Céline-Audrey Beauregard en compagnie des partenaires à la séance d'info du 22 juin
Actualités Affaires d'ici Consommation Environnement Île-des-Soeurs Verdun

Produits d’hygiène menstruelle : Verdun investit dans la transition vers le réutilisable

Dans le cadre de ses efforts en transition écologique, l’arrondissement de Verdun vient de lancer son programme de subventions pour l’utilisation de produits menstruels réutilisables. Lachine et LaSalle ont des programmes similaires. Sur présentation d’un reçu, il est désormais possible de faire une demande de remboursement à hauteur de 50$ dans la limite du budget disponible.

L’initiative en est à ses débuts a tenu à souligner Céline-Audrey Beauregard, conseillère d’arrondissement de Verdun, avant de préciser que le volume des demandes enregistrées permettra d’évaluer les besoins réels de la population pour ces produits réutilisables. Ces données serviront à revoir le budget alloué à cette initiative pour les années à venir. 

La moitié des subventions réclamées en 2 semaines

Deux semaines seulement après le lancement officiel, un peu plus de la moitié des subventions disponibles ont été déjà réclamées. « Mais, il en reste encore » a confirmé Mme Beauregard par écrit.

Produits d'hygiène menstruelle
Produits d’hygiène menstruelle – Crédit photo : Caroline Samii

Ce nouveau programme est le fruit d’un effort collectif de la Maison de l’environnement de Verdun , Demain Verdun et du Centre des Femmes de Verdun (CFV). Lors de la soirée de lancement du 22 juin dernier à la mairie de Verdun, les différents partenaires ont présenté les enjeux économiques et écologiques ainsi que certaines solutions disponibles à l’achat dans les commerces locaux. Dans une ambiance respectueuse des choix individuels, cette séance visait à partager des informations pour faciliter une prise de décision éclairée pour les utilisatrices de produits d’hygiène menstruelle.

Produits jetables : des impacts économique et écologique indéniables

Le Réseau québécois d’action pour la santé des femmes (RQASF) estime le budget annuel de produits jetables à 180$, ce qui équivaut à une dépense totale de 6 840 $ sur les 38 années que dure en moyenne cette période de la vie. Ces produits permettent donc de générer des revenus récurrents importants pour les entreprises qui les commercialisent.

Une fois utilisés et jetés, ces produits ont un impact non négligeable sur l’environnement. Selon les données partagées lors de la séance d’information, un tampon va prendre environ 6 mois pour se décomposer, son applicateur en plastique 25 ans tandis qu’il faudra de 500 à 800 ans pour une serviette. 

Produits d’hygiène menstruelle réutilisables : les essayer pour les adopter ?

La transition vers les solutions réutilisables peut se faire progressivement en combinant des produits réutilisables avec ceux qui sont jetables. Comme ces produits nécessitent une mise de fond plus importante au départ, le Centre des Femmes de Verdun offre des serviettes menstruelles réutilisables en quantités limitées afin de rendre l’option plus accessible aux utilisatrices qui en ont besoin.

La coupe menstruelleLa serviette hygiénique réutilisableLa culotte menstruelle
CoûtEntre 20 $ et 50 $Entre 10 $ et 15 $
50 $ pour un kit de départ
Entre 40 $ et 50 $
150 $ pour un kit de départ
Entretien écologiqueDurée de vie allant jusqu’à 10 ans. Lavable à l’eau et au savonRincer à l’eau froide avant le lavage en machineRincer à l’eau froide avant le lavage en machine
Source : Centre des Femmes de Verdun

Paroles d’utilisatrices d’ici ayant fait la transition vers le réutilisable 

5 femmes
Entre nous – Crédit photo : CANVA

Audrée

« Un ami m’a parlé de la coupe menstruelle quand j’avais 17 ans. Il m’a dit : “c’est révolutionnaire, ma blonde en a une, t’en veux une ! ”»

Caroline

« Avant de passer le pas et d’essayer la coupe menstruelle, je ne pouvais pas m’imaginer le bien-être que j’allais ressentir de ne plus utiliser un produit intrusif jetable. »

Karine

« J’ai choisi les culottes menstruelles noires parce que je voulais essayer l’option zéro déchet sans être sûre de pouvoir changer mes habitudes après plusieurs décennies à utiliser des produits jetables. En fait, c’est encore plus pratique et confortable grâce au progrès de la technologie  ! »

Virginie

« Ça fait deux ans que j’utilise la coupe menstruelle. J’ai d’abord hésité à l’utiliser parce que j’ai un flux menstruel très abondant et j’avais un blocage par rapport à ça. Finalement, je n’ai jamais eu de menstruations aussi confortables. J’avais aussi des réactions cutanées avec les produits jetables et depuis que j’utilise les culottes réutilisables je n’ai plus aucun souci »

Besoin de plus d’infos avant de faire l’essai ?

Cet épisode du balado Entre filles avec Sarah-Maude Beauchesne démystifie le sujet avec bienveillance, depuis les syndromes prémenstruels à la pratique du sport.

La photo en haut de cet article a été prise par Caroline Samii-Esfahani lors de la séance d’info sur les produits menstruels réutilisables : Céline-Audrey Beauregard y prend la parole en compagnie de représentantes des différents partenaires.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Caroline Samii-Esfahani
Résidente de Verdun depuis 2020, Caroline est une journaliste passionnée d’histoires humaines. Elle aime écrire, fusionner les idées, apprendre, rencontrer les gens et partager leurs témoignages. Ancienne gestionnaire de projets marketing et web dans le monde du jouet et de la publicité, elle a choisi de ne se dédier qu’au journalisme. Caroline s’intéresse aux thématiques sociales et culturelles particulièrement axées sur la diversité et l'intersectionnalité.