Jardin de la Biodiversité à Verdun
Actualités Environnement Nature Une Verdun

Jardin de la Biodiversité à Verdun : Beaucoup plus que des broussailles !

Savez-vous pourquoi, au retour des beaux jours, les herbes hautes et autres plantes envahissent l’espace entre la Maison Nivard-De Saint-Dizier et la piste cyclable longeant le fleuve à Verdun ? Si l’endroit est traversé par une piste de ski de fond entretenue en hiver, il ne fait pas l’objet du même “entretien” que les autres espaces verts du parc riverain en été. 

C’est pour une bonne raison… qui n’a aucune cause budgétaire !

Cet espace vert naturalisé situé sur le site de la Maison Nivard-De Saint-Dizier à Verdun est le Jardin de la biodiversité.

Les espaces verts naturalisés

À Montréal, l’arrondissement de Verdun est un leader dans l’implantation de ces espaces. Depuis 2016, en collaboration avec la Maison de l’Environnement de Verdun, 13 espaces verts d’une superficie totale de 68000 m2 y ont vu le jour. Cependant l’acceptabilité sociale n’a pas toujours été au rendez-vous au début du projet. Les citoyens ont été nombreux à se plaindre et à exiger que la tonte du gazon soit reprise, ils pensaient que l’objectif de l’arrondissement était uniquement d’économiser.

Le Jardin de la Biodiversité à Verdun – Crédit photo : Karine Joly

La naturalisation des espaces verts consiste à laisser la nature reprendre sa place comme c’est le cas avec les mini-forêts en milieu urbain. Ces initiatives contribuent à augmenter la biodiversité et créer des lieux favorables aux pollinisateurs. 

Pour un insecte, un espace vert naturalisé, c’est un buffet alors que le gazon est un restaurant avec un menu très limité. Les abeilles, bourdons sauvages, papillons, et coléoptères jouent un rôle essentiel dans la pollinisation. Un tiers de ce que nous mangeons est attribuable à leur présence.

La petite histoire du Jardin de la biodiversité de Verdun

Avec deux autres citoyennes de Verdun, Emmanuelle Falaise et Ariane Gleize, nous étions convaincus qu’il était nécessaire de trouver un endroit pour donner un exemple aux citoyens qui puisse être reproduit chez eux ou à l’échelle de leur quartier. L’objectif final est d’encourager la flore sauvage et les pollinisateurs à prendre plus de place dans nos espaces verts. C’est ainsi que l’espace vert naturalisé du site de la Maison Nivard-De Saint-Dizier est devenu le Jardin de la Biodiversité !

Au printemps 2019, nous avons rencontré Eugénie Potvin de la Maison de l’environnement de Verdun. L’équipe a participé à l’élaboration d’un dépliant pour permettre à la population d’identifier des plantes sauvages du Jardin. mais aussi d’apprendre l’importance de la naturalisation, l’origine du projet et les partenaires impliqués. Réalisée par Michel Poulin, formateur et conseiller technique en production audiovisuelle en collaboration avec le mouvement Demain Verdun, une vidéo a aussi été produite à l’automne 2019.

En 2019, une cinquantaine de plantes sauvages a été identifiée. En 2021, on comptait 75 espèces au même endroit. Un bilan remarquable en seulement deux ans !

C’est en 2021 que le Jardin de la Biodiversité a obtenu une certification d’Espace pour la vie, certification proposée aux organismes citoyens. Le jardin de Verdun a obtenu sa certification parce qu’il répond aux trois critères suivants: 

  • Présenter des plantes diversifiées qui répondent aux besoins d’une variété d’organismes vivants.
  • Être composé de végétaux en fleurs et/ou en fruits tout au long de la saison qui attirent et nourrissent les pollinisateurs, oiseaux et/ou petits mammifères.
  •  Être entretenu de manière respectueuse de la biodiversité.

Aujourd’hui, les animateurs de la Maison de l’Environnement et de la Maison Nivard-De Saint-Dizier sont unanimes : les Verdunoises et les Verdunois comprennent l’importance des espaces verts naturalisés et leur sont beaucoup plus favorables. 

La Maison de l’environnement de Verdun et des bénévoles y proposent d’ailleurs des activités pour faire découvrir, comprendre et aimer la nature : kiosque d’informations, identification des plantes sauvages, ateliers d’observations d’insectes, observations des oiseaux, etc.

Reconnu pour sa qualité, le Jardin de la Biodiversité a aussi accueilli la grande exposition “Biodiversité, taille augmentée” d’Espace pour la Vie, une expo en plein air sur la biodiversité mettant en vedette des sculptures de bois de 8 espèces différentes.

Le Jardin fait des petits… au parc Angrignon

Mais, le Jardin de la Biodiversité à Verdun ne sera bientôt plus le seul espace du genre dans notre coin de l’Île de Montréal.

L’Association Les amis du parc Angrignon prépare maintenant un projet de création d’îlots de plantes indigènes en collaboration avec l’arrondissement Le Sud-Ouest et l’Écoquartier Sud-Ouest. Pour les amis du parc Angrignon, c’est le début de la réalisation d’îlots de biodiversité en bordure du parc Angrignon qui permettra d’enrichir le corridor du grand Sud-Ouest.

“Tous ces projets visent à réunir plusieurs espaces verts du sud-ouest de l’île de Montréal et ainsi favoriser la biodiversité et le déplacement des pollinisateurs” explique François Arteau, président des Amis du parc Angrignon.

Daniel Mercier

Daniel Mercier
Collaboration spéciale
Résident de Verdun et membre de la Socitété de Biologie de Montréal, Daniel Mercier est passionné des sciences naturelles. Il aime partager ses connaissances avec les autres.

La photo en haut de cet article a été prise à l’été 2021 par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Collaborations spéciales
Avec les collaborations spéciales de Nouvelles d'Ici, les gens d'ici ont l'opportunité de joindre leur voix à l'équipe des collaborateurs de NDI.