programme SCIMATIC du Collège Sainte-Anne
Actualités Éducation Environnement Lachine LaSalle

Les 10 découvertes de l’année 2020 de QUÉBEC Science vues par des élèves du Collège Sainte-Anne à Lachine

À la fin de l’année 2020, les élèves de secondaire 4 du programme SCIMATIC (un programme en sciences et techno que je fréquente) au collège Sainte-Anne à Lachine ont participé à un projet intéressant en collaborant avec le magazine QUÉBEC SCIENCE

Objectif ? Écrire des articles sur les 10 découvertes de l’année 2020 de QUÉBEC SCIENCE pour aider à les vulgariser auprès des 14 à 17 ans.

Un projet éducatif avec QUÉBEC SCIENCE débuté en 2019

C’est la seconde fois que le programme SCIMATIC réalise ce projet débuté en 2019 par Mme Alexandra Bernier, professeure et membre de l’équipe SCIMATIC. L’idée derrière ce projet était que « des jeunes s’approprient les découvertes pour écrire dans un langage qui rejoint d’autres adolescents de leur âge.» «J’avais aussi envie qu’ils voient d’autres facettes de la science; par les découvertes qu’ils comprennent un peu mieux à quoi peut ressembler le travail d’un chercheur et qu’ils s’ouvrent à un métier de communication en sciences», ajoute-t-elle 

Science en action
Science en action – Crédit photo : Canva

Mme Mélissa Théberge, enseignante de secondaire 4 en sciences et SCIMATIC, a tout de suite embarqué. « Lorsque ma collègue Alexandra Bernier m’a parlé de ce projet, j’ai tout de suite trouvé l’idée géniale ! J’avais vraiment envie de faire vivre cette expérience aux SCIMATICs de secondaire 4 de 2020-2021.» Cette année, Mme Théberge et Joël Leblanc, rédacteur en chef du projet des 10 découvertes de l’année 2020 de QUÉBEC SCIENCE, ont choisi de demander aux élèves de contacter  les chercheurs afin de s’approprier davantage leurs sujets.  Une nouveauté bien reçue comme le confirme Ines qui a participé au projet :  « J’ai beaucoup aimé pouvoir interviewer et discuter avec l’une des chercheuses ».

Les différentes étapes pour les élèves de Sainte-Anne

Mme Théberge nous a présenté les dix sujets captivants fin novembre. Une fois les équipes et les sujets choisis, M. Leblanc nous a expliqué comment bien écrire un article de vulgarisation scientifique lors d’une présentation au collège et une autre en ligne. 

Mon équipe a travaillé sur une étude des origines du cancer du cerveau, étude réalisée, entre autres, par les universités de McGill et de Calgary. Il a tout d’abord fallu lire un article scientifique d’une vingtaine de pages sur cette étude, nous assurant qu’on la comprenait bien. Ensuite, nous avons commencé à écrire. Peu à peu, notre texte a pris forme pour finalement  le soumettre à M. Leblanc pour une première évaluation. Il nous a renvoyé le texte avec plusieurs commentaires qui nous ont permis d’améliorer notre texte. Après révision et correction, nous avons soumis une autre version qui s’avéra être la finale, publiée le 7 janvier sur le site web de QUÉBEC SCIENCE.

D’autres découvertes pour les secondaires 4 de SCIMATIC

« Ce projet a permis aux élèves de découvrir un métier en lien avec les sciences, le journalisme scientifique, et aussi un métier propre aux sciences, la recherche scientifique, » conclut  Mme Théberge avant d’ajouter « c’est un défi de taille que les élèves ont relevé et je suis excessivement fière d’eux ». « Cette expérience m’a permis de constater comment fonctionne le monde du travail, ce que j’ai grandement apprécié »  ajoute Ines. 

Devenir journaliste scientifique, même le temps d’un projet, était une expérience mémorable et enrichissante dont je me souviendrai longtemps.  

2 articles pour chaque découverte !

Voici les 10 articles écrits par les différentes équipes de SCIMATIC et ceux écrits par les journalistes professionnels.

Articles écrits par les élèves de SCIMATICArticles écrits par les journalistes de QUÉBEC SCIENCE
Archives climatiques au fond d’un lacClimat: la mémoire d’un lac arctique
Conjecture sur les nombres irrationnels confirméeUne conjecture mathématique prouvée après 80 ans
De multiples médicaments grâce à la levureVers la fin des pénuries de médicaments
Une chute d’espérance de vie, la tragédie du mercure chez la communauté de Grassy NarrowsContamination au mercure: des décès prématurés dans une communauté autochtone
Piste potentielle pour un nouveau traitement du diabète de type 2Diabète: des bactéries en-dehors de l’intestin jouent un rôle
Une lueur de vie dans la noirceurLe phytoplancton pousse malgré la nuit polaire
Une batterie rechargeable plus écologiqueFabriquer une batterie avec de l’eau et du bois
L’ordinateur quantique : à quelques degrés du succèsUn processeur quantique qui chauffe la compétition
L’origine du cancer du cerveau enfin démasquéeIncursion inédite dans les tumeurs du cerveau
Un poisson qui en dit long sur l’évolutionElpistostege watsoni: ce « poisson » qui n’en est pas un

Vous pouvez aussi voter pour votre découverte de l’année et participer ainsi au concours de QUÉBEC SCIENCE.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 55 764 lecteurs en 9 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Valérius
Résident du Bronx depuis sa naissance, Valérius va terminer son secondaire dans le programme Scimatic du Collège Sainte Anne de Lachine. Passionné de musique, il a commencé à prendre des cours de piano à 3 ans et s’amuse aujourd’hui à composer des chansons. Il passe bien entendu une partie de son temps libre en ligne sur Instagram ou à jouer à Among Us et Minecraft. Il a décidé de s’impliquer avec « Nouvelles d’Ici » pour faire sa part dans le projet de son école secondaire “4000 heures de Bénévolat.”