Des autobus de la STM au centre de transport LaSalle
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Arrondissements Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Municipal Transports Urbanisme Verdun

Réseau de bus à Verdun, LaSalle et Lachine : tout ce qui va changer à partir du 26 août

La Société de transport de Montréal procède à la refonte complète de son réseau d’autobus dans le Grand Sud-Ouest, excluant l’Île-des-Sœurs qui avait déjà fait l’objet d’une refonte pour l’arrivée du REM. Les nouvelles dessertes, composées d’une trentaine de lignes de bus, seront en service à partir du 26 août à Lachine, LaSalle, Verdun, Le Sud-Ouest et le sud de Ville-Marie.

Deux nouvelles lignes seront créées, soit les lignes 38 De l’Église et 114 Angrignon. La 38 provient du scindement de la ligne 37 Jolicoeur, en deux à partir de la station de l’Église. La 114 va remplacer la ligne 109 Boulevard Shevchenko qui sera abolie. Plutôt que de faire le lien Nord-Sud sur Shevchenko, elle utilisera les boulevards Angrignon et des Trinitaires vers le métro. Shevchenko sera dorénavant desservie par la 123, renommée Dollard/Schevchenko.

Vingt lignes seront modifiées que ce soit en termes de parcours, de plage horaire ou de fréquence, comme la ligne 57, désormais renommée Charlevoix. Il y aura maintenant 5 lignes fréquentes (2 à 12 minutes) dans le secteur. Les lignes 107 Verdun, 112 Airlie et 496 Express Victoria le seront désormais en heures de pointe.

Toutefois sept lignes seront abolies, puisque le parcours est repris par d’autres lignes, dont la 15 Sainte-Catherine. 

La ligne 78 Laurendeau qui fait le lien entre la station de métro Angrignon et la station Lionel-Groulx dans Le Sud-Ouest sera reprise en partie par le prolongement de la ligne 35, Griffintown.

« Un des problèmes qu’on avait identifiés, surtout dans Le Sud-Ouest est qu’on a parfois 2, 3 ou 4 lignes qui sont sur le même axe, aux 30 minutes. Pour le client, ce n’est pas évident de savoir laquelle, je prends. On avait aussi des enjeux avec la synchronisation des lignes » analyse Charles Dubé, conseiller en développement des réseaux à la STM.

La 58 Wellington, fortement achalandée, disparaîtra également pour être absorbé par la ligne 107 Verdun qui est prolongée avec une fréquence plus élevée. Elle assurera également une meilleure desserte du cégep André-Laurendeau en s’y rapprochant.

Les élus de LaSalle, Lachine et Verdun réagissent

« La refonte va nous permettre une meilleure efficacité et de rejoindre plus de gens. On a été entendu. Est-ce que sera parfait? Sûrement pas, mais à tout le moins, c’est une belle amélioration. Il y a beaucoup d’ajustements qui ont été faits par la STM », pense Benoît Auger, conseiller d’arrondissement et actuellement maire suppléant de LaSalle.

« La 58, je l’ai toujours connue. Je peux comprendre que certaines personnes vont être perdues en la cherchant, mais je crois que la 107 sera plus efficace », dit-il en ajoutant qu’il y aura encore des trajets sinueux pour rejoindre certains endroits dans l’arrondissement.

« Avant, dans certains secteurs de Saint-Pierre, l’autobus amenait les gens dans une zone industrielle désaffectée. C’était vraiment un bus fantôme. Maintenant, il va les amener à Pominville et ensuite à Lionel-Groulx », s’enthousiasme la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, en mentionnant que deux lignes sur Provost emmèneront respectivement les gens à Lionel-Groulx ou à Angrignon, en passant par l’autoroute 20, au niveau de la 1ère Avenue.

Elle se réjouit également que la 496 devienne fréquente toute la journée et pas seulement en heures de pointe. « On enlève les runs de lait et on fait des parcours plus optimisés. En 30 ans, le cadre bâti a changé », ajoute-t-elle.

« C’est une amélioration à Verdun. Le 107 devient fréquente à l’heure de pointe et son parcours est prolongé pour couvrir l’ancien parcours de la 58. Ça mènera les gens directement à la station de Verdun », déclare Benoît Gratton, conseiller d’arrondissement à Verdun, responsable du dossier de la mobilité.

« La 58, c’est une ligne historique, mais le trajet en soi reste. Il passait sur Wellington, comme la 61 Wellington et les horaires n’étaient pas coordonnés. Souvent, il y avait un trou de 20 minutes avant qu’elle passe. En transférant le service sur de Verdun, ça risque d’être plus efficace », conclut-il en soulignant que les nouvelles moutures des lignes 37 et 38 devraient améliorer la fiabilité du service sur ces lignes.

Une première refonte en 30 ans

Cette refonte du service de bus, la première en 30 ans dans le secteur, a été réalisée à coût nul, selon le président du conseil d’administration de la STM, Éric Alan Caldwell. 

« L’ensemble des consultations qu’on a faites dans le secteur nous montre qu’une des priorités pour les Montréalais, c’est la fréquence. On a articulé cette refonte autour d’une offre de services avec des passages plus fréquents et des parcours plus directs », a-t-il indiqué lors de l’annonce officielle au Centre de transport LaSalle, le 4 juin. 

Le tout découle de deux consultations publiques et d’une enquête en ligne. Des diagnostics et des analyses ont été menés depuis 2020 ainsi que des consultations finales avec les arrondissements concernés.

« La population aura accès au transport collectif à l’intérieur de 500 mètres ou 7 minutes de marche. On vient faciliter l’accès aux stations de métro des arrondissements Lachine et LaSalle et l’ouest de Verdun », a déclaré Marie-Claude Léonard, directrice générale de la STM lors de l’annonce.

Selon la STM, c’est désormais plus de 220 000 personnes qui auront accès à un service fréquent et des « correspondances plus efficaces », mais on concède que certains seront davantage touchés par les changements.

Des soirées portes ouvertes pour s’approprier les changements

Il y aura une première soirée pour les lignes de bus de LaSalle et de Lachine, le 11 juin de 17 h à 20 h au CÉGEP André-Laurendeau dans la Salle des Pas perdus. L’entrée se fait par le Théâtre Desjardins.

Il y aura une deuxième soirée pour les lignes de bus du Sud-Ouest, Verdun et le sud de Ville-Marie, le 20 juin de 18 h à 21 h au Comité d’éducation aux adultes de la Petite-Bourgogne et de Saint-Henri (CÉDA).

Pour s’inscrire, il faut cliquer ici.

Il est aussi possible de consulter le site web dédié de la STM.

La photo en haut de cet article a été prise par Carl Sincennes le 4 juin 2024.

Plus sur les modifications des bus d’ici


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.