Mise en place des jardins interculturels au Triangle Fleuri à Lachine - Crédit photo : Iris Simard Tremblay
Actualités Communautaire Consommation Lachine Loisirs Nature

Les jardins interculturels de Lachine : Faire pousser des légumes et… grandir la communauté !

“Le partage de la culture, quand ça se fait avec les plantes, c’est prouvé que ça se fait très bien.”

Comme le résume Iris Simard Tremblay de Concert’Action Lachine, culture et agriculture ne font pas que rimer mais s’accordent aussi à merveille.

Le projet des jardins interculturels de Lachine veut justement favoriser les interactions interculturelles entre les gens d’ici résidant à Lachine depuis quelques mois ou depuis des générations. La diversité culturelle représente le moteur de cette initiative qui propose des rencontres, des découvertes, des activités de francisation et bien entendu, des plantes de toutes les couleurs !

Des jardins aux racines profondes à Lachine

C’est au nom de la Table de réflexion et d’actions interculturelles de Lachine (TRAIL) que cette nouvelle initiative a pris forme, grâce à l’octroi d’une aide financière de 10 000$ à l’organisme Concert’Action Lachine lors du conseil d’arrondissement du 3 mai 2021.

Nature et jardin
Nature et jardin – Crédit photo : CANVA

Plusieurs organismes y collaborent : la P’tite Maison de St-Pierre, Revitalisation Saint-Pierre, le Groupe de recommandations et d’action pour un meilleur environnement GRAME et le Centre social d’aide aux immigrants CSAI.

Le quartier St-Pierre a été choisi car il accueille une grande proportion de la population immigrante de l’arrondissement de Lachine. « Il y a déjà beaucoup d’efforts qui se font dans la revitalisation puis dans le verdissement donc on a décidé de venir greffer le projet des jardins interculturels aux efforts déjà existants » explique Mme Simard Tremblay, responsable des communications à Concert’Action Lachine.

Deux jardins sont prévus : le premier à la P’tite Maison de Saint-Pierre et le second au Triangle Fleuri.

« Pour le moment, 25 ménages participent aux jardins interculturels, dont plusieurs familles et quelques personnes aînées » indique dans un courriel Nirina Raharison, agente de soutien de la P’tite Maison de St-Pierre. Un projet qui n’est donc pas qu’interculturel, mais aussi intergénérationnel !

Les participants au projet sont originaires de plus d’une dizaine de pays : Haïti, Chili, Équateur, Bénin, Maroc, Cuba, Tunisie, Côte d’Ivoire, Mexique, Djibouti et Canada (Québec/Ontario).

Une approche qui a porté ses fruits ailleurs

Nature et diversité
Se retrouver au jardin ! Crédit photo : CANVA

Ce genre d’initiative a déjà fait ses preuves ailleurs dans le monde. C’est dans la ville de New York que le mouvement des community gardens a d’abord commencé, il y a plus de 30 ans. Les citoyens étaient alors appelés à collaborer dans la réalisation d’une tâche commune. Les premiers jardins internationaux ont ensuite vu le jour en Allemagne, dans une perspective d’intégration des migrants et des réfugiés.

Selon Christa Muller, docteure en sociologie, « L’objectif des Jardins Interculturels est de rassembler des personnes de toutes origines et de mettre volontairement l’accent sur les différences culturelles. »

Justement, les participants des Jardins Interculturels de Lachine sont invités à choisir des herbes et des végétaux de leur pays d’origine pour les cultiver en partenariat avec les organismes impliqués. Ainsi encouragés à mettre en valeur leurs traditions alimentaires, les participants vont pouvoir cultiver ensemble un esprit d’ouverture à l’autre et de partages, terreau fertile pour des rencontres riches et une intégration facilitée de tous.

Des fruits et légumes pour l’ensemble de la communauté!

Une partie des récoltes sera vendue par les P’tits Marchés de Lachine. Ces petits marchés mobiles offrent des aliments cultivés localement, biologiques et à faibles coûts. Vous pouvez consulter leurs horaires.

Légumes frais au marché
Rien de tel que des légumes – Crédit photo : CANVA

Un bac de végétaux sera aussi installé au 59 St-Pierre afin d’offrir gratuitement aux intéressés des produits des Jardins Interculturels, à la manière des Incroyables Comestibles.

Enfin, trois évènements festifs ouverts à tous sont aussi au programme:

  1. la fête de la diversité culturelle de St-Pierre et du Vivre ensemble
  2. un marché permettant la découverte des végétaux cultivés par l’équipe
  3. une fête des récoltes à la fin de la saison

Les dates exactes seront confirmées au début du mois de juillet et ajoutées alors à l’agenda d’ici.

Karine Joly a également collaboré à cet article.
La photo en haut de cet article est une photo de la mise en place des jardins interculturels au Triangle Fleuri à Lachine prise par Iris Simard Tremblay.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Mélissa Gauthier
Ayant grandi dans l’ouest de l’île de Montréal et étudié au Cégep André-Laurendeau à LaSalle, Mélissa a terminé son baccalauréat en psychoéducation. Voyageuse dans l’âme, elle est toujours en train de rêver à sa prochaine aventure. Sa passion pour les relations humaines l’a amenée à œuvrer dans des milieux variés, tels que des organismes communautaires, des milieux scolaires et des milieux familiaux. C’est donc dans un esprit de valorisation de la richesse humaine que s’inscrit son implication auprès de Nouvelles d’Ici.