Vote pour les élections municipales de Montréal 2021
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Île-des-Soeurs Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Municipal Municipales 2021 Politique Verdun

Le vote par Internet recommandé à Montréal pour les élections municipales de 2025

Sera-t-il aussi possible de voter par Internet aux prochaines élections municipales de 2025 ?

La Commission de la présidence du conseil de la Ville de Montréal souhaite qu’une étude de faisabilité sur le vote par Internet soit effectuée. Elle a rendu les conclusions de sa consultation publique sur la participation aux élections municipales le 15 novembre.

Entre juin et octobre, l’exercice consultatif a permis de recueillir des avis, mémoires et présentations* ainsi qu’une centaine de réponses à un sondage en ligne. Une quinzaine d’organismes et d’experts ont aussi été consultés lors de cette consultation dont le rapport sera déposé en janvier 2023 au conseil municipal de Montréal.

Avec 38,3% de taux de participation aux élections municipales de novembre 2021, l’objectif de cette consultation était de trouver des pistes pour inciter les électrices et électeurs montréalais à aller voter en 2025.

Présidée par la conseillère de Ville de Verdun-IDS, Véronique Tremblay, la Commission suggère une vingtaine de recommandations à l’Administration Plante pour atteindre ce but en facilitant les processus d’information, d’inscription sur la liste électorale et de vote – par anticipation, le jour du scrutin et même en introduisant l’option du vote par Internet.

Vote par Internet 

Après avoir été suspendue en décembre 2006 suite aux problèmes rencontrés lors de l’élection municipale de 2005, la possibilité d’utiliser autre chose que des bulletins de vote en papier est à nouveau à l’étude. 

C’est à l’automne 2019 qu’Élections Québec a entamé une large consultation publique sur le vote par Internet. “Avant de mettre en œuvre une solution numérique éprouvée et gérée par Élections Québec lors d’élections provinciales, nous comptons mener (…) un premier essai lors des élections municipales de 2025”, est-il indiqué sur la page consacrée au vote par Internet du site de l’organisme qui gère les élections au Québec. Ce dernier vient d’ailleurs de lancer un appel d’intérêt aux entreprises susceptibles de pouvoir proposer une solution de vote par Internet pour le projet pilote de 2025.

De l’intérêt à Montréal pour le projet-pilote de vote par Internet en 2025 ?

À Montréal, la Commission ne recommande qu’une analyse de faisabilité sur la mise en place du vote numérique. Interrogée par Nouvelles d’Ici sur l’éventuelle participation de la Ville de Montréal au projet pilote de vote par Internet en 2025, Véronique Tremblay a répondu : “Nous devons laisser le soin à Élections Montréal d’en faire l’analyse et à Élections Québec de continuer ces démarches, (…) mais ces démarches nous réjouissent”. Elle a aussi indiqué que plusieurs personnes participantes à la consultation et certains commissaires souhaitent le vote par Internet. Alex Norris, leader de la majorité et conseiller de Ville du Plateau-Mont-Royal a quant à lui tenu à souligner que le vote par Internet posait des enjeux de sécurité et de fiabilité qu’il était important de prendre en considération. Des points qui sont effectivement au cœur de la démarche conduite par Élections Québec. 

Au-delà des recommandations pratiques pour lever les multiples freins à la participation aux élections grâce à des solutions technologiques, un choix plus judicieux des bureaux de vote, au plus proche des gens, et une volonté de partager l’information civique en continu, la Commission préconise avant tout l’attribution d’un budget annuel à Élections Montréal, présidé par le greffier de la Ville, et la création de nouveaux postes de fonctionnaires. 

En pérennisant les opérations de l’entité entre deux scrutins, il sera possible d’assurer un travail de fond en collaboration avec les organismes communautaires et associatifs à même de rejoindre et mobiliser davantage les personnes et les groupes qui votent le moins.

Autres pistes pour augmenter la participation aux élections municipales de 2025

  • Informatiser la liste électorale montréalaise pour permettre l’inscription en ligne et l’inscription le jour du vote.
  • Instituer une seconde journée de vote par anticipation le lundi précédant le scrutin.
  • Proposer des bureaux de vote dans des établissements d’enseignement postsecondaires, des locaux d’organismes communautaires, des refuges et des résidences pour personnes aînées. 
  • Offrir le vote par correspondance pour des motifs de santé ou des limitations fonctionnelles ainsi qu’aux personnes proches aidantes.
  • Diffuser en collaboration avec les milieux communautaires et associatifs l’information civique et municipale accessible à tous.
  • Proposer de l’information sur les candidats et les programmes au moment des élections municipales.
  • Organiser une journée de sensibilisation le 15 septembre dans le cadre de la journée internationale de la démocratie.
  • Créer des outils pédagogiques destinés aux élèves du primaire et du secondaire mais aussi aux personnes nouvellement arrivées au Canada.
  • Organiser des simulations de vote pour les jeunes dans les bureaux de vote. 
  • Créer un comité citoyen pour contribuer aux campagnes d’information sur les élections municipales.

*L’auteure de cet article, en sa qualité de représentante de Nouvelles d’Ici, a fait une présentation et répondu aux questions des commissaires lors de la séance d’audition du 26 septembre dans le cadre cette consultation publique.

La photo de l’hôtel de ville de Montréal en haut de cet article provient de CANVA Pro..

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.