Wellington piétonne, mais ouverte aux cyclistes mais pas aux bus
Actualités Consommation Restaurants Transports Verdun

Wellington à Verdun ? À pied, en vélo, mais plus en bus ni en auto jusqu’au 13 septembre

Article mis à jour le 16 août pour ajouter l’information sur la prolongation de la fermeture de Wellington à la circulation automombile jusqu’au 13 septembre.

La rue Wellington piétonne à Verdun
La rue Wellington piétonne à Verdun
Crédit photo : Karine Joly

Si tous les aménagements de la piétonnisation de Wellington à Verdun n’ont pas été installés avant la mi-juin, c’est bien à compter du 1er juin que la rue a fermé à la circulation des voitures et des bus entre la 6e avenue et la rue Régina.

Tel que décidé en conseil d’arrondissement le 6 avril dernier, les piétons pourront donc prendre toute la place sur la rue Wellington jusqu’au 31 août, une date ajustée au 13 septembre en fonction des résultats d’un sondage des membres de la SDC Promenade Wellington réalisé durant l’été.

Selon un autre sondage réalisé par l’arrondissement, 89% des citoyens et 84% des commerçants se sont prononcés en faveur de la reconduction de la piétonnisation de Wellington après une première édition en 2020.

Des cyclistes bienvenu(e)s sous certaines conditions

Nouveauté cette année par rapport à l’été dernier : les cyclistes sont aussi invités à la fête ! Une invitation lancée sous certaines conditions cependant. En collaboration avec le SPVM, l’Arrondissement de Verdun, l’Association pour la Mobilité Active de Verdun (AMAV) et Vélo Québec, ce projet pilote doit se dérouler dans le respect de la sécurité des piétons qui seront toujours prioritaires sur la rue. “Les vélos sont des invités sur la Well et on fait confiance à tout le monde pour que la cohabitation se fasse bien” explique Myranie Bray, chargée de projets aux communications numériques de Promenade Wellington, avant d’ajouter que l’accès des cyclistes sera permis jusqu’à la fin de l’été sauf avis contraire. 

Comme l’année passée des racks à vélos supplémentaires seront installés pour permettre de stationner votre deux roues en toute sécurité. Trois stations Bixi, le service de vélo partage, sont aussi installées sur Wellington.

Lignes de bus 58, 61 et 350 : détours et nouveaux arrêts temporaires

L’option vélo pourra d’ailleurs s’avérer plus pratique que le bus pour rejoindre votre terrasse favorite sur Wellington. Les trajets des lignes d’autobus 58 et 61 seront détournés sur le boulevard LaSalle à partir du boulevard Desmarchais et jusqu’à Régina. Comme l’indique aussi le plan des détours d’autobus, la ligne de bus de nuit 350 est sera également déplacée sur la rue Verdun à partir de la rue De L’Église et de la rue Galt pour la 350 ouest.

Bus de la STM
Un bus de la STM – Crédit Photo : STM

Pas de changement d’horaires de bus au programme pour autant. “Comme les horaires sont bâtis 6 mois à l’avance, on essaie toujours de limiter l’impact sur les temps de parcours lorsque des changements sont rendus nécessaires par des travaux ou pour d’autres raisons” explique Isabelle-Alice Tremblay des Affaires publiques de la STM. 

Pour les usagers de la station de métro De l’Église, le déplacement des arrêts de bus pour le 58 et le 61 devrait résulter en une marche supplémentaire de 200 à 300 mètres en moyenne. 

Nouveaux arrêts d’autobus jusqu’au 13 septembre

Lignes de bus de la STMNouveaux arrêts temporaires
(1er juin – 31 août 2021) source : STM
Ligne 58 – estLaSalle / 2e Avenue (56647)
LaSalle / Rielle (56651)
LaSalle / Galt (56649)
LaSalle / De L’Église
LaSalle / Hickson
Ligne 58 – ouestLaSalle / Hickson
LaSalle / De L’Église
LaSalle / Galt
LaSalle / Rielle (56650)
LaSalle / 2e Avenue (56646)
LaSalle / 5e Avenue (56716)
LaSalle / Desmarchais (56641)
Ligne 61 – est LaSalle / 2e Avenue (56647)   
LaSalle / Rielle (56651)
LaSalle / Galt (56649)
LaSalle / De L’Église
LaSalle / Hickson
Ligne 61 – ouestLaSalle / Hickson
LaSalle / De L’Église
LaSalle / Galt
LaSalle / Rielle (56650)
LaSalle / 2e Avenue (56646)
LaSalle / 5e Avenue (56716)
LaSalle / Desmarchais (56641)
Ligne 350 – estLaSalle / De L’Église
LaSalle / Hickson
Ligne 350 – ouestLaSalle / Hickson
LaSalle / De L’Église
De L’Église / Ross

Accessibilité universelle renforcée 

“On veut que tout le monde se sente bien sur Wellington” rassure Mme Bray en soulignant qu’une attention particulière a été apportée à l’accessibilité universelle de tous les aménagements mis en place pour cette seconde édition de la piétonnisation de la rue Wellington.

Des débarcadères pour le transport adapté sont prévus à certaines intersections de rue pour permettre aux personnes à mobilité réduite de se rendre en transport en commun sur Wellington. Cinq rampes d’accès supplémentaires, dont quatre à proximité de la station de métro, devraient aussi faciliter le passage entre la rue et le trottoir aux utilisateurs de fauteuils roulants ou de poussettes.

550 places de stationnement disponibles

Les automobilistes qui souhaitent stationner à proximité de la rue Wellington sont invités à utiliser les 550 espaces de stationnement disponibles dans le secteur dont 260 au stationnement Éthel entre les rues de l’Église et Hickson. Les paliers 5 et 6 y sont d’ailleurs gratuits de 7h à minuit tous les jours.
Pour localiser les options de stationnement à l’avance, vous pouvez regarder la carte des stationnements disponible au format PDF.

La photo en haut de cet article est une composition de deux photos prises par Karine Joly sur la piste cyclable de Verdun et en bordure du boulevard LaSalle.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 65 896 lecteurs en 10 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.