La murale cachée de la ruelle
Actualités Art LaSalle Le Bronx

Les « petites » murales du Bronx

Le quartier du Bronx a accueilli la toute première grande murale de LaSalle à l’été 2020. Mais l’oeuvre magistrale de Bryan Beyung, au coin de la 4e et de Centrale, n’est pas la première murale réalisée dans le Village des Rapides.

Murale de Bryan Beyung - Bronx, LaSalle - Crédit photo: Karine Joly
La Murale de Centrale par Bryan Beyung – Bronx, LaSalle – Crédit photo: Karine Joly

Une promenade au fil des avenues et aux détours des ruelles du Bronx révèle ainsi plusieurs de ces plus « petites » murales. Ces oeuvres plus ou moins grandes sont autant de témoignages de l’âme artistique du plus vieux quartier lasallois.

Baignés au quotidien dans la beauté naturelle du fleuve, certains habitants s’en sont inspirés, au fil des années pour investir, les avenues avec ces petits îlots d’art et de couleur.

Voici une balade virtuelle pour vous inviter à les trouver lors de votre prochaine marche entre la 1ère et la 9e avenue.

Découverte de la murale cachée du bronx en vidéo

Partez à la découverte de cette oeuvre dans la ruelle derrière la 2e avenue à hauteur de Centrale. Pour la trouver, repérez le stationnement derrière la clinique médicale et prenez à gauche !

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. C'est la pandémie qui l'a amenée à lancer Nouvelles d'Ici avec une autre citoyenne de son quartier en octobre 2020.