Carole Charbonneau, CACHA
Actualités Art LaSalle Montréalais d'ici

CACHA : une artiste haute en couleur à LaSalle

L’artiste Carole Charbonneau, dit CACHA, résidente de LaSalle depuis plus de 25 ans, ne met jamais le nez à l’extérieur sans sa caméra à l’épaule.

Amante du parc des rapides de LaSalle, elle a peint plus d’une fois des clichés lasallois, avec sa touche unique. L’observation d’oiseaux la fascine et elle est convaincue que la nature apporte tant à l’humain, sur tous les plans.

Au premier coup d’oeil, on sait reconnaitre les oeuvres de CACHA avec son style distinct et coloré. L’artiste dit aimer mettre de la couleur dans la vie des gens. Pour elle c’est un exercice thérapeutique.

L’enfance de l’art

Ses premières expériences avec la peinture remonte au début de sa vingtaine. Elle a commencé à peindre en s’inscrivant à des cours à l’atelier de peinture de Lachine .

CACHA me raconte que l’art a pris place dans sa vie grâce à son père, peintre, musicien et ébéniste à ses heures. Il se passionnait à créer des murales de paysages partout dans la maison familiale. Elle aimait beaucoup l’aider et le voir à l’oeuvre. C’est à ce moment qu’il lui a transmis sa passion pour l’art.

Tout comme son paternel, outre la peinture, CACHA est une touche-à-tout.  Elle explore l’art sous toutes ses formes: le bricolage, la gravure, la sculpture, le tricot, la couture, le vitrail, le dessin et plus encore.

Toile de CACHA
Au parc des Rapides, une toile de CACHA –
Crédit Photo : CACHA

Et je la cite: « J’aime apprendre de nouvelles techniques constamment, je ne trouve jamais le temps de m’ennuyer, ça occupe l’esprit et ça fait un bien fou au moral. »

Inscrite au programme d’arts au Cégep du Vieux Montréal, elle a tout de suite eu la piqûre.  D’autres cours se sont ajouté à son curriculum dont un avec Roland Palmaerts , un aquarelliste reconnu mondialement. Pour CACHA, la formation continue est essentielle, ça permet à l’artiste d’ouvrir ses horizons et de faire évoluer son propre talent.

De fil en aiguille, CACHA a participé à des concours et elle prend part à des expositions ponctuelles où elle a la chance de faire découvrir ses oeuvres. 

CACHA est membre d’associations qui soutiennent les artistes amateurs dans leurs démarches artistiques, une aide précieuse. 

L’art de la discipline et de la persévérance

Rêvant secrètement d’un jour vivre de son art, elle affirme qu’il faut beaucoup de sacrifices tels la discipline et le don de soi ! 

Savoir se démarquer, avoir un style distinct, des oeuvres le plus exposées possible, savoir se vendre et de la persévérance à la tonne sont essentiels à la réussite.

Femme généreuse et impliquée de nature, CACHA remet une part du profit de la vente de ses toiles à la Fondation de l’autisme, une cause qui lui tient à coeur, depuis plus de 5 ans.

Son positivisme vous redonne le sourire, tout comme ses toiles!

En terminant je lui ai demandé, quelle était la clé du succès d’un ou une artiste? Les yeux lumineux et le sourire en coin elle m’a répondu: « Il faut s’investir et avoir beaucoup de discipline. »

Pour découvrir son univers :

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce projet de journal numérique 100% local, indépendant et développé par un organisme à but non lucratif né dans le Bronx à LaSalle. Rejoignez notre équipe de bénévoles pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest !

Avatar
Julie Drolet
Julie a fait partie de la rédaction de Nouvelles d'Ici à ses débuts du 16 octobre au 16 novembre 2020 avant de rejoindre l'équipe de CKVL. Résidente de LaSalle depuis plus de 20 ans, elle est propriétaire d’immeubles, ce qui lui a permis d’acquérir des compétences en gestion et organisation. Cette fidèle bénévole au sein de différents organismes locaux place la communauté au coeur de ses valeurs. Amoureuse de plein air et passionnée de cuisine, c’est une fille aux mille projets. Elle souhaite partager et communiquer son goût de tout faire simplement pour gagner du temps et vivre pleinement.