La rue Notre-Dame à Lachine
Actualités Affaires d'ici Consommation Lachine LaSalle Le Bronx Urbanisme Verdun

Quel visage pour les rues commerçantes d’ici ? Des pistes pour Notre-Dame à Lachine

Article mis à jour le 7 septembre avec l’ajout des résultats du vote sur les 3 concepts.

Ce n’est pas pour choisir un concept plutôt qu’un autre que les résidentes et résidents de Lachine sont appelés à se prononcer sur le futur visage de la rue Notre-Dame dans le cadre d’une consultation. Non, il s’agit plutôt d’une invitation à rêver la rue commerçante de demain !

Retenus à l’issue d’un concours d’idées lancé au printemps par l’arrondissement et le bureau du design de Montréal, les 3 concepts présentés en ligne mais aussi sur de grands panneaux sur place (devant le Marché de Lachine à l’entrée Est de Notre-Dame) n’ont pour objectif que de susciter la réflexion. Une réflexion sur ce que pourrait devenir la rue Notre-Dame, une artère au coeur de Lachine et de son histoire. 

Futur visage de la rue Notre-Dame ? Un appel aux idées de la population jusqu’au 6 septembre

“C’est maintenant au tour des citoyennes et des citoyens de partager leurs idées afin de rendre cette artère plus accessible, plus résiliente sur le plan environnemental, et mieux adaptée aux nouvelles réalités du commerce de détail ” explique Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial à la Ville de Montréal dans un communiqué.

L’écoquartier de Lachine-Est accueillera l’un des plus importants développements immobiliers du secteur dans les prochaines années. Des travaux de mise à niveau du réseau d’Hydro-Québec et l’enfouissement des fils sur Notre-Dame seront également bientôt réalisés. C’est donc le bon moment pour amorcer une réflexion de fond sur l’avenir de Notre-Dame, en revisitant et questionnant l’existant.

L’objectif pour la mairesse d’arrondissement, Maya Vodanovic, est de reconstruire la rue Notre-Dame pour “qu’elle soit à l’image de notre communauté : forte, résiliente, vivante et vibrante.”

La place de l’auto remise en question dans les 3 concepts

C’est pourquoi les 3 concepts soumis au public ont tous en commun la remise en question de la place de la voiture sur la rue Notre-Dame. Pas en la faisant disparaître complètement, mais en réduisant de beaucoup son emprise et son empreinte sur la voie publique afin de permettre aux autres usagers de la rue commerçante (piétons, cyclistes, etc.)  de réclamer une partie de l’espace.

De la rue partagée à sens unique pour les voitures à la piétonnisation complète d’une section, l’auto cède du terrain dans les 3 concepts proposés. Les piétons sont ainsi invités à flâner dans une nature qui reprendrait ses droits, à faire des ponts entre hier et aujourd’hui, les gens et les secteurs ou encore à se promener sur un quai de bois qui vient rappeler le bord de l’eau et inviter à la balade.

Des projets qui rappellent d’ailleurs l’ambiance actuelle – mais aussi certains des aménagements provisoires en place – sur la rue Wellington à Verdun, piétonne – cet été encore – jusqu’au 13 septembre. Billy Walsh, le directeur général de la Société de développement commercial Wellington, présidait d’ailleurs le jury de 7 membres qui a sélectionné les 3 lauréats

Nature, agriculture urbaine, placette culturelle, zone pour les activités physiques : ce ne sont pas les idées originales qui manquent dans les 3 concepts lauréats du concours d’idées.

Un questionnement d’actualité à Verdun, LaSalle et Lachine

De quoi provoquer des discussions (et peut-être même des débats) sur le futur visage de la rue Notre-Dame, mais aussi d’amorcer une réflexion plus large sur la fonction de la rue commerçante au cœur d’un quartier ou d’un arrondissement : Wellington à Verdun et Dollard ou Centrale (où les terrasses ont été autorisées cet été) à LaSalle.

À Lachine, les citoyennes et les citoyens vont pouvoir voter pour l’un des 3 concepts et soumettre leurs propres idées et commentaires sur la plateforme de consultation, Réalisons Montréal. Les résultats de cette consultation serviront de base à la phase suivante de concertation avec les commerçants, la population et les autres parties prenantes. Viendra ensuite la phase de conception du projet de réaménagement de la rue Notre-Dame. Les travaux pourraient débuter en 2025. 

3 concepts pour susciter la réflexion à Lachine

Les 3 propositions suivantes ont été retenues parmi 9 projets soumis dans le cadre du concours d’idées.

Dame Flore

Merci de bien vouloir flâner !

Quai Notre-Dame, promenade commerçante par PARA-SOL

Vous pouvez aussi voir une brève description des 6 autres projets dans le rapport du jury du concours d’idées.

Résultats finaux du vote sur les concepts pour la rue Notre-Dame

Un total de 426 votes ont été enregistrés pour l’un des 3 concepts présentés ci-dessus.

Voici la répartition finale de ces votes :

Dame Flore par Étienne Bernier architecture + Julien Delannoy49%
Quai Notre-Dame, promenade commerçante par PARA-SOL31%
Merci de bien vouloir flâner! par Zaraté + Lavigne architectes20%

Par ailleurs, 14 idées ont aussi été soumises par les citoyennes et les citoyens à l’issue de la période de consultation.

La photo de la rue Notre-Dame en haut de cet article a été prise par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 65 896 lecteurs en 10 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.