Les enfants du quartier émerveillés devant la vitrine du salon Ambiance
Actualités Gens d'ici Histoire LaSalle Le Bronx Montréalais d'ici

Derrière la vitrine du Bronx qui émerveille les enfants de LaSalle : Anna Watkins

Impossible d’ignorer la vitrine du salon de coiffure Ambiance sur la 6e avenue près d’Édouard à LaSalle lorsque l’on est en compagnie d’enfants ! Décorée d’une multitude d’objets et de céramiques de Noël, la vitrine de ce petit commerce est un arrêt obligé lors d’une marche avec les tout petits. Derrière cet agencement extraordinaire, Anna Watkins, la propriétaire du salon, est l’un des personnages fascinants qui font le charme du Bronx, le cœur historique de LaSalle, aussi appelé Village des Rapides. 

Née à Naples en Italie, mais résidente du Bronx à LaSalle depuis ses 6 mois !

Depuis l’obtention de son diplôme en 1969 à l’âge de 16 ans, Mme Watkins  a exercé le métier de coiffeuse toute sa vie : d’abord à Verdun pendant 21 ans, puis à LaSalle.

« Même si je suis née en Italie, j’ai toujours habité à LaSalle. J’y suis arrivée à 6 mois avec ma famille qui venait des environs de Naples, » raconte-t-elle avant d’ajouter : « Nous avons tout d’abord vécu sur la 2e avenue, puis j’ai toujours habité le quartier ». C’est donc naturellement dans le Bronx que Mme Watkins a ouvert son propre salon en 1991 sur la 6e avenue, entre le boulevard Lasalle et la rue Édouard.

Celle qui parle français, anglais et italien trouve que le Bronx n’a pas vraiment changé depuis l’ouverture de son commerce. Les gens du quartier sont gentils et serviables. 

Interrogée sur l’agencement de la devanture de son salon, la résidente du Bronx explique qu’il s’agit d’une tradition. Une tradition qu’elle perpétue depuis toujours, car elle aime décorer, faire du bricolage et tout ce qui a trait à l’artisanat. 

« J’ai toujours décoré selon un thème : Noël, Halloween, St Valentin, St Patrick, Pâques… ». Au fil des années, cet amour lui a permis  d’accumuler une collection impressionnante de décorations, des décorations qu’elle essaie de mettre en valeur dans la vitrine de son salon. 

Au bonheur… des enfants !

« Aujourd’hui, je fais ça pour les enfants » précise Mme Watkins. 

Et, ça marche ! Tous les enfants du quartier s’arrêtent pour regarder le petit village en céramique qu’elle a disposé là à la hauteur de leurs yeux depuis Noël 2019. « Avec la pandémie et les fermetures, je n’ai pas vraiment eu le temps de l’enlever, mais comme les enfants l’aiment, je le laisse, et je le modifie de temps en temps. » 

Lors de leurs promenades quotidiennes, les garderies s’arrêtent régulièrement devant son salon. Les enfants qui rentrent chez eux en fin de journée font aussi une pause pour admirer ces décorations. « Il arrive que des gens rentrent me demander si je vends mes décorations ! ». 

En vain, car chaque objet présent dans son salon rappelle à la résidente du Bronx une personne ou un souvenir qui lui est cher. D’ailleurs, même si Mme Watkins en a fait quelques-unes, la plupart des céramiques ont été confectionnées par un couple de clients de laSallois qui sont maintenant partis. 

Coiffeuse, artiste et… grande fan d’Elvis Presley !

Anna Watkins ne manque pas  de hobbies, passe-temps et passions. Elle s’occupe seule de tout l’entretien de sa maison et de son jardin. Elle joue aux quilles et fait beaucoup de bricolage. Mais, c’est aussi une grande adepte de musique et de chanteurs comme Elvis Presley, Rod Stewart, Elton John… Son préféré, le King, occupe encore une place de choix dans son salon. Elle s’est d’ailleurs impliquée dans l’organisation de spectacles musicaux avec des sosies de Presley et d’autres vedettes du rock’n’roll pendant des années, notamment à la Légion de LaSalle et de Verdun. 

Les murs de son salon sont recouverts de photos de ces moments qu’elle chérit tant. « Ça, c’était avant la pandémie » lance-t-elle, plutôt philosophe. 

La crise sanitaire a eu des impacts importants sur ses affaires : tout est plus calme depuis le début de la pandémie. Alors, elle n’ouvre désormais le salon que du mercredi (au lieu du mardi) au samedi. 

Mais même si ses affaires tournent moins qu’avant, Mme Watkins sait rester occupée. En attendant le retour des spectacles et des concerts, elle se réjouit du spectacle qu’offrent  les enfants émerveillés derrière la vitrine de son salon de coiffure. « Ils sont un peu comme mes propres enfants… »

Karine Joly a aussi collaboré à la rédaction de cet article.
La photo en haut de la page a été prise par Jean-Philippe Sauret.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 46 246 lecteurs en 8 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Jean-Philippe Sauret
Résidant dans le Bronx avec sa famille depuis 2016, Jean-Philippe travaille en éducation pour un Cégep de la Montérégie. Originaire du sud de la France, il a enseigné le français au Japon durant quelques années avant de venir s'installer au Québec en 2008. Passionné d'information, et impliqué dans la vie communautaire de son quartier, c'est en 2021 qu'il commence à prêter main-forte à l'équipe de Nouvelles d'Ici.