Couverture de Nouvelles d'ici, d'ailleurs et de là-bas de Marie-Célie Agnant
Actualités Art Culture Lachine

Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas : Invitation à découvrir ce recueil de Marie-Célie Agnant

Le rapport au territoire est une question qui nous fascine à Nouvelles d’Ici. Certainement car vous êtes nombreuses et nombreux à nous demander de définir notre ici. C’est tout à fait normal puisqu’il y a tellement de façons de concevoir ce que couvre ce petit adverbe. Trois petites lettres, mais tellement de possibilités ! 

Comment définir l’ici ?

Alors que LaSalle, Verdun et Lachine étaient encore des villes indépendantes il y a seulement une vingtaine d’années avant de fusionner avec la Ville de Montréal, il n’est pas rare que certains voisins se définissent par leur appartenance à cette ville qui n’existe plus légalement tandis que d’autres se reconnaissent plutôt dans cette métropole qui a grandi au fil du temps. À Montréal, l’ici est à géométrie variable et multiple.

C’est justement un autre questionnement autour du territoire qui transparaît dans un recueil de nouvelles littéraires de Marie-Célie Agnant : Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas. Un recueil de 2017 que j’ai découvert pour la première fois, par hasard, en octobre 2020, après le lancement de votre Nouvelles d’Ici. Les pages consacrées au livre de Marie-Célie Agnant monopolisaient les premiers rangs de la recherche sur Google pour “Nouvelles d’Ici” ! 

Un recueil publié par La Pleine lune, une maison d’édition de Lachine

Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas de Marie-Célie Agnant
Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas de Marie-Célie Agnant – Crédit photo : La Pleine lune

Si je connaissais bien le titre de ce recueil de nouvelles depuis longtemps, ce n’est que récemment que j’ai réalisé, encore de façon fortuite, que sa maison d’édition dirigée par Marie-Madeleine Raoult, Les éditions de la Pleine lune, est basée à Lachine.

Aujourd’hui résidente de Côte-des-Neiges–NDG, Marie-Célie Agnant a dû quitter Haïti et s’est installée au Québec en 1970.

Pour l’auteure, la question d’appartenance au territoire revêt donc une toute autre dimension.

“J’ai perdu ce territoire, et la liberté de penser et de créer est devenue mon territoire” explique Mme Agnant. Lors de notre entrevue téléphonique, elle précise qu’elle a voulu montrer qu’on peut être d’ici, de là-bas ou d’ailleurs mais que notre humanité commune et notre devoir de protéger la planète sont universels. 

L’auteure a d’ailleurs participé à une rencontre avec des lectrices et lecteurs à la bibliothèque Saul-Bellow à Lachine le 25 mars. L’occasion d’entendre des extraits de Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas et de son dernier roman Femmes au temps des carnassiers mais aussi pour les gens d’ici d’échanger avec une auteure qui écrit depuis vingt ans. 

À propos de Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas de Marie-Célie Agnant

Dans ce recueil de six nouvelles sur des destins tragiques et des héros démasqués, on croise des personnages qui ont tous une histoire à raconter, une histoire qui peut cacher de bien sombres vérités.
Exclusion, misère, désarroi, trahison, guerre. Marie-Célie Agnant pose un regard plein de compassion sur la condition humaine où bourreaux et victimes se côtoient.

L’illustration en haut de cet article est tirée de la couverture du recueil de nouvelles de Marie-Célie Agnant, Nouvelles d’ici, d’ailleurs et de là-bas publié aux éditions de la Pleine lune.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.