Béatrice Ouellet Mbonimpa
Actualités Éducation Ensemble Gens d'ici LaSalle Montréalais d'ici

Rencontre avec la stagiaire de Nouvelles d’Ici : Béatrice Ouellet Mbonimpa, une jeune LaSalloise

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !

À l’instar de Radio-Canada qui diffuse actuellement l’émission Les stagiaires, Nouvelles d’Ici vous propose d’en apprendre un peu plus sur sa stagiaire avec ce portrait.

Résidente de LaSalle, Béatrice Ouellet Mbonimpa étudie en journalisme au Cégep André-Laurendeau et vient de compléter un stage d’une trentaine d’heures à Nouvelles d’Ici. Formatrice, l’expérience lui a fourni certains outils qu’elle pourra utiliser dès maintenant, mais aussi plus tard.

La vie d’une stagiaire à Nouvelles d’Ici

Lors de son stage qui portait aussi sur la communication et les relations publiques, la stagiaire de Nouvelles d’Ici a pu aiguiser sa plume en rédigeant deux articles.

Durant son stage, Béatrice Ouellet Mbonimpa a réalisé un essai-photo sur le nouveau parc Taishan à LaSalle. Elle a aussi couvert la dernière assemblée générale et la séance d’idéation d’Allions-Nous dans son second article publié.

« Au début, j’étais stressée avec mes deux assignations. Je voulais bien faire. J’avais de l’appréhension. De toucher toutes les sphères, ça m’a permis de voir que tout est possible. Nouvelles d’Ici, ce sont des articles, mais c’est aussi beaucoup d’autres choses. C’est une petite équipe, mais qui s’entraide beaucoup », dit Béatrice Ouellet Mbonimpa en ajoutant qu’elle a aimé observer les différentes méthodes de travail de chacun.

Sylvie Cajelait (à gauche) et Béatrice Ouellet Mbonimpa
Sylvie Cajelait (à gauche) donne des conseils à Béatrice Ouellet Mbonimpa.

Alors qu’elle accompagnait un journaliste de l’équipe sur le terrain pour un reportage sur la ferme urbaine du Café Monk, elle a fait preuve de curiosité, pendant l’entrevue avec les propriétaires, en posant une question dont la réponse s’est retrouvée dans l’article de son collègue.

« Peu importe la taille de l’équipe, le travail est aussi grand. Il est fait de manière précise et avec réflexion », affirme-t-elle en disant qu’elle ne connaissait pas les autres fonctions de l’organisation, moins visibles mais tout aussi nécessaires aux opérations de Nouvelles d’Ici.

Selon elle, on met souvent l’emphase sur la pression au travail dans les médias, mais la jeune femme a constaté qu’il est aussi possible de travailler dans le calme, la bonne humeur et… la rigueur.

Elle est persuadée que les stages sont des occasions d’apprendre beaucoup sur le métier, mais aussi sur soi-même.

De la danse aux communications

Avant d’effectuer un virage vers le journalisme et les communications, Béatrice Ouellet Mbonimpa a étudié en danse au Cégep de Saint-Laurent de 2019 à 2022. Son objectif initial était d’en faire sa carrière. Danseuse depuis ses 4 ans, elle a entre autres fréquenté l’école de danse Julie Lemieux dans Le Sud-Ouest. La danse lui a inculqué les sens de la discipline et de la ponctualité. Mais, les styles de danse enseignés à Saint-Laurent, le ballet et la danse contemporaine, ne lui convenaient pas.

« Au fur et à mesure, j’ai compris que ces types de danse ne me rendaient pas heureuse. Je me suis blessée quatre fois », se souvient-elle.

Le temps de transport et l’obligation de se lever très tôt ont pesé dans la balance en faveur de la poursuite d’études à proximité, au Cégep André-Laurendeau à LaSalle. Comme elle consulte régulièrement les nouvelles et a une grande facilité avec les langues, son choix s’est naturellement porté sur la communication et le journalisme.

Ce qu’elle aime particulièrement dans son nouveau programme collégial, c’est le petit nombre d’étudiants et d’étudiantes. La taille du groupe facilite la proximité avec les enseignants et permet une certaine flexibilité dans le cursus scolaire. Elle apprécie beaucoup que toutes les options du milieu de la communication et du journalisme y soient présentées.

En dehors de la classe, la jeune LaSalloise s’implique également comme co-présidente du journal étudiant L’IntégrAL depuis son lancement, l’an dernier. Son aisance avec les autres et ses compétences en communication interpersonnelles sont des atouts importants pour cette autre petite équipe.

Persévérante et déterminée

Entre le journalisme sportif et les relations publiques son cœur balance aujourd’hui, car ce sont ces deux univers qui suscitent chez elle le plus d’intérêt. Initialement dans sa recherche de stage, elle avait visé un stage dans une organisation sportive. « C’est très fermé. J’ai envoyé plusieurs courriels, mais j’ai eu une seule réponse, négative », remarque-t-elle.

« Ma mère m’a toujours appris à persévérer. Au primaire, j’avais de la difficulté à l’école. Les enseignants ne pensaient pas que j’allais me rendre loin. Au secondaire, ça a été mieux. L’orthopédagogue m’a donné des outils pour m’aider », confie-t-elle avant d’ajouter que les enseignants au Cégep André-Laurendeau ont également été d’une grande aide.

Quand Béatrice Ouellet Mbonimpa pense à la suite de son parcours, elle rêve d’allier les communications à la danse, ne serait-ce que pour le plaisir. L’étudiante envisage d’aller étudier en relations publiques à l’université ou de faire un baccalauréat par cumul.

Les photos dans cet article ont été prises par Carl Sincennes.

Karine Joly a collaboré à la rédaction de ce portrait.

Ni Béatrice Ouellet Mbonimpa ni le Cégep André-Laurendeau n’ont eu droit de regard sur cet article avant sa publication.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.