Théâtre Desjardins, Quai 1560 et Théâtre du Grand-Sault
Actualités Art Culture Lachine LaSalle Le Bronx Verdun

Retour du spectacle en salle à LaSalle, mais pas encore à Lachine et Verdun

Article mis à jour à le 15 avril avec l’impact sur les salles de spectacles de l’annonce du retour du couvre-feu à 20h le 11 avril.

“On a vendu plus de billets en quelques heures que durant toute l’année dernière dès l’annonce de François Legault le 16 mars dernier” explique Martine Mimeault du Théâtre Desjardins à LaSalle. Les salles de spectacle à Montréal avaient fini par avoir le feu vert du gouvernement pour rouvrir en zone rouge après des mois de fermeture depuis octobre 2020.

Malgré l’annonce d’un resserrement des mesures sanitaires en zone rouge le 6 avril et le retour du début du couvre-feu à 20h à partir du 11 avril à Montréal, le gouvernement n’a pas remis en cause cette autorisation d’accueillir du public. 

Des capacités d’accueil réduites à LaSalle, mais des représentations !

Au Théâtre Desjardins, la reprise s’est faite le 8 avril avec un concert de Ludovick Bourgeois et un spectacle des 2Frères le samedi à la même heure dans le respect de toutes les consignes de la Santé publique afin d’assurer la sécurité des spectateurs et des artistes. En revanche, la représentation du spectacle de Billy Tellier initialement prévue le 22 avril a dû être reportée au 7 octobre 2021.

La capacité d’accueil est ainsi grandement réduite. Il n’est possible d’accueillir que le quart du nombre habituel de spectateurs. Au Théâtre Desjardins, seulement 250 spectateurs pourront assister aux représentations. 

Ensemble Âstân
Ensemble Âstân donnera 2 représentations le 16 avril

Dans la salle intimiste du Théâtre du Grand Sault au Centre Henri-Lemieux*, cette capacité ne sera que de 40 places en formule cabaret. Dans cette autre salle de spectacle laSalloise, la reprise se fera avec un concert de l’ensemble Âstân. Pour pouvoir accueillir plus de monde, le CCCHL a d’ailleurs décidé de proposer deux représentations pour 4 des 5 spectacles au programme jusqu’en juin.

Les musiciens à l’affiche proposeront donc un concert à deux reprises avec une heure de pause entre les deux représentations. “Nous allons offrir une première représentation suivie d’une deuxième” expliquait Ollé Doli, responsable de la communication au Centre Henri-Lemieux avant la conférence du premier ministre le 8 avril. Un tour de force pour les artistes et un effort logistique pour l’équipe du Centre Henri-Lemieux qui montrent à quel point ils attendaient tous avec impatience la réouverture des salles.

Depuis l’annonce du retour du couvre-feu à 20h, M. Doli a confirmé que le Centre Henri-Lemieux a dû une fois encore se réajuster pour finalement annoncer le 12 avril que « le spectacle de l’ENSEMBLE ÂSTÂN initialement prévu le vendredi 16 avril, est reporté au samedi 17 avril à 14 h et 16 h. » Pour les autres spectacles, les discussions sont en cours avec les agents des artistes afin de trouver une solution.

Au théâtre ce soir ? Musique et… masques ou couvre-visage

Le port du masque de procédure (fourni à votre arrivéee au Théâtre Desjardins) ou du couvre-visage est obligatoire pendant toute la durée du spectacle dans toutes les salles montréalaises. Les spectateurs sont invités à réserver deux ou quatre billets en bulle familiale pour optimiser la distanciation dans la salle de spectacle.

Théâtre
Théâtre – Crédit photo : Canva

Et, si les détenteurs de billets présentent des symptômes de la COVID-19, ils sont invités à ne pas se présenter à la représentation et à contacter la billetterie, comme le précise le Théâtre Desjardins.

Les équipes des salles de spectacle d’ici et les artistes sont passés du mode pause au mode reprise avec une grande fébrilité depuis quelques semaines. 

Encore en attente et en virtuel à Lachine et Verdun

À l’Entrepôt de Lachine, la capacité d’accueil autorisée est passée de 320 à 70. Si la salle rouvre ses expositions à partir du 10 avril, la reprise des spectacles intérieurs ne se fera qu’à l’automne. D’ici là, le Ciné Club devrait reprendre ce printemps en salle et les spectacles en extérieur devraient ensuite être proposés cet été selon Josée Asselin, Chef de section – arts de la scène à Lachine.

Au Quai 5160 à Verdun, on mise également sur le Ciné Club en ligne et les expositions pour l’instant. Comme la salle lachinoise, la Maison de la culture de Verdun est gérée directement par la Ville de Montréal, contrairement au Théâtre Desjardins et le CCCHL où la gestion est faite par des organismes à but non lucratif (OBNL). Dans les salles de spectacles municipales, le comité de coordination des mesures d’urgence (CCMU) définit la marche à suivre concernant leur ouverture comme le précise Anne-Marie Belleau, Chef de section culture à l’arrondissement de Verdun.

Le bonheur de retrouver le spectacle vivant malgré tout

Alors que le besoin de s’évader n’a jamais été aussi fort, le spectacle vivant dans des salles ouvertes au quart de leur capacité propose une alternative sécuritaire à l’interminable jour de la marmotte que nous vivons depuis le début de la pandémie. 

“On ne parle que de la reprise en ce moment, nous sommes vraiment très contents de pouvoir accueillir à nouveau le public” confie Ollé Doli*, responsable de la communication au Centre Henri-Lemieux.

Questionnée sur l’engouement sans précédent du public à l’annonce de la reprise, la directrice du Théâtre Desjardins constate avec bonheur que “cela en dit long sur la volonté des gens de revoir des arts vivants pour pouvoir vibrer à nouveau en personne”.

Mariève Deschamps a réalisé deux entrevues pour cet article.
La photo en haut de cet article est une composition de trois photos prises par Karine Joly.

*Le Centre Henri-Lemieux est un partenaire d’ici.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. C'est la pandémie qui l'a amenée à lancer Nouvelles d'Ici avec une autre citoyenne de son quartier en octobre 2020.