Carl Beaulieu, ancien étudiant en technologie du génie physique
Partenaires Travail

[Partenaires d’Ici] Des études vraiment payantes en Technologie du génie physique pour Carl Beaulieu

Parfois, c’est seulement au cégep, dans le domaine d’études choisi au secondaire, que l’on réalise qu’il ne correspond plus à nos attentes. C’est arrivé à Carl Beaulieu : après une première année dans le programme en Techniques informatique, il a quitté le cégep pour aller sur le marché du travail, se trouver et découvrir le bon programme pour lui.

Carl Beaulieu, ancien étudiant en technologie du génie physique
Carl Beaulieu, ancien étudiant en technologie du génie physique – Crédit photo : Cégep André-Laurendeau

« Je ne me voyais pas être assis devant un écran toute ma vie ! », s’exclame-t-il. Avec le temps, il a fini par trouver sa voie. « Quand j’ai découvert la Technologie du génie physique au Cégep André-Laurendeau, je savais que je venais de trouver ma place. »  Ce programme correspondait exactement à tout ce qui l’intéressait : l’électronique, la mécanique, la fabrication de prototypes et tout ce qui touche les phénomènes de la physique et les applications.

Afin de pouvoir étudier dans son domaine de prédilection, Carl a dû suivre des cours aux adultes pour aller chercher les préalables nécessaires pour cette technique. « Cela a fait en sorte de prolonger mes années d’études, ce qui fut bénéfique pour moi dans un sens, car j’ai également eu l’occasion de travailler à temps partiel pour le Département» se souvient-il « J’étudiais et je travaillais à la même place. J’ai sauvé beaucoup de temps de voyagement et, j’ai surtout acquis une expérience de travail dans mon domaine. »

Lauréat de quatre bourses d’études, dont trois pour la recherche

Grâce à sa détermination et son sens du leadership, il a obtenu quatre bourses d’études durant tout son parcours collégial. Il a d’abord reçu une bourse d’études pour son implication en tant que président dans un atelier de fabrication et de prototypage et les trois autres pour des projets de recherche. Il a ainsi reçu la bourse NovaScience pour le Projet dista et a remporté deux fois la bourse Mitacs Accélération. Une très haute distinction, car cette bourse est habituellement attribuée aux étudiantes et étudiants en maîtrise ou en doctorat.

« C’est très encourageant d’obtenir des bourses, car cela signifie que nous sommes sur la bonne voie. En plus, on acquiert de l’expérience dans notre domaine» raconte Carl avant d’ajouter. « Je pouvais juste me consacrer à mes études et j’étais rémunéré pour travailler sur des projets de recherche ».  

La recherche au cœur de la mission du Cégep André-Laurendeau

Acteur important dans la recherche et l’innovation au niveau collégial, le Département de technologie du génie physique contribue activement au développement de projets de recherches appliquées axés sur l’apprentissage par l’expérience.

« C’est stimulant et excitant de travailler avec des équipements hautement technologiques. Je suis entré dans le programme avec beaucoup de questions en tête, dont plusieurs ont été répondues. Je veux tout savoir sur les technologies émergentes et de savoir que je peux y apporter quelque chose, même si c’est infime, c’est ce qui me pousse à continuer à faire de la recherche », explique Carl.  

Après avoir terminé son DEC en Technologie du génie physique, Carl Beaulieu a obtenu un poste permanent de technicien en Technologie du génie physique au sein même du Département. Dans son travail, il participe à l’élaboration de nouvelles notions, crée de nouveaux laboratoires et ajoute de nouveaux équipements spécialisés pour le Département. Il consacre aussi une grande partie de son temps à la recherche.  

« J’ai la chance de travailler avec des enseignants passionnés qui sont toujours prêts à en faire un peu plus. Pour quelqu’un qui aime avoir des responsabilités et de l’autonomie, c’est parfait. C’est gratifiant de voir que mon travail à un impact sur les générations futures ».

Depuis les deux dernières années, le Département en technologie du génie physique du Cégep André-Laurendeau a remis 100 000 $ en bourses d’études aux étudiantes et étudiants pour leur participation aux projets de recherche.

Dès cet automne, les étudiantes et étudiants inscrits en Technologie du génie physique pourront aussi recevoir jusqu’à 9000 $ en bourse Perspective, un programme de bourses du gouvernement du Québec.
Pour plus d’information, visitez la page du programme de Technologie du génie physique !

Cette publication “Partenaires d’Ici” a été écrite par le Service des communications du Cégep André-Laurendeau et fait partie d’une série de témoignages d’étudiants et étudiantes du Cégep André-Laurendeau.

La photo de Carl Beaulieu en haut de cet article a été fournie par le Cégep André-Laurendeau.

Partenaire d'Ici: Cégep André-Laurendeau
Réputé pour sa qualité de vie et d’enseignement, le Cégep André-Laurendeau offre 26 programmes d’études dans divers pôles d’excellence, dont la gestion, les sciences et la technologie, les sciences humaines, les arts, les lettres et les communications. À cette offre s'ajoutent les nombreux programmes crédités et les cours de perfectionnement de la Formation continue. Le Cégep André-Laurendeau, c’est aussi une expérience unique pour sa vie sur le campus avec son centre sportif, sa salle de spectacle et ses activités socioculturelles.  Créé en 1968, le Cégep André-Laurendeau est un établissement d’enseignement supérieur public et francophone qui accueille près de 4000 étudiants. Il comporte deux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT): InnovLOG, spécialisé en logistique et Optech, un centre spécialisé en optique et en photonique. Depuis 1991, le Cégep fait partie du réseau du Baccalauréat international (IB). 
https://www.claurendeau.qc.ca/