Consultation publique de l'OCPM - Futur des quartiers de l'ouest
Actualités Affaires civiques Affaires d'ici Arrondissements Lachine LaSalle Le Sud-Ouest Municipal Urbanisme Verdun

Consultation publique sur la vision pour le Plan d’urbanisme et de mobilité 2050 de Montréal : 22 recommendations dans le rapport final

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a rendu public aujourd’hui son rapport de l’exercice consultatif portant sur la vision « Projet de ville : vers un plan d’urbanisme et de mobilité » que la Ville de Montréal a défini pour concevoir son Plan d’urbanisme et de mobilité (PUM) 2050.

Mandaté par le conseil municipal, l’OCPM a réalisé la plus importante consultation publique de son histoire. Cette démarche intitulée « Réflexion 2050 », a vu une grande participation des Montréalais avec un total de 4320 contributions citoyennes, mémoires et réponses aux questionnaires, dont 1938 en personne lors de différentes activités au programme.

Selon les constats de l’OCPM, la vision de la Ville semble être bien accueillie par la population. Les commissaires ont formulé 22 recommandations et identifié des grands principes (qui sont d’ailleurs la première recommandation) et des actions prioritaires à prendre en compte pour l’application du plan.

« L’analyse a mis en lumière que le Projet de ville tient peu compte du caractère nordique de Montréal, ce qui doit être modifié. Les effets des changements climatiques, la nature, la biodiversité, l’aménagement territorial, la mobilité, les façons de vivre de sa population sont teintés par cette caractéristique », souligne Isabelle Beaulieu, la présidente de l’OCPM en préambule du rapport.

Les six principes directeurs sont :

  1. la transition socioécologique;
  2. la valorisation de la nature et la protection de l’environnement;
  3. la planification intégrée de l’urbanisme et de la mobilité;
  4. le respect et le développement de l’identité des territoires;
  5. la participation et la représentativité citoyennes; et
  6. la prospérité économique résiliente.

« La commission rappelle le rôle fondamental que devra jouer l’abordabilité du logement si Montréal souhaite conserver la mixité socioéconomique et la diversité qui font sa force. Une répartition juste et équilibrée des réseaux de transport collectif et actif sera également essentielle », concluent les commissaires.

Le logement au cœur des recommandations…

Parmi les 22 recommandations, la commission veut que le « PUM affirme clairement la nécessité que tous les ménages montréalais, quelles que soient leurs conditions socioéconomiques, puissent trouver un logement conforme à leurs besoins ».

Pour se faire, la Ville de Montréal devra, entre autres, prioriser le développement de logements sociaux et communautaires et de logements abordables et créer un registre des loyers.

Aussi, pour favoriser la densité, il est recommandé d’autoriser « la mixité verticale d’usages et la mixité de tenures à l’intérieur des édifices ».

Le transport et la mobilité aussi

« La commission recommande que le PUM favorise l’interconnectivité des quartiers isolés ou enclavés, en soumettant des solutions précises d’aménagement pour contrer les fractures territoriales», peut-on lire dans le rapport.

Aussi, elle demande de réduire l’utilisation des véhicules privés en planifiant un accès plus équitable aux infrastructures de transports collectifs et partagés, des services interconnectés dans toute la région métropolitaine et un déploiement équitable d’infrastructures de transport actif sécuritaires pour tout le monde.

Les commissaires aimeraient également qu’un plan de gestion des déplacements et du stationnement soit inscrit au PUM 2050 pour limiter le nombre de cases de stationnements sur rue, mutualiser les espaces de stationnements intérieurs publics ou privés et encourager la construction de stationnements étagés ou souterrains.

Finalement, pour améliorer la fluidité, il est proposé d’avoir des axes de transit clairement identifiés et connectés aux routes principales du MTQ et de la région métropolitaine pour le secteur du transport de marchandises, mais aussi en permettant l’accès aux habitations aux vélos cargos, aux petits véhicules électriques et à d’autres solutions équivalentes seulement.

La photo en haut de cet article a été prise lors de la consultation publique de l’OCPM – Futur des quartiers de l’ouest par Caroline Samii-Esfahani en septembre 2022.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.