Le café Grind
Actualités Affaires d'ici Consommation Entreprises LaSalle Le Bronx

Le quartier du Bronx à LaSalle va-t-il bientôt perdre l’un de ses deux cafés ?

La nouvelle annoncée par Johanne Richards, la patronne du Café Grind, à l’aide d’une vidéo en a surpris – et attristé – plus d’un dans les quartiers du Bronx à LaSalle et Crawford à Verdun.

« Je me tourne vers vous car le Grind a reçu la notice qu’il doit déménager (…) C’est terminé pour moi en tant que tenancière du Café Grind » explique-t-elle dans cette vidéo du 15 février. Une vidéo en forme d’appel puisqu’elle invite les personnes intéressées par une reprise à la contacter par courriel avant le 25 février.

Le Grind, bien plus qu’un café dans le quartier du Bronx depuis 2017

Ouvert depuis mai 2017 sur Centrale, le café est devenu un incontournable mais aussi le symbole du réveil commerçant du cœur villageois historique de l’arrondissement de LaSalle. 

À travers quelques réinventions pour mieux répondre aux besoins des résidentes et résidents du quartier, le petit café du 7560 rue Centrale a aussi été le théâtre du renouveau de l’implication citoyenne dans le Bronx. C’est au Café Grind que l’idée du comité Catalyseur du Bronx a germé. C’est au Café Grind que les premiers 5 à 7 du Bronx ont eu lieu. 

Sous l’impulsion de sa propriétaire, le Café Grind a réveillé l’envie de s’impliquer et de s’engager chez de nombreux citoyens et citoyennes, que ce soit avec ses options véganes ou végétariennes, son marché artisanal de Noël, ses paniers de légumes bio, son menu à commander pendant les confinements successifs et plus récemment avec ses options zéro déchet.

Rentable, mais sans local à partir d’avril 2023

“Le café a continué de rouler malgré les yoyos de la pandémie et il n’a pas de dettes aujourd’hui” explique Mme Richards au téléphone. Elle souligne aussi que l’établissement emploie cinq personnes. 

Malgré sa clientèle fidèle et ses processus bien établis, le Grind va perdre son local à partir d’avril 2023. “Mon nouveau propriétaire a expliqué sa décision de ne pas renouveler notre bail par son intention de reprendre le local pour sa business” précise Mme Richards.

Rachetée au printemps 2021, la bâtisse compte deux logements à l’étage dont les portes d’entrée se situent entre ses deux locaux commerciaux : le Café Grind et le dépanneur, maintenant tenu par le nouveau propriétaire du bâtiment que nous n’avons pas réussi à joindre avant de publier cet article.

Quand cette décision lui a été communiquée il y a quelques semaines, Johanne Richards envisageait déjà de passer les rênes du café pour pouvoir se consacrer à d’autres projets. C’est par souci de transparence et pour consulter la communauté qu’elle a décidé de lancer son appel avec sa vidéo.

Alors qu’elle est maintenant certaine de vouloir passer la main d’une manière ou d’une autre, la patronne du Café Grind s’en remet à l’intelligence collective pour trouver une solution en invitant les personnes intéressées à la contacter avant 25 février. 

Si des personnes veulent relever le défi, il sera nécessaire de trouver un local à partir d’avril 2023 pour garder le Café Grind dans le quartier. 

Des locaux commerciaux vacants, mais pas à louer ?

C’est délicat dans le quartier du Bronx, malgré la présence de plusieurs locaux inoccupés. “Il y a des locaux vacants sur Centrale et Édouard, mais, à ma connaissance, ils ne sont pas à louer” confirme Charlotte Mommaton, la commissaire au développement commercial chez PME MTL Grand Sud Ouest. 

Cette dernière essaie de constituer un inventaire des locaux commerciaux à louer dans l’arrondissement de LaSalle. « Si des agents immobiliers ou des propriétaires ont des locaux vacants, qu’ils n’hésitent surtout pas à me contacter » ajoute-t-elle. Dans son rôle, elle accompagne plusieurs entrepreneurs qui en cherchent à LaSalle.

Quand les propriétaires de bâtisses commerciales préfèrent les garder vides, le développement d’un quartier complet peut devenir un véritable défi.

En attendant, s’il est impossible de trouver un nouveau local pour le Grind, le quartier du Bronx pourrait bientôt perdre l’un de ses deux seuls cafés.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.