Mois de l'histoire des Noirs
Actualités Éducation Gens d'ici Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest

Mois de l’histoire des Noirs : 6 personnes inspirant les gens d’ici

Cette année le thème du Mois de l’histoire des Noirs, « L’avenir c’est maintenant », est résolument tourné vers le présent et l’avenir. 

C’est maintenant qu’il faut laisser de la place à la radio, sur les chaînes de télévision, dans les médias et dans la communauté, ce que Nouvelles d’Ici a intégré depuis ses débuts et souhaite continuer à développer.

C’est maintenant qu’il faut mettre de l’avant leur histoire et leurs histoires pour ensemble construire l’avenir ici. 

C’est maintenant que Nouvelles d’Ici a voulu laisser toute la place à ses collaborateurs, ambassadeurs et lecteurs noirs, tous des gens d’ici, pour parler de figures historiques remarquables qui les inspirent. 

Rosa Parks pour Claudine Malard

Claudine Malard
Claudine Malard

Claudine Malard, originaire de l’Île de la Réunion, se souviendra toujours de la première fois qu’elle a entendu le nom de Rosa Parks, lors d’un cours d’histoire au collège en France.  ‘’Sa détermination, son courage et sa constance dans sa lutte pour les droits civiques des Noirs m’ont d’emblée conquise, d’autant plus en tant que femme à une époque où on ne les voyait que dans la cuisine !’’ affirme Claudine qui est venue s’établir à Montréal en 1995.

L’impact de Rosa Parks sur sa vie ? Affirmer et vivre au quotidien son humanité, son identité, sa citoyenneté et ses droits en tant que tels déclare Claudine qui vit sa passion de danseuse professionnelle.

Nelson Mandela pour Henriette Mvondo et Esli

Nelson Mandela (1918- 2013) figure historique de la lutte contre l’apartheid (système politique institutionnel de ségrégation raciale) en Afrique du Sud est l’incarnation même du changement pour Henriette Mvondo, fondatrice de l’organisme laSallois Bienvenue à l’immigrant.

Henriette Mvondo
Henriette Mvondo

Né dans un petit village africain à Mvezo, l’histoire de M. Mandela lui a enseigné que les parcours de vie peuvent être parfois incroyables. ‘’Chacun y prend ce qui le touche, pour moi, c’est l’humilité, le pardon, l’amour et l’assurance de ce pour quoi on lutte qui font de lui une référence exceptionnelle’’ affirme celle qui a fait la une de Montréalais d’ici dans un article de Fanta Diack

Inspirée par ce grand homme, elle s’implique sans relâche dans la communauté pour contribuer à améliorer la vie des nouveaux arrivants.

Esli*, membre de la Maison des jeunes de LaSalle et du Réseau du sport étudiant du Québec du Lac Saint-Louis, a découvert Nelson Mandela en regardant des films sur son histoire.

Elsi crédit ami Kalil Hector Gibs
Esli
Crédit photo : Kalil

 “Il m’inspire car il a lutté pour les droits des Noirs. Même en passant 27 ans derrière les barreaux, il n’a jamais rien lâché. Il s’est toujours dévoué à cette lutte.’’

Natif du Burkina Faso où Esli a vécu les 11 premières années de sa vie, le jeune homme de 17 ans  remarque que l’Afrique du Sud d’aujourd’hui est plus unie grâce à Mandela et d’autres militants. Qu’on soit noir ou blanc, au fond on est tous pareils. Ce sont également les qualités de persévérance et de dévouement de M. Mandela qui donnent chaque jour à ce jeune athlète d’ici le courage  d’avancer, de persévérer et de ne rien lâcher.

Thomas Sankara pour Ollé Doli

Ollé Doli
Ollé Doli

‘’Originaire du Burkina Faso, Thomas Sankara était mon président. Son intégrité, ses idées et le nouveau type de dirigeants noirs et africains qu’il incarnait pour le Burkina, l’Afrique, les Noirs et tous les peuples opprimés du monde, m’inspirent’’ explique Ollé Doli, responsable de la programmation et des communications au Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux à LaSalle. 

Thomas Sankara est notamment reconnu pour avoir mené pendant ses quatre années de présidence, une politique d’émancipation nationale. Une émancipation marquée par le changement de nom du pays attribué lors de la colonisation, Haute-Volta, pour Burkina Faso, un nom issu de la tradition africaine. 

Ce sont les citations fortes et les discours porteurs de sens de M. Sankara qui sonnent comme des ”prophétie” pour M. Doli. ”On peut tuer un homme, mais pas ses idées.” ”Je préfère vivre un jour comme un lion, que de vivre cent ans comme un mouton.”

Aline Sitoé Diatta pour Fanta Diack

Fanta Diack
Fanta Diack

Au secondaire au Sénégal, Fanta Diack, une collaboratrice de Nouvelles d’Ici,  a découvert l’histoire d’Aline Sitoé Diatta dans son cours d’instruction  civique. Ce cours  obligatoire enseignait la vie des grands personnages ayant  eu un impact sur l’histoire. On y entendait  des récits plus fantastiques les uns que les autres se rappelle avec nostalgie cette jeune femme arrivée à Montréal en 2009.

‘’Ayant toujours été curieuse et intéressée d’histoire, je connaissais déjà les récits de Jeanne d’Arc, de Rosa Parks, Susan. B. Anthony, Maya Angelou… mais je ne savais pas que nous, aussi, avions eu notre propre Jeanne d’Arc, notre propre Susan.’’

