La Boîte
Actualités Consommation Environnement Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Verdun

Réduction des contenants à usage unique : c’est dans La Boîte à Lachine et Retournzy dans le Sud-Ouest !

Prendre un repas pour emporter dans un restaurant près de chez vous sans nuire à l’environnement ? C’est maintenant possible à Lachine grâce au programme La Boîte lancée en février. Ce programme vise à offrir une alternative au contenant à usage unique utilisé pour les repas à emporter chez les commerçants participants. L’occasion d’aller sur le terrain et de tester l’expérience pour vous !

La Boîte, testée pour vous !

3 salades dans La Boîte
3 salades dans La Boîte – Crédit photo : Sabrina Cardin Ouellette

En entrant chez Falafel Saint-Jacques rue Notre-Dame, les « Boîtes » sont fièrement disposées sur le comptoir. Accueillant, le gérant, Manish Pampali, en parle avec enthousiasme. « J’en fait la promotion auprès de nos clients dès que possible » explique M. Pampali.

Bien que le coût de la consigne (7$) rebute certaines personnes, il croit qu’avec le temps les gens se joindront au mouvement. Pour le moment, un seul format de contenant est offert mais un plus grand devrait être disponible sous peu au même coût selon M. Pampali. 

Avec un beau mix de trois salades dans mon contenant consigné, je peux repartir en le déposant de façon nonchalante dans mon sac.

De retour chez moi, mes salades ont fière allure dans ce bol vitré. Elles sont délicieuses et rien n’a coulé. Une première expérience réussie !

Des contenants consignés et faciles à emporter

Le projet La Boîte offre une formule toute simple. Les commerçants participants proposent différents types de contenants consignés. Si l’on souhaite éviter les contenants à usage unique, on peut demander qu’un contenant consigné remplace l’habituel contenant jetable pour sa commande. Certains contenants de plastiques à usage unique devraient d’ailleurs être bannis à Montréal à partir du 1er mars 2023, comme le rappelait Marie-Andrée Mauger, la mairesse de Verdun, lors du conseil d’arrondissement du 8 mars dernier.

On peut ensuite apporter son repas à la maison, au parc ou au bureau pour le déguster. Une fois terminé, le jour même ou quelques semaines plus tard, il suffit de rapporter le contenant dans l’un des commerces participants pour récupérer notre consigne de 7$. Le contenant n’a pas nécessairement à revenir propre puisque le commerçant doit de toute façon en faire le nettoyage avant de le remettre au prochain client. C’est donc une formule parfaite pour le lunch au bureau sans avoir à transporter un sac supplémentaire dans les transports en commun.

À Lachine, quatre  enseignes ont décidé de tenter l’expérience: le Café Bistro Eatalie, les deux adresses de Falafel Saint-Jacques (345 Rue Saint-Jacques et 1299 Rue Notre-Dame) et L’Oeufrier Lachine. Une occasion pour eux de faire leur part pour la réduction des contenants à usage unique.

Lors de notre passage rue Notre-Dame, La boîte n’était pas encore en place chez L’Oeufrier de Lachine, le premier format proposé n’étant pas adéquat pour leurs besoins.

Lachine et plus loin encore

La Tasse de La Vague
La Tasse de La Vague – Crédit photo : Sabrina Cardin Ouellette

Développé par La Vague, un organisme à but non lucratif dont la mission est de soutenir l’écoresponsabilité, ce projet pilote a pu voir le jour grâce au soutien financier de la Caisse d’Économie Solidaire et de Recyc-Québec.

Disponible dès maintenant à Lachine et dans deux autres régions du Québec, La Boîte devrait être déployée partout au Québec à partir de cet été.  C’est le leadership du Groupe de Recommandations et d’Actions pour un Meilleur Environnement (GRAME) et de la Caisse Desjardins de Lachine qui a permis que Lachine soit l’un des premiers territoires testés.

« Les contenants et autres déchets à usage unique, on les voit au premier plan au GRAME. Pas seulement dans nos poubelles, mais dans les parcs et sur les berges du fleuve où nous avons organisé de nombreuses opérations de nettoyage. Nous croyons que la solution à cet enjeu réside d’abord et avant tout dans la réduction à la source » souligne Catherine Houbart, directrice du GRAME. 

Retournzy, une autre solution clé en main dans le Sud-Ouest

Contenant Retournzy
Contenant Retournzy – Crédit photo : Coop Retournzy

Un projet pilote similaire vient aussi d’être lancé par la coopérative de solidarité Retournzy en partenariat avec la SDC les Quartiers du canal dans 15 commerces de la Petite-Bourgogne, St-Henri et Griffintown. Lancée en mars 2021, l’entreprise d’économie sociale propose une solution clé en main pour les commerçants. « Nous assurons la collecte, le lavage et la livraison des contenants propres dans les commerces » explique Cindy Vaucher de Retournzy.

Le contenant, en acier inoxydable avec un couvercle en silicone, est assujetti à une consigne de 9$ pour le client tandis que le restaurateur s’acquitte d’un coût à l’utilisation. « Le projet pilote va nous permettre de valider nos coûts, mais notre objectif est de proposer une solution compétitive avec les contenants à usage unique compostable » précise la co-fondatrice de Retournzy.

Les solutions ne manquent donc pas pour une alternative aux contenants à usage unique !

La Tasse à Verdun, LaSalle et Lachine pour le café et le thé !

La force du projet La Boîte réside dans  l’ampleur éventuelle du réseau qui facilitera le retour des contenants puisqu’il peut se faire dans n’importe quel commerce participant. C’est sur ce modèle qu’est bâti l’autre programme de La Vague, La Tasse, une tasse à café consignée au coût de 5$, disponible dans 400 cafés à travers tout le  Québec. Ces fameuses tasses bleues sont d’ailleurs disponibles dans plusieurs cafés d’ici à LaSalle, Verdun et Lachine.

VerdunLaSalleLachine
Boulangerie Pâtisseries WellingtonCégep André LaurendeauH8S Bar à café
Café Le 5eGrind Café
Café 92 DegréL’Atelier de boulangerie par Bec-Fin
Chez Robin
Komma Rosta
Lili & Oli Wellington
Pâtisserie de la Gare
Station W
Informations provenant du site web de La Vague

Karine Joly a collaboré à la recherche et la rédaction de la section sur Retournzy dans cet article.

La photo de La Boîte en haut de cet article a été prise par Sabrina Cardin Ouellette en mars 2022.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Sabrina Cardin Ouellette
Sabrina et son mari ont choisi le Bronx il y a quelques années pour y fonder leur famille. Diplômée en physique et en géographie, elle détient aussi une maîtrise en environnement. Elle aurait tout aussi bien pu être anthropologue ou urbaniste ! Souhaitant s’engager dans sa communauté, Sabrina est l’une des fondatrices du Comité Catalyseur du Bronx et a été présidente du CA du CCCHL. Sa curiosité ainsi que son envie de partager et d’écrire l'ont poussée à rejoindre Nouvelles d’Ici.