Voie cyclable de la rue Verdun près d'Henri-Duhamel
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Loisirs Municipal Transports Verdun

Rouler à vélo sur la rue de Verdun : toute une aventure asymétrique avec la nouvelle voie cyclable et les travaux

Circuler à vélo sur la rue de Verdun est un exercice curieusement asymétrique. 

L’aménagement du côté des numéros impairs est changeant et pas toujours sécuritaire, surtout entre Riverview et Argyle pendant les travaux d’installation d’un nouveau système d’éclairage plus vert.

En descendant la rue de Verdun vers le sud

Quand on roule à vélo sur la rue de Verdun en direction de Godin, on passe par toutes les émotions et les configurations. 

Des travaux de réfection des installations électriques compliquent la circulation sur la rue de Verdun à partir de l’angle de la rue Argyle. À cet endroit, l’espace cyclable se restreint considérablement tout comme celui du piéton quand des ouvriers sont affairés sur le trottoir. Jusqu’à l’angle de Verdun et Godin, la cohabitation véhicule-vélo-piéton n’est ni des plus simples ni des plus sécuritaires.

Les commerces en pâtissent aussi, au moins d’un point de vue esthétique. Le restaurant Bagel St-Lo s’en tire à bon compte cependant puisqu’il n’a pas connu de baisse de fréquentation. « Les ouvriers étaient censés défaire notre terrasse. Finalement, notre terrasse reste fonctionnelle et nous avons un stationnement à l’arrière pour notre clientèle qui compense la perte des deux places du stationnement à l’avant », explique la gérante du restaurant, Amy Hellers.

En remontant Verdun : une voie cyclable entre le trottoir et le stationnement sur rue

Sur le chemin du retour, le côté des numéros pairs de la rue de Verdun est sécuritaire et confortable. La bande cyclable est juste à côté du trottoir. Une rangée de voitures stationnées fait barrière entre la circulation automobile et la voie cyclable en place du 1er avril au 30 novembre. Une disposition idéale, foi de cycliste urbain ! 

« C’est une nouvelle configuration que nous testons cette année ; nous croyons qu’en isolant les cyclistes de la circulation automobile, elle les protège davantage », réagit le conseiller d’arrondissement de Verdun en charge de ce dossier, Benoît Gratton.

Une asymétrie qui sème la confusion

Le problème, c’est l’asymétrie entre les deux côtés de la rue

Garé devant le restaurant Bagel St-Lo, Yann Hentzen, cycliste verdunois et jeune père de famille, est agacé par l’aménagement changeant, l’asymétrie et l’aspect peu sécuritaire accru par les travaux.

Roulant sur la voie cyclable entre le trottoir et les voitures stationnées, une cycliste verdunoise confirme qu’elle évite toujours de circuler dans l’autre sens qui est dangereux lorsque l’on a moins de réflexes face aux obstacles. Quelques instants plus tard, un très jeune cycliste remonte, lui, la bande cyclable en contresens pour éviter la proximité des voitures et des travaux.

Un sondage jusqu’au 19 septembre

L’arrondissement de Verdun est conscient des problèmes posés par l’asymétrie des voies cyclables sur Verdun et entend le traiter. Il vient juste de lancer un sondage en ligne de 16 questions qu’il est possible de compléter jusqu’au 19 septembre pour donner votre avis sur ces bandes cyclables.

« Une fois le test de cette année complété, nous prendrons une décision, mais effectivement une harmonisation et des améliorations aux bandes cyclables sont prévues à court-moyen terme », conclut M. Gratton, également membre de la commission permanente de la Ville de Montréal dans le domaine Transport et travaux publics.

La photo en haut de cet article a été prise sur la rue de Verdun en août 2022 par Davide Buscemi.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Davide Buscemi, Initiative de journalisme local
Davide a couvert les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l'Initiative de journalisme local de juillet à septembre 2022, à son départ. Il est venu à Montréal il y a quelques années pour étudier le journalisme et a choisi d'y immigrer. Diplômé de l'Université de Montréal, Davide a signé des articles pour le journal local Info Petite Nation du groupe Inmedia, l'AFP, Quartier Libre, Night Life et Électricité Plus. Passionné des mots et curieux du monde qui l’entoure, il n'a pas fait le choix du journalisme par hasard.