Aline Sitoé était l’anticonformiste classique  dans un pays et à une époque  où la femme n’avait pas droit à la parole. Elle a réussi à se soulever contre les colons en entraînant toute sa communauté sans avoir peur de se rendre aux autorités et de se battre pour son peuple. Aux yeux de Fanta, Aline est l’exemple parfait de la femme forte et déterminée, une femme de son pays d’origine ! 

Aujourd’hui, il y a de plus en plus  d’Aline Sitoé Diatta dans notre société. Mais, Fanta a à coeur de partager son histoire pour rappeler aux femmes et jeunes filles que dans la bataille pour l’indépendance du Sénégal, il y a aussi eu une femme qui s’est battue au milieu des hommes.

Erich Preach pour Cyusa Kamoso

Cyusa Kamozo
Cyusa Kamoso
Crédit photo : Sylvain Granier

Erich Preach est l’inspiration de l’heure de Cyusa Kamoso qui a grandi à LaSalle. ‘’Erich Preach : le gars que tu dois aller voir sur un stage danser, à la tv t’émouvoir, sur youtube te faire réfléchir et au Bordel Comédie Club te faire rire…’’ comme le décrit M. Kamoso.

Ce jeune professionnel du milieu des arts et de la scène a rencontré Preach lors de ses premiers battles de danse hip-hop à Montréal. Animateur de la compétition, l’artiste se démarquait par sa présence. Son style décontracté rempli d’énergie au micro a influencé M. Kamoso dans ses premiers pas en animation de foule dans le monde de la danse.

Au-delà du charisme sur scène d’Erich Preach, c’est la diversité de ses talents qui impressionne encore M. Kamoso. ”En passant par une référence de danse, à une référence musicale et un punch d’humour, Preach est l’animateur qui mérite une télé-réalité Hip-hop comme Pimp mon char de Musique Plus mélangée avec la Fureur pour animer le Québec et ajouter de la couleur dans nos écrans” lance comme idée M. Kamoso, aujourd’hui conseiller médias numériques à Télé-Québec

”Que ce soit en tant que consommateur ou créateur, la reconnaissance des minorités visibles à l’écran affecte notre société” soutient M. Kamoso aux origines rwandaises. Les artistes noirs se prononçant sur le manque de diversité sur nos écrans sont porteurs d’espoir et encouragent Cyusa Kamoso à faire partie du changement.

Kamala Devi Harris pour Ben Lumière Moussienza

Kamala Devi Harris est la personnalité qu’a choisi Ben Moussienza Lumière, un résident de LaSalle fièrement impliqué dans sa communauté et membre du conseil d’administration de la caisse Desjardins de LaSalle

Ben Lumières Photographe: Adem Boutlidja, lcdgstudio.com
Ben Lumière Moussienzan Crédit photo : Adem Boutlidja

La 49e Vice-Présidente des États-Unis est la première femme à occuper ce poste. Née à Oakland d’une mère indienne et d’un père jamaïcain, ”c’est comme le rêve américain qui se réalise” remarque M. Lumière Moussienza qui a vécu la moitié de sa vie dans la République du Congo avant de s’installer au Canada. Un rêve qui veut donner à tous, hommes et femmes de toutes origines, une chance égale.

Cette force d’affronter des défis aussi gros que celui de devenir vice-présidente inspire Ben Lumière Moussienzan qui s’est présenté à des élections dans le passé. Mais il est surtout touché de voir l’impact positif qu’a cette femme chez les jeunes, filles ou garçons. ”Elle leur donne espoir que tout le monde a la capacité de faire ce qu’il veut dans la vie”, reconnaît ce lasallois originaire d’Afrique. En 2019, il a été invité à partager son parcours avec les finissants de l’école secondaire Cavelier de LaSalle qu’il a fréquentée.

Le dynamisme et l’ouverture sur le monde que Kamala Harris incarne sont des qualités qu’il admire. Mais c’est surtout la manière dont elle s’exprime, avec assurance et tact, qui lui permet de dire ce qu’elle pense sans aucune peur. Une qualité qui la distingue, remarque ce bachelier en Communications et Politique qui s’est impliqué dans de nombreux projets locaux à LaSalle.

Des personnages historiques canadiens

Si la majorité de notre groupe a choisi des figures historiques originaires d’autres pays, le Canada compte aussi de nombreux personnages historiques remarquables. Vous pouvez lire les biographies de plus de 60 d’entre eux sur le site du Mois de l’histoire des Noirs.

*C’est dans la politique de Nouvelles d’Ici d’utiliser uniquement le prénom des mineurs.

Les “nouvelles d’ici” vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce projet de journal numérique 100% local, indépendant et développé par un organisme à but non lucratif né dans le Bronx à LaSalle. Rejoignez notre équipe de bénévoles pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest !

Avatar
Mariève Deschamps
Résidente du Bronx, elle a grandi dans le quartier. Passionnée par les arts et la culture, elle a géré pendant 12 ans la troupe Expression du Collège Saint-Louis. Elle compte à son actif des mandats pour des compagnies québécoises renommées tels que Bob Agence (Fabuleux Cirque Jean Coutu), le Cirque Éloize et le Cirque du Soleil. Faisant partie du comité Catalyseur du Bronx et du conseil d’administration de l’École de cirque de Verdun, elle est impliquée au développement de son quartier et des environs.