Gros plan sur de l'herbe à poux
Actualités Affaires d'ici Chez nous Environnement Île-des-Soeurs Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Nature Verdun

Pourquoi et comment se débarrasser de l’herbe à poux à Lachine, LaSalle et Verdun

Vos yeux piquent, votre nez coule, vous éternuez sans arrêt ? Comme des milliers de Montréalais vous souffrez sans doute d’allergies saisonnières.

Principale responsable ? L’herbe à poux !

Cette jolie plante au feuillage découpé pousse presque partout. Abords des trottoirs et des terrains, ruelles, amoncellements rocheux, voies de chemin de fer, chantiers de construction ou terrains vacants : tout lui convient !

Le dépliant de l’Association pulmonaire du Québec et le site de la Ville de Montréal permettent de l’identifier facilement.

De la mi-juillet jusqu’en octobre, son pollen se disperse dans l’air et peut provoquer des réactions allergiques très fortes.

Rhume des foins – une hyper-réaction de nos cellules

Aussi appelée rhume des foins, la rhinite saisonnière est une réaction allergique causée par l’exposition aux pollens. Le système immunitaire réagit au pollen de façon anormale et exagérée. Cette réaction déclenche alors une réponse inflammatoire. Les allergènes provoquant les plus fortes réactions sont ceux qui sont aéroportés, et c’est justement le cas des pollens.

En ville, où la pollution de l’air est plus importante, les citoyens seraient plus vulnérables au développement de symptômes allergiques d’après l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

En 2011, la rhinite allergique touchait 17% des adultes au Québec. Elle connaît une forte croissance en raison, notamment, des changements climatiques. C’est la combinaison de températures plus chaudes et de concentrations plus élevées de CO2 atmosphérique qui allonge la saison de croissance des plantes allergènes, augmente la production de pollen et accroît son potentiel allergène. Résultat : de plus en plus de personnes sont exposées aux pollens, et celles qui y sont allergiques voient leurs épisodes s’intensifier et se multiplier.

Arracher l’herbe à poux : une obligation à Lachine, LaSalle, Verdun et dans le reste de Montréal !

La prévention reste le meilleur moyen de contrôler l’herbe à poux. Empêchez-la de pousser sur votre terrain en utilisant du paillis ou des plantes couvre-sol aux endroits où il n’y a pas de pelouse ou plantez-y d’autres végétaux.

Herbe à poux
Herbe à poux – Crédit photo : Céline Belzile

Si la plante s’est invitée sur votre propriété, arrachez les plants manuellement dès son apparition (aucun danger de réaction cutanée, ce n’est pas l’herbe à puce). Ne jeter pas les plants au compost. La tondeuse est aussi très efficace et deux dates de coupe sont à retenir afin de réduire les concentrations de pollens dans l’air : le 15 juillet et le 15 août.

À Montréal, depuis l’automne 2018, c’est une obligation pour les propriétaires d’arracher l’herbe à poux sur leur terrain afin d’éviter sa propagation. Il est en effet interdit de laisser pousser des herbes indésirables sur les terrains privés.

Si vous apercevez de l’herbe à poux sur un terrain public, signalez-le en composant le 311 pour informer votre arrondissement.

Depuis 2015, la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes prévoit de l’aide financière pour aider les arrondissements et autres municipalités du Québec à concevoir et à mettre en œuvre des plans de contrôle de l’herbe à poux.

À Verdun, une carte et une initiative citoyenne contre l’herbe à poux

C’est ainsi qu’à Verdun, la Maison de l’environnement a reçu cette année du financement pour coordonner un projet pilote visant à créer une carte illustrant l’emplacement et la densité de l’herbe à poux. Cet outil de recensement guidera ensuite les interventions de l’arrondissement dans sa gestion de l’herbe à poux. L’organisme prévoit de permettre aux citoyens et citoyennes de signaler la présence d’herbe à poux à l’aide d’un formulaire en ligne.

Depuis 2020, l’organisme Demain Verdun, en collaboration avec la Maison de l’Environnement, parraine aussi l’initiative « Verdun j’arrache! ». Cette action citoyenne a notamment reçu l’appui de l’arrondissement et utilise des outils préparés par l’Association pulmonaire du Québec.

À LaSalle et à Lachine, la patrouille verte contre l’herbe à poux

À LaSalle, bien qu’il n’y ait pas de programme d’éradication de l’herbe à poux, les patrouilles vertes font de la sensibilisation à ce sujet cet été. « Durant tout l’été, à notre kiosque au parc des Rapides, nous donnerons de l’information sur cette plante envahissante à l’aide d’affichettes et d’un dépliant, pour faciliter l’identification », explique la coordonnatrice de l’écoquartier, Anne-Sophie Lemay.

Kiosque, porte-à-porte, nouveau dépliant, la patrouille verte de Lachine sensibilise également les résidentes et résidents à l’herbe à poux durant tout l’été. Femke Bergsma, coordonnatrice de l’écoquartier Lachine, mentionne aussi des opérations citoyennes ponctuelles comme au complexe Roland-Farinaux où l’on a arraché l’herbe à poux autour du jardin collectif. « Des résidents nous on dit qu’ils étaient contents de savoir reconnaître la plante pour l’arracher car plusieurs souffrent d’allergies saisonnières », raconte Mme Bergsma.

8 suggestions pour essayer de limiter vos allergies saisonnières

  1. Consultez le bulletin pollen de votre région et évitez d’aller à l’extérieur lorsque la concentration de pollen est élevée (souvent le matin, par temps chaud ou sec ou lors des journées venteuses).
  2. Évitez de fréquenter les lieux où la concentration de pollen est élevée (champs et terrains non entretenus).
  3. Ne faites pas sécher vos vêtements dehors durant les périodes problématiques.
  4. Si possible, gardez les fenêtres de votre résidence et de votre voiture fermées.
  5. Utilisez un système d’air conditionné qui recycle l’air ambiant de votre résidence ou qui comporte un filtre à pollen (faites attention aux échangeurs d’air qui peuvent laisser entrer des pollens dans la maison).
  6. Changez de vêtements et lavez-vous dès votre arrivée à la maison pour vous débarrasser des particules de pollen sur les cheveux et la peau.
  7. Faites une toilette nasale avec une solution d’eau saline.
  8. Évitez le contact avec d’autres irritants, comme la fumée de tabac, les moisissures et les émanations provenant des véhicules et des usines, qui peuvent augmenter les symptômes d’allergie.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Céline Belzile
Résidente du Bronx depuis 20 ans, Céline et son mari Claude y ont élevé leurs deux garçons. Biologiste et spécialiste en environnement de formation, Céline a travaillé pour Hydro-Québec pendant 25 ans, à titre de chargée de projets et gestionnaire. Elle a siégé sur plusieurs panels lors de consultations publiques de grands projets hydroélectriques. Elle considère que la participation citoyenne et la communication sont au cœur du dynamisme d'un quartier.