Station hivernale de Lachine Aux souches en journée
Actualités Affaires civiques Communautaire Île-des-Soeurs Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Social Verdun

Où les personnes itinérantes du Sud-Ouest de Montréal pourront dormir cet hiver ?

« Chaque hiver, c’est le même refrain. Les politiques et la ville viennent nous dire : “vite, vite, il faut ouvrir des refuges et des haltes de chaleurs”», s’insurge Cédric Cervia, directeur adjoint de  TRAC, Travail de rue action communautaire. L’organisme communautaire est en contact direct avec les personnes vulnérables qui vivent dans les rues de Verdun, Lachine et dans le Sud-Ouest. 

La gestion de l’itinérance est instable. Cet hiver, les deux refuges du sud-ouest de Montréal, le Centre Ricochet et la Maison Benoît Labre, devront se débrouiller avec un soutien financier limité.

Plus que 12 lits d’urgence pour les itinérants du sud-ouest et l’ouest de Montréal

Cet hiver, les personnes en situation d’itinérances des quartiers de Saint-Henri, Verdun, Lachine, LaSalle et Pierrefonds, pourront uniquement se réfugier au Centre Ricochet situé au 5100 avenue du Château-Pierrefonds.

Carte des refuges d'urgence pour les  personnes itinérantes
Carte des refuges d’urgence pour les personnes itinérantes – Crédit photo : Carte Google

L’établissement a fermé quelques jours en septembre pour « réaménager l’espace et former l’équipe qui passe d’un hébergement d’urgence de nuit à un établissement ouvert 24/7 avec 12 lits d’urgence la nuit seulement pour accueillir les itinérants d’Atwater à Sainte-Anne-de-Bellevue », explique Mme Tania Charron, directrice générale de l’établissement. La nouvelle structure offre également 20 lits à ceux souhaitant quitter la rue et intégrer un programme de réinsertion sociale.

À Lachine, la halte-chaleur restera fermée

Mme Charron confirme que la halte de chaleur du Centre Ricochet à Lachine, ouverte en janvier 2022, a définitivement fermé ses portes le 30 juin suite à l’arrêt des financements.

Personne itinérante dormant parterre
Personne itinérante endormie sur le sol
Crédit photo : CANVA

L’hiver passé, l’ancienne halte aménagée dans le sous-sol de l’église Très-Saint-Sacrement sur Provost accueillait jusqu’à 25 personnes à Lachine alors que 45 pouvaient passer la nuit au Centre Ricochet de Pierrefond. 

Cette année, la navette du Centre Ricochet embarquera des personnes en situation d’itinérance pour l’Ouest de l’île et le Sud-Ouest en fonction du personnel disponible et sur appel, précise la directrice. 

La restructuration de ce dernier coûte 1 million $ dont 735 000 $ ont été octroyés dans le cadre du programme du gouvernement fédéral Vers un chez-soi. Son objectif est de réduire l’itinérance dans tout le Canada. Centraide Montréal, Partage-Action de l’Ouest-de-l’Île et des fondations complètent l’enveloppe budgétaire, mais seulement pour quelques mois encore. 

Avec un financement uniquement confirmé  jusqu’au 31 mars 2023, le centre doit quitter ses locaux le 28 février 2023 alors que l’organisme est en attente de relocalisation depuis novembre 2021. Des dons sont bienvenus pour soutenir l’organisme.

Pas de halte de chaleur ni de centre de soir à Saint-Henri cet hiver 

« Cet hiver, on va offrir notre centre de jour, rien de plus. À partir de 16h30, tout le monde est dehors », a annoncé Mme Désilets, directrice générale du centre communautaire la Maison Benoît Labre située dans le quartier Saint-Henri.

Cette année, par manque de financement, La Maison Benoît Labre, qui vient de fêter ses 70 ans, n’offrira ni navettes, ni centre de soir, ni halte de chaleur ouverte la nuit. Mme Désilets ne compte pas sur l’aide financière de la Ville de Montréal ou de la Santé publique, mais sur des levées de fonds qui lui permettront de fournir des sacs de couchage aux personnes démunies qui resteront dans la rue pendant la fermeture du centre chaque soir.

L’organisme restera un centre de jour qui proposera des repas, des douches, du soutien médical et de pré-employabilité aux personnes vulnérables de 8h30 à 16h30.

La photo en haut de cet article est une photo d’archives du parc de la 11e à Lachine prise à L’hiver 2020-2021 par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Caroline Samii-Esfahani, Initiative de journalisme local
Caroline couvre certaines des affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Résidente de Verdun depuis 2020, Caroline est une journaliste passionnée d’histoires humaines. Elle aime écrire, fusionner les idées, apprendre, rencontrer les gens et partager leurs témoignages. Ancienne gestionnaire de projets marketing et web dans le monde du jouet et de la publicité, elle a choisi de ne se dédier qu’au journalisme. Caroline s’intéresse aux thématiques sociales et culturelles particulièrement axées sur la diversité et l’intersectionnalité. Elle a aussi signé quelques collaborations spéciales avant de rejoindre l’équipe.