Un oiseau de bois dont les ailes sont aux couleurs de l'arc-en-ciel
Actualités Affaires d'ici D'ici Le Bronx

Nouvelles d’Ici: un nouveau messager dans le Bronx ?

Plus de doute que les médias sociaux occupent aujourd’hui une place importante dans nos vies. Ils l’ont gagnée en détournant notre précieuse attention pour la revendre à l’annonceur le plus offrant. 

Aurez-vous assez de temps pour notre plateforme hyperlocale de nouvelles d’ici créées, conçues et produites dans le Bronx ?

C’est la question que nous posons à tous les habitants et acteurs de notre quartier, l’un des plus vieux de LaSalle que vous connaissez aussi sous le nom de “Village des Rapides.” 

Entre pandémie et médias sociaux

Si l’épidémie de COVID-19 s’est abattue sur nos vies, nos familles, nos amis, notre économie et nos économies, elle nous a aussi montré à quel point nous faisons tous partie d’un écosystème fragile. La COVID nous a rappelé que prendre soin des autres était un excellent moyen de se protéger soi-même. Alors que la deuxième vague de l’épidémie nous a tous condamnés aux restrictions de la zone rouge à Montréal, il est difficile de voir le verre à moitié plein, plein d’occasions de réévaluer et changer nos vieilles habitudes. 

En nous forçant à en adopter de nouvelles, la pandémie nous pousse à garder nos distances, porter un masque mais aussi à accepter qu’il n’y aura jamais de retour en arrière – même avec le vaccin. Comme nous n’avons pas le choix de rebâtir à neuf certains pans de nos vies mis à mal par le deuil d’un être cher, d’une bonne job, d’un commerce local ou d’une façon familière de vivre, c’est le moment idéal pour rêver et bâtir plus grand et plus beau.

Les fausses nouvelles, les échanges incendiaires et les gérants d’estrade sur les réseaux sociaux ont montré que ce n’est pas la bonne place pour se tenir vraiment informé. Malgré une renaissance éditoriale dans le Journal Métro Lasalle sous la plume du journaliste Carl Sincennes, le journal que nous continuons tous d’appeler “Le Messager de LaSalle” finit malheureusement trop souvent au bac de recyclage sans avoir quitté son publisac. 

Entre l’algorithme de Facebook et les contraintes d’une autre époque des médias imprimés, nous voulons croire en une autre solution. Passionné par le local, l’information et les gens d’ici, notre petit groupe de citoyens et citoyennes du Bronx, le berceau originel du Messager de LaSalle, a décidé de tenter l’aventure en lançant cette nouvelle plateforme numérique d’information: “Nouvelles d’Ici”. 

Quelle mission pour “Nouvelles d’Ici”?

Son but ? Nous aider tous à vivre, consommer, apprendre et nous informer plus près de chez nous. 

Cette initiative veut permettre au plus grand nombre de contribuer, partager et consulter régulièrement des nouvelles d’ici par et pour les gens d’ici. Un organisme à but non lucratif en cours de constitution aura la mission de la mener à bien en s’assurant qu’elle demeure indépendante et ouverte à tous les gens d’ici – quelques soient leurs origines, âges, genres, langue maternelle, préférences, statuts et expériences. 

Médias d’Info Canada. Source fiable de vraies nouvelles.
Crédit : Médias d’Info Canada

Hasard du calendrier, Nouvelles d’Ici fait son entrée dans le monde juste à temps pour la Semaine nationale des journaux au Canada, sur le thème des médias d’info comme sources fiables de vraies nouvelles, mais aussi au moment ou le documentaire de Netflix “Derrière nos écrans de fumée” (“The Social Dilemma” en anglais) interpelle un grand nombre d’entre nous.

Que vous vous posiez ou pas des questions sur l’impact des réseaux sociaux ou sur le rôle des médias d’info dans nos vies, nous vous invitons à vous impliquer, contribuer et soutenir, comme vous le voudrez ou pourrez, ce projet 100% local, indépendant et porté par un organisme à but non lucratif.  

Avatar
Karine Joly
Résidente dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.