Des options pour réduire sa consommation de viande
Actualités Affaires d'ici Consommation Environnement Lachine LaSalle Le Sud-Ouest Verdun

Un défi des jeunes d’ici à consommer moins de viande pour réduire les GES

Jusqu’au 20 mars, les jeunes de 13 à 17 ans, leurs familles et leurs amis sont invités à relever le Défi GEStes, un défi de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) attribuables à l’alimentation. Initiée par trois organismes, le GRAME de Lachine, GUEPE et la Coop FA, la seconde édition de GEStes permettra également aux participants et participantes de remporter des prix écoresponsables.

« On invite les gens à revoir leurs habitudes alimentaires pour agir face à la crise climatique et diminuer les gaz à effet de serre », déclare Nathalie Dion, directrice générale de GUEPE qui représente les trois organisations derrière le Défi GEStes.

« C’est vraiment une collaboration des trois organismes, on travaille ensemble pour établir le défi avec un comité jeunesse », précise-t-elle.

Une application mobile pour quantifier ses économies de GES au quotidien

Depuis quelque mois, des kiosques ont été tenus dans les écoles secondaires d’ici, mais c’est depuis le 20 février que tous les jeunes ont été invités à utiliser l’application mobile du défi, disponible sur l’App Store et Google Play, pour inscrire et comptabiliser les substitutions alimentaires qu’ils effectuent au quotidien pour réduire leur empreinte carbone.

« C’est là que l’on peut voir si l’on remplace du bœuf par du tofu, combien de kilogrammes équivalents de GES on peut éviter », explique-t-elle.

Selon Mme Dion, les produits d’origine animale comptent pour 10 % du panier d’épicerie des Québécoises et Québécois, mais représentent 52 % de l’empreinte carbone du contenu de leurs assiettes.

« En privilégiant des protéines d’origine végétale ou en diminuant la consommation de viande rouge, on peut réduire de manière significative nos émissions de GES », renchérit-elle.

Il est encore possible de s’inscrire et l’application, proposant aussi plusieurs recettes, demeurera accessible durant toute l’année.

Un défi pour et par les jeunes d’ici

Dégustation de brownies à base d’insectes lors du kiosque Défi GEStes au Pensionnat Saint-Nom-de-Marie.
Dégustation de brownies à base d’insectes lors du kiosque Défi GEStes au Pensionnat Saint-Nom-de-Marie. – Crédit photo : Défi GEStes

Ce projet est né de l’initiative de jeunes désireux de poser des gestes concrets pour combattre la crise climatique. Ils ont choisi de cibler l’alimentation, car c’est un domaine où tout le monde peut agir.

« Les jeunes sont notre avenir et leur leadership est essentiel pour accélérer le changement social face à la crise climatique. » a déclaré par voie de communiqué Marie-Andrée Mauger, la mairesse de Verdun. Selon celle qui est aussi responsable de la transition écologique et de l’environnement au sein du comité exécutif de la Ville, Montréal est un leader à l’échelle internationale pour la transition écologique et ces jeunes sont des ambassadeurs qui réclament, avec raison, des actions fortes. « Nous allons continuer à démontrer au monde ce dont nous sommes capables », promet Mme Mauger.

Lancée au début du défi, la cible de réduction de 3 000 kg de GES pour cette année a déjà été atteinte.

Elle a d’ailleurs été augmentée à 6 000 kg. Ces 6 000 kg de GES représentent plus de 17 000 km parcourus en voiture sur l’autoroute.

La photo de plats sans viande en haut de cet article provient de CANVA Pro.

L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 153 893 lectrices et lecteurs en 2022 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.