Kiosque de Projet Vélo à Verdun
Actualités Affaires d'ici Communautaire Consommation Île-des-Soeurs Loisirs Social Transports Verdun

Projet Vélo à Verdun : bâtir des liens une petite réparation à la fois

Comment fusionner action environnementale, bonne santé physique et apprentissage utile et agréable ? En rendant une visite aux ateliers du Projet Vélo tenus par le Carrefour Jeunesse-Emploi (CJE) de Verdun à proximité de la Maison de la culture de Verdun, au Quai 5160.

Vendredi dernier, par une belle journée au bord de la piste cyclable qui serpente le long du fleuve, le kiosque d’information et de réparation concluait une autre semaine de conseils mécaniques et de rencontres enrichissantes. L’atelier était dirigé par Serge Cornut et Eduardo Alvarado, deux conseillers en développement professionnel au CJE.

À vélo ou à pied, les personnes qui se présentent au kiosque ont des besoins divers. Qui a besoin d’un conseil mécanique, d’un réglage, qui souhaite simplement jaser pour rompre la monotonie ou la solitude d’une promenade. Il y en a pour tous les goûts.

Sillonnant à allure modérée la route verte, les cyclistes ont le temps de remarquer le kiosque du CJE. Ils ont de quoi être en confiance. Ici, le soutien totalement gratuit est dispensé par un tandem de conseillers avenants, souriants et serviables. 

« En échange de la faveur, un simple « J’aime » sur notre page Facebook est demandé », glisse Serge entre deux pschitts de perfusion de lubrifiant inoculés par Eduardo sur le vélo d’un cyclotouriste.

Aucun frais n’est chargé pour la main-d’œuvre, mais si une pièce doit être changée, il faut apporter la pièce de rechange.

Les deux buts de Projet Vélo à Verdun

L’objectif de Projet Vélo est double.

Cette initiative vise d’abord à inculquer au grand public les notions élémentaires d’entretien de leur bicycle : nettoyage, graissage, changement de pneumatique ou réparation d’une crevaison. Le gonflage de pneu en fait partie comme l’ajustement des freins, des vitesses ou l’alignement des roues. Entre deux réparations, quelques conseils sur la sécurité routière sont aussi donnés. 

Curieux et pragmatiques observent attentivement Serge et Eduardo pour gagner en autonomie. Toutes les familles n’ont pas forcément les moyens de se rendre chez un professionnel, surtout pour des bicyclettes vintage à 100$.

« Une dame est venue avec son vélo et voulait apprendre à réparer un pneu. On le lui a montré après avoir constaté la raison de la crevaison », raconte M. Cornut. À l’actif de ce cycliste, un St-Jérôme – Sherbrooke (225 km) et un Saint-Jérôme-Mont-Laurier (200 km) !

Le second but de Projet Vélo est de développer les compétences professionnelles des jeunes, techniques et sociales. Pour ces derniers, c’est un engagement volontaire de 15 heures hebdomadaires. Avant l’atelier, chaque participant a reçu une formation de deux jours assurée par CycloChrome, une école-entreprise en économie sociale.

Une expérience pour faciliter l’employabilité des jeunes Verdunois

Fidèle à sa mission, le CJE s’évertue à augmenter l’employabilité des moins de 35 ans. Avec ce projet, ils peuvent développer leurs habiletés mécaniques et leur expérience en service à la clientèle. Grâce aux rudiments acquis, les participants de Projet Vélo peuvent envisager un travail dans un magasin de vélos. 

Serge Cornut parle même d’une Attestation en Études Professionnelles (AEP) de le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM). couronnant un cursus de 650 heures en réparation de vélo. « Si ce diplôme était proposé (à) Verdun, ce serait un projet d’avenir dans la continuité de notre action présente », s’enthousiasme M. Cornut.

Serge Cornut, Eduardo Alvarado et Zachary Roy
Serge Cornut, Eduardo Alvarado et Zachary Roy
Crédit photo : Davide Buscemi

Parmi les cinq jeunes impliqués dans le Projet Vélo : Zachary Roy, soigneusement coiffé, à l’instar d’Eduardo. Il étudie au Cégep en tremplin DEC. Ce sont des cours de base en attendant de savoir ce qu’il veut faire. Cet été, il a pu améliorer ses aptitudes manuelles avec cette expérience, ce qui lui sera utile personnellement : « Je fais souvent du vélo, ça m’aide à pratiquer les réparations principales ».

Pour Projet Vélo, le CJE a collaboré avec trois partenaires : Toujours Ensemble, Action Prévention Verdun et Locomotion qui prête deux remorques pour transporter tout le matériel, la toile du kiosque et les outils de réparation.

Pour cette première année, le bilan de ce projet est très positif avec une vingtaine de personnes services chaque jour depuis le début de l’été. L’an prochain, Serge Cornut espère pouvoir offrir, « un service plus complet avec des réparations plus ambitieuses comme le pédalier. »

Le CJE de Verdun et Toujours Ensemble, conscients des répercussions du réchauffement climatique, ont décidé de mettre le vélo à l’honneur avec ce projet au slogan percutant : « Cet été, on y va. À vélo ! » Alors, allez-y cette semaine, ça finit bientôt.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Davide Buscemi, Initiative de journalisme local
Davide a couvert les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l'Initiative de journalisme local de juillet à septembre 2022, à son départ. Il est venu à Montréal il y a quelques années pour étudier le journalisme et a choisi d'y immigrer. Diplômé de l'Université de Montréal, Davide a signé des articles pour le journal local Info Petite Nation du groupe Inmedia, l'AFP, Quartier Libre, Night Life et Électricité Plus. Passionné des mots et curieux du monde qui l’entoure, il n'a pas fait le choix du journalisme par hasard.