Well-O, des navettes à vélo
Actualités Affaires d'ici Consommation Environnement Île-des-Soeurs Transports Verdun

À Well-O sur la rue Wellington à Verdun ? Gratuit, accessible et né à Lachine !

Article mis à jour le 10 août avec l’ajout d’une précision.

“Savez-vous qu’il existe un service gratuit de navettes à vélo sur la rue Wellington ?” C’est ainsi que la Verdunoise, Jana Bara, a commencé son courriel à la rédaction. Se déplaçant avec une canne depuis qu’elle s’est cassée la jambe, notre fidèle lectrice a trouvé ce service de triporteur d’un si grand secours qu’elle a donné à Nouvelles d’Ici l’envie d’en apprendre davantage.

Offert gratuitement jusqu’au 18 septembre du jeudi au dimanche à partir de 13h aux personnes à mobilité réduite, aux jeunes familles et à toutes les personnes voulant faire une promenade, ce service entend favoriser l’achat local et le développement durable. 

Well-O sur Wellington, un service opéré par un Lachinois d’origine

Rue Wellington
Un Well-O sur la rue Wellington à Verdun
Crédit photo : Caroline Samii-Esfahni

Surnommé astucieusement Well-O, il est opéré par Vélo Duo, une entreprise fondée en 2004 par Denis Desjardins, un Lachinois d’origine.

C’est précisément à Lachine que les premiers essais de sa trouvaille ont eu lieu à l’époque. Mais l’Arrondissement a refusé le projet pourtant peu dispendieux grâce aux commanditaires. « Ça peut même rapporter aux villes », insiste-t-il.

Pour ce service, il faut une rue exclusivement piétonne.

Sur la rue Wellington, une équipe de trois cyclistes assure les déplacements. Juan Martinez-Sandoval, le superviseur de terrain, est un grand passionné de vélo à pignon fixe et un puriste du 2 roues. Ses navettes à 3 roues circulent essentiellement le long de la Well, elles parcourent aussi les rues et avenues perpendiculaires pour amener les personnes à mobilité réduite à destination.

Depuis le lancement de Well-O à la mi-juin, le succès est au rendez-vous. 

Navettes à vélo à Montréal et ailleurs

“En moyenne, en journée, un seul véhicule peut transporter une vingtaine de voyageurs cumulés. Il y a plus de demandes en soirée ou lors d’événements.” confirme M. Martinez-Sandoval.

Aujourd’hui, Vélo Duo est présent dans une vingtaine d’endroits incluant Montréal, Longueuil, Magog et Ottawa. Mais, c’est à Saint-Lin-Laurentides puis Verchères sur la rive sud que le service a débuté au milieu des années 2000. « D’ici l’an prochain, l’objectif est de doubler ce total ; et à l’horizon 2027, d’être présent dans 200 municipalités québécoises », annonce fièrement M. Desjardins.

Lancé seulement en 2019 à Montréal, c’est la première année que Vélo Duo est offert à Verdun. L’un de ces engins a circulé à Lachine à l’été 2019 dans le cadre d’un projet du Centre multi-ressources de Lachine. D’après M. Desjardins, sur la rue Mont-Royal, « le succès se fait particulièrement sentir cet été car les gens sont désormais habitués». Il s’agit de la troisième année consécutive sur le Plateau et de la deuxième rue Ontario à Hochelaga où « ça marche fort ».

Sur le Plateau, les réservations téléphoniques atteignent les 40% du total des déplacements effectués. C’est vraiment différent à Verdun puisque 90% des usagers hèlent le véhicule en le croisant.

Gros plan sur ces 3 roues de la Well

Outre la place du « pilote » à l’avant, l’habitacle doté d’un banc à l’arrière permet d’accueillir 2 passagers (3 en se serrant). 

À l’image des autres unités de la flotte Vélo Duo, chacun de ces engins roulants à 21 vitesses coûte plus de 20 000$ à l’achat. Quand la bête se meut (300 lbs à vide quand même !) avec trois personnes à son bord, ce sont quelque 750 lbs (340 kg) qui doivent être tractés. Ça prend de la pratique avant de manœuvrer et slalomer entre les obstacles.

L’assistance électrique s’enclenche uniquement pour les rues en pente ascendante. Sur la Well, donc, vos sympathiques pilotes n’utiliseront que leurs mollets pour vous amener à bon port. Ils vous inviteront seulement, en guise de remerciements, à vous laisser prendre en photo à l’arrivée.

La photo en haut de cet article est une photo d’un Well-O avec Juan Martinez-Sandoval à l’arrière et Alex Bernier aux commandes, prise par Davide Buscemi le 5 août 2022.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Davide Buscemi, Initiative de journalisme local
Davide a couvert les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l'Initiative de journalisme local de juillet à septembre 2022, à son départ. Il est venu à Montréal il y a quelques années pour étudier le journalisme et a choisi d'y immigrer. Diplômé de l'Université de Montréal, Davide a signé des articles pour le journal local Info Petite Nation du groupe Inmedia, l'AFP, Quartier Libre, Night Life et Électricité Plus. Passionné des mots et curieux du monde qui l’entoure, il n'a pas fait le choix du journalisme par hasard.