Un nouveau vélo parc avec un pumptrack sera installé à proximité de la passerelle et de la piste de l'Aqueduc à LaSalle
Actualités Affaires d'ici Île-des-Soeurs LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Loisirs Municipal Verdun

Bientôt un tout nouveau vélo parc (avec un pumptrack !) dans le quartier du Bronx à LaSalle – tout près de Verdun

Alors que les travaux du futur skatepark de LaSalle sont en cours au parc Raymond, le quartier du Bronx devrait accueillir un tout nouveau parc à vélo, le long de la piste cyclable de l’Aqueduc, d’ici la fin 2023.

C’est lors de sa séance du 6 septembre que le conseil d’arrondissement de LaSalle a attribué le contrat de conception et construction de ce nouveau terrain de jeux pour les amateurs de vélo, trottinette et autres. Comportant un pumptrack (piste à bosses), deux zones d’attente et un parcours d’habileté avec des modules et des obstacles, le nouveau parc à vélo sera conçu et construit par l’entreprise Tessier Récréo-Parc, l’entreprise qui a réalisé le skatepark du parc Arthur-Therrien à Verdun. 

Un parc à vélo aménagé à la place d’une piste de terre créée et utilisée par des gens du Village des rapides

Site fu futur vélo parc de LaSalle
Le site du futur vélo parc (septembre 2022)
Crédit photo : Karine Joly

Entre la piste cyclable de l’Aqueduc et le boulevard Champlain, ce tout nouveau parc longitudinal sera aménagé sous les pylônes et dans l’emprise d’Hydro-Québec entre Alepin et la 2e avenue.

Il sera facilement accessible via le passage piéton à l’intersection de la 2e et de Champlain, mais aussi de la passerelle sur le canal de l’Aqueduc. Le nouvel aménagement va donc venir compléter l’offre d’installations sportives pour la population du quartier du Bronx, des élèves du cégep André-Laurendeau et de la Nouvelle école secondaire de LaSalle, grâce à la passerelle, mais aussi les résidents et résidentes du quartier Crawford à Verdun.

C’est dans cette zone que des LaSallois avaient aménagé à l’été 2020 une piste de vélo tout-terrain en débroussaillant des sentiers de terre parmi la végétation envahissante. 

Utilisée depuis quelques années par les jeunes du quartier quand les arbustes et broussailles ne la rendent pas inaccessible et invisible, cette piste de terre laissera donc place à un parc à vélo d’une superficie totale de 2000m2 doté d’une piste à bosses (pumptrack) asphaltée de 400 m2. Le projet prévoit aussi l’ajout de végétaux dans des fosses de plantation ainsi que l’ajout de pierres naturelles.

657 000 $ pour un nouveau terrain de jeu le long de la piste cyclable de l’Aqueduc (dont la réfection est aussi prévue !)

Comme le contrat de 657 000 $ attribué le 6 septembre comprend la conception et la construction, le design et l’échéancier des travaux ne sont pas encore précisés, mais les premiers tours de roue pourraient se faire sur ce tout nouveau parc à vélo de LaSalle avant 2024. Les futurs usagers devraient d’ailleurs être consultés sur sa conception pour s’assurer que le concept retenu soit en phase avec leurs attentes. L’objectif est de réaliser un parcours qui va proposer à tous et toutes de s’amuser en fonction de ses habiletés techniques en incluant une progression de niveaux de difficultés. Si les pistes de pumptrack sont habituellement utilisées par les 2 roues, elles sont un terrain de jeu pour plusieurs autres types d’usagers sur roues non motorisées (trottinettes, patins à roues alignées, fauteuils roulants, etc.).

La réalisation de ce chantier viendra compléter la réfection de la piste cyclable de l’Aqueduc à LaSalle et à Verdun également au programme des travaux prévus par la Ville de Montréal. 

Cette piste est aujourd’hui en si mauvais état qu’elle pourrait presque faire office de pumptrack, avec toutes ses bosses ! 

Longtemps oubliée, elle fait actuellement l’objet de plusieurs interventions dans l’arrondissement de Verdun : un projet de verdissement afin de promouvoir la biodiversité et l’aménagement de son intersection avec la rue Stephens. C’est ce dernier chantier qui justifie la fermeture du pont sur l’Aqueduc à cet endroit jusqu’en octobre.

Et le pumptrack de l’Île-des-Soeurs à Verdun ? Des délais à cause de sols contaminés !

Annoncé l’été dernier, le pumptrack de Verdun à l’Île-des-Soeurs devrait aussi voir le jour en 2023. Initialement prévue en 2022, sa réalisation a été retardée car cette piste à bosses doit être aménagée sur “un ancien site de dépôt de matières résiduelles” selon la mairesse de Verdun, Marie-Andrée Mauger. 

Pump track
Piste de pump track – Crédit photo : CANVA

Lors de la période des questions du public de la séance du conseil d’arrondissement de Verdun du 28 juin 2022, Mme Mauger avait expliqué que ce projet allait nécessiter des autorisations gouvernementales spéciales car le futur pumptrack d’IDS doit être réalisé sur un terrain contaminé. L’arrondissement du Sud-Ouest a inauguré, en 2021, l’une des premières pistes de pumptrack du sud-ouest de l’île de Montréal au parc Argenson

Où se sera aménagé le vélo parc de LaSalle avec sa piste à bosses (pumptrack) et son parcours d’habileté ?

Le futur parc à vélo de LaSalle sera aménagé à proximité de la passerelle Lapierre.

La photo du site qui va accueillir le futur parc à vélo de LaSalle en haut de cet article a été prise par Karine Joly en septembre 2022.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.