Parc des Rapides en été
Actualités Communautaire Éducation Environnement LaSalle Le Bronx Nature

Un bon bilan 2019-2020 pour Héritage Laurentien

L’assemblée générale annuelle d’Héritage Laurentien s’est tenue le 24 novembre dernier. Pandémie oblige, la réunion a eu lieu par vidéoconférence, ce qui n’a pas empêché les citoyens d’y assister, au contraire ! Près d’une trentaine de personnes ont voulu en savoir plus sur l’organisme et ses activités tenues en 2019-2020.

Un budget de 500 000 $ pour Héritage Laurentien

Malgré la crise de la COVID-19 et la fermeture temporaire de la jetée du parc des Rapides pendant un mois au printemps 2019, l’organisme a connu une très bonne année, tant du point de vue financier que par le nombre de projets réalisés.

En présentant le rapport financier 2019-2020, Kevin Kaiser et Alexandre Beaudoin, administrateurs siégeant au conseil d’administration, ont parlé d’un « budget équilibré, avec un léger excédent, ce qui est très encourageant pour l’année 2020-2021. Ça va bien, on a la tête hors de l’eau », confirme Alexandre Beaudoin.

Héritage Laurentien (logo)

Le budget s’élève à 503 071$ et est financé à hauteur de 81% par des subventions, les camps de jour constituant l’autre principale source de revenus (13%).

« L’approche d’Héritage Laurentien est basée sur la concertation et la collaboration entre les acteurs du milieu », explique Jason Di Fiore, le directeur d’Héritage Laurentien, dans son bilan annuel 2019-2020. Les actions de l’organisme se concentrent sur deux grands volets : 

  1. les activités de protection et de mise en valeur du fleuve et de ses habitats
  2. la sensibilisation et l’éducation relative à l’environnement.

Protection et mise en valeur de l’environnement au parc des Rapides

Héritage Laurentien est responsable de la gestion du parc des Rapides, si cher aux citoyens du Bronx. M. Di Fiore se réjouit que les interventions auprès des utilisateurs du parc ont porté, cette année, en premier lieu sur l’interprétation du patrimoine naturel plutôt que sur les avertissements liés au respect des règlements. Il y voit une plus grande compréhension des citoyens face à la protection de ce milieu exceptionnel.

La carmantine d’Amérique – une plante rare et menacée

Le travail accompli pour protéger la carmantine d’Amérique autour de l’Île Rock, une plante rare et menacée au Québec et au Canada, a aussi été remarquable. Duane Boisclair, chargé de projet sur l’île, constate qu’il s’est produit un changement de comportement des usagers avec le temps. Grâce à une sensibilisation accrue et à des aménagements ciblés, la population de carmantine d’Amérique a augmenté entre 2017 et 2019. Un résultat très encourageant, selon l’équipe d’Héritage Laurentien.

Études des poissons et des sternes

L’organisme poursuit des études biologiques sur les communautés de poissons fréquentant le secteur des rapides de Lachine. Le directeur parle de « science citoyenne, où les citoyens participent aux pêches et à l’identification des poissons ».

« À cause des hauts niveaux d’eau et de la fermeture du secteur du 29 mai au 19 juin 2019, certaines données d’inventaire n’ont pas pu être récoltées », explique M. Di Fiore.

Comme par les années passées, l’équipe a aussi récolté des données sur la nidification des sternes pierregarin, qui nichent sur les îlots rocheux au milieu des rapides. Avec une bonne nouvelle: la colonie se maintient.

Sensibilisation et éducation à l’environnement à LaSalle

Ce deuxième volet des activités d’Héritage Laurentien est axé sur la participation citoyenne et la sensibilisation à l’environnement. Dans le cadre du programme Éco-Quartier, 6 000 logements ont été visités, dont ceux du quartier des Rapides, afin d’informer les citoyens sur la collecte des résidus alimentaires. Un point fort en 2019 !

Camps nature – un nouvel élan

En 2018, le parc des Rapides avait été fermé tout l’été. « Un coup dur pour les camps de jour », explique M. Di Fiore. Depuis, un nouveau souffle anime les camps nature. Avec une augmentation des inscriptions  (18%) et des revenus (25%) en 2019-2020, le programme connaît un franc succès.

Des passionnés d’environnement !

Le nouveau conseil d’administration est formé de six membres, tous passionnés par l’environnement et soucieux de protéger les beautés du fleuve et du parc des Rapides:

  • Simon Octeau 
  • Alexandre Beaudoin 
  • Alexandre Lanthier
  • Kevin Kaiser
  • Jean-François Belzile *
  • Manon Boiteux.

Les bénévoles sont au cœur de l’organisme. La créativité des citoyens et leur dynamisme permettent à Héritage Laurentien de poursuivre sa mission et de tabler sur des projets répondant aux préoccupations du milieu.

*Jean-François Belzile n’est aucunement apparanté à l’autrice de cet article.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Céline Belzile
Résidente du Bronx depuis 20 ans, Céline et son mari Claude y ont élevé leurs deux garçons. Biologiste et spécialiste en environnement de formation, Céline a travaillé pour Hydro-Québec pendant 25 ans, à titre de chargée de projets et gestionnaire. Elle a siégé sur plusieurs panels lors de consultations publiques de grands projets hydroélectriques. Elle considère que la participation citoyenne et la communication sont au cœur du dynamisme d'un quartier.