Vague à Guy - 24 juillet 2021
Actualités Environnement LaSalle Le Bronx Loisirs Municipal Nature Urbanisme

Vague à Guy à LaSalle : enfin rouverte pour les surfeurs, les cyclistes et les piétons !

S’il reste encore quelques barrières, des filets et des cones orange pour protéger la nouvelle végétation, les travaux d’aménagement de la Vague à Guy sont (enfin !) terminés.

Le site est dorénavant rouvert aux surfeurs et surfeuses qui y étaient nombreux samedi matin sous le soleil magnifique. La piste cyclable est elle aussi à nouveau accessible depuis Gagné et Raymond malgré la présence de quelques cones orange.

Débutés le 19 octobre 2020, les travaux d’aménagement d’un montant de 2,4 millions de dollars dans le parc des Rapides à LaSalle avaient pris un peu de retard comme nous l’annoncions dans notre article du 15 juin dernier incluant des photos des nouveaux escaliers et quais installés.

Des panneaux d’informations ont été installés pour expliquer les différentes consignes de sécurité et indiquer que le site sera ouvert du 1er mai au 15 octobre, de 8h à 20h de mai à août puis de 8h à 18h à partir de septembre. Des horaires qui tranchent avec la pratique à l’année que les riverains peuvent observer à la Vague à Guy.

Site de la Vague à Guy (24 juillet 2021)

La photo en haut de cet article a été prise au pied de l’escalier de l’Entrée 1 du site de la Vague à Guy le 24 juillet par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 65 896 lecteurs en 10 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.