Rapides de Lachine
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Île-des-Soeurs Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Loisirs Municipal Verdun

Sécurité dans les rapides de Lachine : tous les élus montréalais d’accord sur les mesures de prévention

C’est à l’unanimité que le conseil municipal de la Ville de Montréal a adopté, dans l’après-midi du 22 novembre, une motion non-partisane demandant la mise en place des mesures de prévention à la suite de la mort du pompier Pierre Lacroix dans les rapides de Lachine le 17 octobre 2021 lors d’une opération de sauvetage. Une motion qui entend notamment installer une collaboration avec le milieu associatif et professionnel oeuvrant dans le secteur de l’eau-vive à LaSalle.

Une motion pour la sécurité dans les rapides de Lachine qui fait l’unanimité au conseil municipal de Montréal

Initialement présentée par l’Opposition officielle lors de la précédente séance du conseil municipal en octobre dernier, cette motion avait alors été retirée sur proposition de la mairesse de LaSalle, Nancy Blanchet, afin de permettre aux élus municipaux de prendre le temps de s’entendre sur l’enjeu crucial de la sécurité dans les rapides de Lachine. 

Amendé durant la séance, cet engagement a finalement été proposé, peu avant 15h le 22 novembre, par Abdelhaq Sari, conseiller de la Ville du district de Marie-Clarac dans Montréal-Nord et appuyé par :

  • Nancy Blanchet, mairesse de l’arrondissement de LaSalle;
  • Alba Zuniga Ramos, conseillère de la Ville du district de Louis-Riel;
  • Julien Hénault-Ratelle, conseiller de la Ville du district de Tétreaultville;
  • Richard Deschamps, conseiller de la Ville du district de Sault-Saint-Louis à LaSalle et
  • Sylvain Ouellet, conseiller de la Ville du district François-Perrault

Au nom d’Alain Vaillancourt, conseiller de Ville pour Saint-Paul-Émard-Saint-Henri-Ouest et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, qui a travaillé sur ce dossier, M. Ouellet a tenu à remercier tous les groupes sur le travail de collaboration réalisé pour obtenir ce consensus.

“Notre administration souhaite travailler de façon non-partisane pour assurer la sécurité des pompiers” a-t-il déclaré avant d’ajouter qu’elle compte travailler avec l’ensemble des partenaires.

Rappelant que l’enquête du coroner sur les circonstances de la mort du pompier Pierre Lacroix avait débuté le 21 novembre au Palais de justice de Joliette, M. Ouellet a assuré que la Ville de Montréal se conformera aux recommandations qui seront émises à l’issue de cette enquête.

Que va faire la Ville de Montréal pour la sécurité du plus grand nombre à proximité des rapides de Lachine ?

Au-delà de sa volonté de travailler avec l’Association des pompiers de Montréal et le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) sur la formation des membres des unités d’intervention spécialisées, cette motion propose trois points pour augmenter la sécurité de tous dans la zone des rapides de Lachine :

  1. demander à la Garde côtière canadienne d’ajouter des indicateurs et des aides à la navigation en amont ainsi qu’aux abords de la zone interdite de navigation des rapides de Lachine;
  1. installer rapidement, et en concertation avec l’arrondissement LaSalle, une signalisation préventive sur les berges pour indiquer que les rapides de Lachine comprennent une zone interdite de navigation pour les embarcations du SIM, que le SIM n’a pas l’autorisation d’y intervenir et que les plaisanciers s’y aventurent à leurs risques et périls;
  1. établir des liens continus, des communications régulières et des ententes avec les organisations et\ou les citoyens ayant une connaissance et une expertise reconnues par la Ville de Montréal afin d’apporter une contribution en matière de prévention ou d’intervention lors de sauvetages permettant de sauver des vies dans les rapides de Lachine.

Utiliser l’expertise locale des gens de LaSalle

Richard Deschamps
Richard Deschamps – Crédit photo : Capture d’écran, Ville de Montréal

« Il est important de ne pas omettre de consulter nos experts locaux » a souligné la mairesse de LaSalle.

La connaissance approfondie des enjeux de sauvetage en eau-vive et l’expertise sur les courants et contre-courants dans la zone des rapides de Lachine, développée au fil des années par ses riverains, la communauté locale des kayakistes de rivière, des organismes ou des entreprises locales devraient être mises à profit pour aider à sauver des vies.

« L’objectif, c’est d’éviter qu’il y ait des pertes de vies humaines », a rappelé M. Deschamps, le conseiller de Ville de LaSalle pour le district qui se trouve juste en face des rapides de Lachine.

La photo en haut de cet article est une photo des rapides de Lachine qui provient de CANVA.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.