Diego Jacazio
Éducation Partenaires

[Partenaires d’Ici] Artiste, designer graphique, créateur de mode : Diego Jacazio, un LaSallois en ascension!

À peine âgé de 21 ans, Diego Jacazio a déjà créé sa propre ligne de vêtements sérigraphiés, Trash house, a cofondé avec Marilou Duchesne Point 925, une collection signature de bijoux en argent sterling « hand made » et travaille en design graphique comme travailleur autonome tout en étant moniteur de rafting à LaSalle durant l’été.   

C’est durant ses études collégiales en Arts, lettres et communication – option Arts, profil Photographique et design graphique au Cégep André-Laurendeau que tout ce talent a jailli.

Le programme de Photographie et design graphique, un incubateur de talents 

« En terminant mes études secondaires à l’école secondaire Cavelier-De LaSalle, j’hésitais entre la psychologie et le design graphique, ce que j’ai choisi. Je me disais au pire, je retournerais en psychologie, mais j’ai vraiment trouvé ce qui me passionne ! », affirme Diego, qui vient tout juste de terminer sa 2e année en design graphique à l’UQAM.  

Un autre aspect qu’il a trouvé très intéressant dans le programme de design graphique à André-Laurendeau ? Ses groupes-classes à taille humaine.  « Les profs sont super accessibles et nous épaulent tout en nous laissant notre liberté de création. On a aussi accès à des techniciens et techniciennes qui prennent vraiment le temps de nous aider et de nous conseiller », mentionne Diego. 

«C’est en quittant le Cégep que j’ai réalisé la chance que j’ai eue d’être dans ce programme ! », ajoute-t-il.

Conseil pour les futurs designers : s’assumer comme artiste !  

Pour Diego Jacazio, ce qui n’est pas enseigné sur les bancs d’école, c’est d’assumer la valeur de son talent. « Ce n’est pas évident au début de facturer ton travail en tant qu’artiste. On n’ose pas, il faut prendre le temps de sensibiliser les clients sur notre démarche artistique. Certains vont adorer et accepter de payer et pour les autres, on doit accepter que notre art ne soit pas pour tout le monde. Il y a beaucoup d’entraide entre les artistes montréalais, Il ne faut pas hésiter à faire du réseautage » conseille le jeune artiste laSallois.

Diego Jacazio, un nom à retenir

Dans un an, Diego terminera son Baccalauréat du programme très contingenté de design graphique de l’UQAM.  « Je ne sais pas si je vais continuer à la pige, ou si je vais travailler en firme ou encore lancer ma propre entreprise (en design graphique) pour ajouter à celle de mode, car j’aime être mon propre patron. Les gens qui me contactent, c’est parce qu’ils aiment mon style et se reconnaissent dans mon art, ce qui est l’essentiel pour moi ».

Pour découvrir l’artiste, le créateur et designer, vous pouvez suivre Diego sur sa page Instagram.

De plus, lors de votre prochaine visite au Cégep André-Laurendeau, venez découvrir la collection d’œuvres d’art sur les murs du Cégep où vous trouverez ses premières œuvres. Les premiers pas d’un artiste aux multiples talents à l’avenir plus que prometteur.  

À propos du programme d’Arts, lettres et communication – option Arts, profil Photographique et design graphique du Cégep André-Laurendeau 

L’option Arts, profil Photographie et design graphique est donnée par des artistes professionnel(le)s et des historien(ne)s de l’art. Les projets de création en photographie et design graphique servent de portfolio pour l’université. Des laboratoires d’infographie haut de gamme et de photographie argentique sont mis à la disposition des étudiant(e)s dès leur première année.

Certaines œuvres d’art, dont celles de Diego, font partie de la collection permanente du Cégep, exposées dans les locaux et le studio-galerie. 

Cette publication “Partenaires d’Ici” a été écrite par le Service des communications du Cégep André-Laurendeau et fait partie d’une série de témoignages d’étudiants et étudiantes du Cégep André-Laurendeau.

La photo en haut de cet article est un autoportrait de Diego Jacazio.

Partenaire d'Ici: Cégep André-Laurendeau
Réputé pour sa qualité de vie et d’enseignement, le Cégep André-Laurendeau offre 26 programmes d’études dans divers pôles d’excellence, dont la gestion, les sciences et la technologie, les sciences humaines, les arts, les lettres et les communications. À cette offre s'ajoutent les nombreux programmes crédités et les cours de perfectionnement de la Formation continue. Le Cégep André-Laurendeau, c’est aussi une expérience unique pour sa vie sur le campus avec son centre sportif, sa salle de spectacle et ses activités socioculturelles.  Créé en 1968, le Cégep André-Laurendeau est un établissement d’enseignement supérieur public et francophone qui accueille près de 4000 étudiants. Il comporte deux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT): InnovLOG, spécialisé en logistique et Optech, un centre spécialisé en optique et en photonique. Depuis 1991, le Cégep fait partie du réseau du Baccalauréat international (IB). 
https://www.claurendeau.qc.ca/