LaSSal, une maison des jeunes virtuelle pour LaSalle
Actualités Communautaire Culture Éducation LaSalle Social

LaSSal, une maison des jeunes virtuelle pour LaSalle

LaSSal est une application pour téléphones intelligents et tablettes basée sur des principes et technologies identiques aux nombreux jeux mobiles qui occupent et captivent les adolescents d’aujourd’hui. 

Se réinventer en temps de pandémie

Avec cette application mobile, la Maison des jeunes (MDJ) de LaSalle propose une alternative pour le passage au virtuel imposé par la COVID-19. Confronté à une baisse importante de la fréquentation de l’organisme depuis le début de la pandémie, le directeur, Sébastien Babeux, était profondément insatisfait des solutions à distance à la disposition de son équipe d’intervenants.

“Avec Zoom et les autres options virtuelles, les intervenants étaient constamment en animation et ne pouvaient pas intervenir auprès des jeunes,” a-t-il expliqué lors de l’inauguration officielle sur Zoom le 26 novembre 2020. Une quarantaine de personnes, élus et partenaires, avaient répondu à l’invitation. C’est ce défi qui a poussé M.Babeux, un ancien du secteur culturel et artistique, à faire preuve de créativité pour ce projet. 

En créant une reproduction virtuelle améliorée où les adolescents lasallois pourront venir “chiller” entre amis ou s’en faire, l’organisme a fait le pari de l’innovation pour contrer l’isolement croissant des jeunes d’une part et respecter les consignes de distanciation de la santé publique d’autre part. “Les jeunes ont besoin d’aide en temps de COVID-19 et vous êtes vraiment un service essentiel” a rappelé Hélène David, la député provinciale de Marguerite-Bourgeoys. 

42 000 $ du fond de rayonnement de la métropole

Ce projet d’un budget total d’environ 60 000 $ a été réalisé en seulement 4 mois par neuf des 17 personnes travaillant pour le studio de développement LEADHOUSE. Fondée à Terrebonne il y a deux ans par Kévin Swift et Phil Rich, l’entreprise a décidé de s’investir dans ce projet “coup de cœur” dont les coûts totaux avaient été évalués par d’autres studios à plus de 200 000 $. 

C’est grâce à l’implication de ces jeunes entrepreneurs et à la subvention de 42 281 $ $ du Fonds provincial d’initiative et de rayonnement de la métropole que l’application mobile a pu voir le jour. Il s’agit d’un projet pilote (né à LaSalle !) pour développer et affiner le concept avant de vendre des licences aux autres maisons des jeunes du Québec et d’ailleurs.

Lieu de socialisation pour les jeunes mais aussi de rencontre avec les intervenants de la MDJ, l’application LaSSal entend ainsi proposer une alternative plus encadrée aux plateformes de jeux ou de clavardage fréquentées par les 12-17 ans. “Pour pouvoir avoir accès à LaSSal, les jeunes devront suivre un processus d’inscription auprès de la MDJ” a précisé M. Babeux.

L’objectif de cette inscription dans le monde réel ?

Permettre de vérifier l’identité de toutes les personnes fréquentant cette maison des jeunes virtuelle. LaSSal sera disponible à partir de janvier après une dernière série de tests. 

Aller à la rencontre des jeunes sur leur territoire (virtuel)

En utilisant un environnement familier et apprécié des adolescents, celui des jeux mobiles, LaSSal pourrait rendre plus accessible les services d’accompagnement aux jeunes tout en leur permettant de socialiser avec leur pairs dans un cadre sécuritaire. Ils pourront ainsi se rencontrer, écouter de la musique, regarder des films, jouer ensemble à des jeux interactifs et recevoir de l’aide aux devoirs dans une bibliothèque virtuelle au décor inspirant. Certains ateliers pédagogiques pourront aussi être donnés dans la cuisine ou sur le toit vert de cette maison de pixels. 

S’inspirant des principes de ludification bien rodés dans l’industrie du jeu vidéo, l’application LaSSal permettra aussi aux 12-17 ans de gagner des crédits virtuels qu’ils pourront ensuite échanger contre de vraies cartes cadeaux proposées par des partenaires et commerçants locaux. 

Dès janvier, les jeunes inscrits pourront donc se connecter pendant certaines plages horaires après la classe pour se rencontrer et parler aux intervenants et partenaires de la MDJ :

  • Tel-jeunes
  • Société de recherche en orientation humaine
  • Destination Travail
  • Cumulus
  • Guichet en santé mentale du Centre Intégré Universitaire de Santé et de Service Sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal 

Avec une capacité actuelle de 25 connexions simultanées pouvant être portée facilement à 50, l’application LaSSal mobile connaîtra son véritable baptême du feu en janvier – lorsque ses bénéficiaires, les jeunes pourront enfin faire le tour du propriétaire. 

Coup d’oeil rapide à la MDJ virtuelle de LaSalle, LaSSAL

En appuyant sur le bouton “jouer” ci-dessous, vous pourrez jeter un oeil à l’environnement issu de la collaboration entre l’équipe de la MDJ et du studio LEADHOUSE.

Les “nouvelles d’ici” vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce projet de journal numérique 100% local, indépendant et développé par un organisme à but non lucratif né dans le Bronx à LaSalle. Rejoignez notre équipe de bénévoles pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest !

Avatar
Karine Joly
Résidente dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.