Sur le boulevard Saint-Jacques
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Communautaire Environnement Lachine LaSalle Social Urbanisme

Autour de l’échangeur Saint-Pierre à Lachine, des déplacements à vélo dangereux et compliqués

Certaines sections du quartier lachinois de Saint-Pierre sont dangereuses pour les cyclistes. Quand on vient du sud de Lachine ou de LaSalle, à l’est, rejoindre ce quartier sur deux roues n’a rien d’une promenade à bicyclette.

Enclavé par les voies ferrées du Canadien Pacifique, du Canadien National et l’échangeur autoroutier Saint-Pierre, ce quartier présente des disparités importantes avec le reste de l’arrondissement en matière d’accès aux commerces de proximité et aux options de transports actifs. 

Détours et dangers sur 2 roues

J’en ai fait moi-même l’amère expérience, la semaine dernière, en pédalant depuis les rives du Saint-Laurent vers le 59 de la rue Saint-Pierre pour les besoins d’un reportage. Il y a une piste cyclable sur route qui fait la jonction entre Saint-Pierre et le bord du fleuve, mais si vous venez de LaSalle, de Verdun ou simplement du sud-est de Lachine, c’est plus compliqué.

Au retour de ma visite à Saint-Pierre, la piste cyclable m’a déporté vers l’ouest, à l’angle du boulevard St-Joseph et de la 32ème avenue. Un détour nécessaire et obligatoire pour un itinéraire sécuritaire.

À vélo, il y a une section particulièrement délicate à appréhender : l’intersection de la rue Notre-Dame et de l’avenue Saint-Pierre où je suis passé lors de mon périple. Il n’y a pas de place pour les vélos. La chaussée se resserre à cet endroit de telle sorte qu’il vaut mieux laisser passer “l’orage” et attendre que le flux de voitures se tarisse.

C’est précisément à cette intersection entre les rues Notre-Dame et Saint-Pierre qu’une voiture a percuté mortellement une cycliste en octobre 2021. Un vélo blanc a été symboliquement installé, en sa mémoire, sous l’échangeur Saint-Pierre.

Consultation sur le futur échangeur Saint-Pierre jusqu’au 19 août

Le ministère des Transports du Québec organise une consultation publique sur le projet de reconstruction de l’échangeur Saint-Pierre dont la date limite a été récemment reportée au 19 août. À la fin du mois de juillet, le nombre de personnes participantes à cette consultation avait atteint la centaine selon le MTQ.

Lors de la séance d’information du 15 juin dernier, deux citoyennes avaient souligné la dangerosité des déplacements à pied ou à vélo dans le quartier.

“Mes trois enfants ne quittent jamais Saint-Pierre, c’est trop dangereux. Pourtant, Lachine offre plein d’activités, mais se déplacer est extrêmement dangereux. Ce n’est pas conçu pour le transport actif” s’était exclamée une mère de famille du quartier Saint-Pierre. Peu de temps avant, une autre résidente avait confié au micro : « avant j’allais faire mon épicerie à Lachine à vélo. J’ai dû acheter une voiture. C’est trop dangereux. Donnez-nous une sortie sécuritaire à vélo ou à pied ! »

Consultation publique - Échangeur Saint-Pierre
Consultation publique sur l’échangeur Saint-Pierre (15 juin 2022) – Crédit photo : Carlo Primerano

6 recommendations pour favoriser la sécurité sur 2 roues

La sécurité des cyclistes est un enjeu important pour Revitalisation Saint-Pierre qui a fait les 6 recommandations suivantes dans un mémoire présenté en 2018 au MTQ et à l’Arrondissement de Lachine dans le cadre du projet de reconstruction de l’échangeur Saint-Pierre :

  • Imposer un sens unique sur la rue Saint-Jacques, vers l’est, entre Ouellette et Saint-Pierre
  • Instaurer un sens unique sur l’avenue Ouellette vers le sud. Afin de sécuriser la circulation des écoliers et des personnes aînées dans le secteur
  • Redonner à la rue Saint-Jacques son cachet de rue commerciale grâce à des aménagements urbains
  • Aménager une voie réservée pour cyclistes et autobus sur la rue Saint-Jacques, en direction ouest, le long du tronçon cité ci-haut
  • Revitaliser le dessous de l’échangeur, de manière à le rendre plus accueillant, par des aménagements récréatifs et profitables aux environnements humain et écologique
  • Sécuriser la rue Saint-Pierre et son croisement avec la rue Notre-Dame

Le visuel en haut de cet article est une photo de la rue Saint-Jacques dans le quartier Saint-Pierre prise par Carlo Primerano

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Davide Buscemi, Journaliste de l'IJL
Davide couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d'Ici dans le cadre de l'Initiative de journalisme local. Il est venu à Montréal il y a quelques années pour étudier le journalisme et a choisi d'y immigrer. Diplômé de l'Université de Montréal, Davide a signé des articles pour le journal local Info Petite Nation du groupe Inmedia, l'AFP, Quartier Libre, Night Life et Électricité Plus. Passionné des mots et curieux du monde qui l’entoure, il n'a pas fait le choix du journalisme par hasard.