Parc LaSalle-Nord Thaïs Lacoste
Actualités Affaires d'ici Gens d'ici Histoire LaSalle Municipal

Le parc LaSalle-Nord sera nommé en mémoire de Mme Thaïs Lacoste-Frémont, une Montréalaise engagée et inspirante

Quelle meilleure façon de célébrer la Journée internationale des femmes en soulignant la contribution d’une grande Montréalaise ayant œuvré pour faire avancer, entre autres, la cause des femmes au Québec ?

La question ne se pose même pas alors que la Ville de Montréal, à la demande de l’arrondissement de LaSalle, a décidé de renommer un parc en son honneur le 22 février dernier.

Le parc LaSalle-Nord, situé à l’angle des rues Lapierre et Chouinard, sera rebaptisé parc Thaïs Lacoste en l’honneur de Mme Thaïs Lacoste-Frémont (1886-1963). Ce changement intervient dans le cadre de l’initiative « Toponym’Elles » de la Ville de Montréal instituée pour favoriser la reconnaissance de la contribution des femmes à travers une meilleure représentation dans la toponymie montréalaise.

« La désignation officielle du parc à la mémoire de Thaïs Lacoste est une belle occasion de souligner ses réalisations porteuses et son influence marquante dans l’histoire des femmes canadiennes » a déclaré, dans un communiqué de l’arrondissement de LaSalle, la mairesse Manon Barbe.

Thaïs Lacoste : mère et épouse, mais aussi militante et journaliste

Fille du juge Alexandre Lacoste et de lady Marie-Louise Globensky, épouse de Charles Frémont et mère de quatre enfants, Thaïs Lacoste a mené une vie inspirante, mettant à profit tout ce que la vie lui avait donné pour faire avancer la cause féminine, et notamment les droits civiques de la femme mariée, au Québec.

Publiés dans le Journal et La Patrie, les articles que signe Mme Lacoste démontrent, dès 1931, le rôle clé que la presse peut jouer pour faire évoluer les mentalités et faire avancer la société et la politique.

« La famille entière doit vivre étroitement unie dans un cadre dernier modèle adopté au temps où nous vivons ; les femmes ne peuvent donc rester des arriérées régies par des lois et des mœurs d’un autre âge, » écrit-elle ainsi le 27 avril 1935 dans La Patrie.

Envie d’en apprendre plus sur Thaïs Lacoste ?

Voici trois pistes à explorer :

La photo en haut de cet article est une composition d’une photo du parc LaSalle-Nord prise par Karine Joly et d’une photo d’archives de Mme Thaïs Lacoste provenant du Fonds Famille Landry de la BANQ.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. C'est la pandémie qui l'a amenée à lancer Nouvelles d'Ici avec une autre citoyenne de son quartier en octobre 2020.