Vote pour les élections municipales de Montréal 2021
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Île-des-Soeurs Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Municipal Verdun

Vote par Internet : prévu aux élections municipales de 2025 à Montréal

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !

La Ville de Montréal a été sélectionnée pour participer à un projet-pilote permettant de tester le vote en ligne pour les élections municipales de 2025. Cette possibilité sera offerte dans certains districts ou arrondissements de 21 municipalités du Québec, incluant Montréal.

« Notre démarche se veut prudente et graduelle. Comme tout projet-pilote, cet essai fait l’objet d’une entente entre Élections Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ainsi que les municipalités participantes », indique Élections Québec, l’organisme chargé de la mise en place de cette initiative.

Au total, environ 300 000 électrices et électeurs du Québec auront la possibilité de remplir leur devoir civique sans se déplacer au bureau de vote.

C’est à l’automne 2024 que seront dévoilés les noms des districts électoraux et arrondissements dans lesquels le vote par Internet sera possible aux élections municipales prévues pour l’automne 2025.

Vote par Internet : que pensent les premières personnes concernées ?

Questionnées à ce sujet à la sortie de la consultation publique sur le transport structurant à Lachine, plusieurs personnes semblaient plutôt enthousiastes à l’idée de voter par Internet.

Anshul Tywri, trouve que « c’est une bonne idée », puisque plusieurs pays l’ont déjà implantée. « Je ne pense pas que la sécurité est un enjeu, si c’est bien géré, tu peux le faire. Si d’autres pays le font, pourquoi pas le Canada », s’interroge-t-il en mentionnant que l’on doit mettre en place une authentification à deux facteurs pour prévenir les fraudes.

De son côté, Michel Beaudoin est tout à fait favorable à l’idée. « Je n’ai pas de problème avec ça. Ça peut permettre aux gens qui ont déjà de la misère à se déplacer de rendre le vote plus facile.  Certains pensent qu’on peut trafiquer tout ça, mais je pense pas que ce soit pire que d’aller sur Google », dit-il en ajoutant que s’il a été possible d’informatiser les dossiers santé au Québec, il est tout à fait possible d’implanter le vote en ligne en toute sécurité.

« S’il y a une façon que ce soit fait en sécurité, sans risque qu’une personne vote pour quelqu’un d’autre, alors, je serais en faveur. Je pense qu’il peut y avoir des façons dans le futur dans 5 ou 10 ans, mais qu’on n’est pas encore là », tempère le conseiller municipal de Côte-Saint-Luc, Steven Erdelyi, également présent lors de la consultation de l’ARTM à Lachine.

Rappelons que la Commission de la présidence du conseil de la Ville de Montréal souhaitait qu’une étude de faisabilité sur le vote par Internet soit effectuée.

L’image en haut de cet article est une photo de CANVA avec du visuel de NDI.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.