Grand Potager à Verdun, Centre d'agriculture urbaine
Actualités Affaires d'ici Communautaire Consommation Environnement Municipal Nature Verdun

Développer une communauté nourricière à Verdun ? Pour nourrir les gens d’ici !

Article mis à jour le 21 septembre pour ajouter l’enregistrement de la séance au bas de cette page.

Une quarantaine de personnes a participé à la réunion virtuelle d’information et d’échanges sur le Plan de développement d’une communauté nourricière (PDCN) le 15 septembre à l’invitation de l’arrondissement de Verdun. L’occasion pour des citoyennes et citoyens, les équipes de l’arrondissement mais aussi plusieurs acteurs de la filière agroalimentaire verdunoise de prendre connaissance de cette démarche.

Un Plan de développement d’une communauté nourricière (PDCN) à Verdun ?

Financée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, cette initiative vise à mieux comprendre l’écosystème alimentaire existant à Verdun, identifier les besoins de la communauté et les enjeux actuels, définir une vision commune pour l’avenir et établir un plan d’actions concrètes. Comme l’alimentation est d’une importance cruciale pour tous, il s’agit de réfléchir à la meilleure façon d’optimiser les ressources et les processus de la terre à la table puis la terre (avec le compost !).

“Ce plan de développement d’une communauté nourricière pour Verdun s’inscrit en cohérence avec plusieurs initiatives de la Ville » a expliqué Mme Marie-Andrée Mauger, conseillère d’arrondissement avant de mentionner, entre autres, La Stratégie d’agriculture urbaine de Montréal 2021-2026 annoncée le 1er septembre 2021.

Par cet exercice d’analyse, de consultation et de planification sur tout ce qui touche à l’alimentation, l’arrondissement entend privilégier une approche globale pour favoriser les synergies et “reprendre le contrôle, au niveau local, du système alimentaire” comme l’a expliqué Vicky St-Pierre dans sa présentation sur le PDCN. L’objectif est ambitieux : relever les défis importants liés à l’insécurité alimentaire, la préservation de l’environnement, le développement de l’agriculture urbaine, la vitalité commerciale, la santé, la réduction des déchets et la lutte contre les changements climatiques.

Verdun : de nombreux atouts et idées pour développer une communauté nourricière !

Les marchés fermiers d'ici
Les marchés fermiers d’ici – Crédit photo : KJ & CANVA

Avec son long passé agricole, le dynamisme de son agriculture urbaine avec l’organisme Grand Potager installé aux serres municipales, sa vitalité commerciale (134 restaurants !) et ses initiatives citoyennes, Verdun a de nombreux atouts comme l’a montré le diagnostic. Il ne manquait qu’une chose à ce portrait complet de l’écosystème de Verdun : la prise en compte des ressources voisines, comme par exemple sur la rue Centrale de LaSalle toute proche du quartier de Crawford à Verdun qui est éloigné du système purement verdunois.

Seuls réels enjeux pour Verdun identifiés à l’issue de cette analyse ? La rareté d’espaces adaptés pour les projets, la coordination des différents acteurs, une vision concertée qui reste à définir pour le secteur bioalimentaire, notamment sur le secteur Hickson-Dupuis, et des besoins accrus en aide alimentaire. 

Après la présentation du système agroalimentaire actuel à Verdun, a suivi une pluie de suggestions des participants. 

De la nécessité de faire l’audit des réglementations pour autoriser notamment les serres en cour avant à la prise en compte des différentes communautés culturelles, la problématique des sols contaminés, la suggestion d’un aménagement (possiblement au parc Therrien) pour accueillir un marché public en passant par l’importance d’intégrer tous les besoins (y compris en logement social) dans la vision globale : la machine à idées a fonctionné à plein régime lors de la période d’échanges.

Et ce n’est pas fini puisque la prochaine étape prendra la forme d’une plus large consultation des partenaires locaux avant la tenue d’un vote sur la vision et les orientations du Plan de développement d’une communauté nourricière à Verdun cet automne sur la plateforme Réalisons Montréal

Regardez la séance d’information

Vous pouvez regarder l’enregistrement de la réunion virtuelle du 15 septembre sur YouTube ou ci-dessous.

La photo des installations de Grand Potager aux serres de Verdun en haut de cet article a été prise par Karine Joly .

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. C'est la pandémie qui l'a amenée à lancer Nouvelles d'Ici avec une autre citoyenne de son quartier en octobre 2020.