Hôpital de Lachine en travaux actuellement
Actualités Affaires civiques Lachine

Hôpital de Lachine : Réouverture complète de l’urgence et retour des ambulances d’ici l’automne

L’Hôpital de Lachine conservera sa mission d’hôpital communautaire, en plus de rouvrir son urgence 24h/24 et d’accueillir de nouveau des ambulances d’ici l’automne. Cette nouvelle a été annoncée le 26 avril par le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), dont dépend l’établissement hospitalier, une journée seulement après le dépôt d’une motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale en ce sens.

Ce retour des services se fera progressivement au cours des prochains mois. Dans les prochaines semaines, un gestionnaire nommé par le CUSM sera responsable d’encadrer les activités de l’hôpital. D’ici septembre 2023, un groupe de travail mené par la directrice des Services professionnels et, composé d’experts mandatés par le ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) mettra en place les prérequis pour la réouverture, ce qui permettra aussi l’admission de patients avec des conditions plus aiguës.

L’unité de soins intensifs, elle, ne sera pas rouverte. Les protocoles de transferts des patients vers d’autres hôpitaux, en vigueur depuis plus d’un an, demeureront en place. Le CUSM le justifie par une « analyse de plusieurs facteurs, dont le fait que l’Hôpital de Lachine évolue dans un milieu urbain à quelques kilomètres d’autres hôpitaux qui offrent ces services », est-il précisé par voie de communiqué.

Enrico Ciccone, le député de Marquette, réagit à l’annonce

« C’est un excellent pas en avant. La pression mise sur le CUSM et le ministre de la Santé a fait en sorte qu’on a écouté la population. C’était important de faire comprendre aux dirigeants qu’on ne peut comparer un hôpital communautaire à un hôpital ordinaire », a expliqué au téléphone le député de Marquette, Enrico Ciccone.

Ajoutant que l’édifice fait partie du patrimoine depuis plus de 100 ans, M. Ciccone souligne que l’hôpital est situé dans un secteur avec des gens qui vivent dans une certaine précarité et que l’accès en tout temps est important.

En revanche, il se désole du maintien de la fermeture des soins intensifs, surtout que cette unité avait été incluse dans le projet de modernisation de l’hôpital. « Pour mes citoyens, je veux la totale, je veux qu’on respecte les engagements. Je veux qu’on respecte également les plans. Pour qu’une urgence fasse bien son travail, ça vient avec les soins intensifs», soutient-il.

Enrico Ciccone dit avoir posé des dizaines de questions en chambre au ministre de la Santé, Christian Dubé, depuis 2021, en plus d’avoir déposé mardi deux pétitions et une motion.

Le comité « Sauvons notre hôpital » se réjouit

Le membre et responsable de la mobilisation  du comité citoyen «Sauvons notre hôpital», Bernard Blanchet, est très heureux de la tournure des événements.

« Je suis très content. On était acculé au pied du mur. Il n’y avait plus d’hôpital. Là, on a retrouvé le statut d’un hôpital avec une urgence 24/7 et le retour des ambulances. C’est sûr qu’il y a encore des petites choses à finaliser, mais ce qui intéressant est qu’ils ont reconnu notre statut d’hôpital communautaire », s’exclame-t-il.

Il salue également la nomination d’un gestionnaire consacré à Lachine, ce qui permettra d’être entendu plus facilement. «Ça prenait trois mois à faire changer une poignée de porte», image-t-il.

Concernant l’unité de soins intensifs qui demeurera fermée, M. Blanchet n’est pas choqué, mais aimerait la voir rouvrir lorsque le tout sera stabilisé. Il considère que la bataille générale a été gagnée à 90%.

Questionné sur la possibilité que le CUSM change d’idée dans le futur, il affirme avoir eu de bons échos concernant la présidente et directrice-générale, la Dre Lucie Opatrny, qui était jusqu’à récemment, sous-ministre adjointe à la Direction générale des affaires universitaires, médicales, infirmières et pharmaceutiques, avec qui il a eu la chance d’échanger.

Bernard Blanchet est d’ailleurs très fier de la mobilisation citoyenne et n’est pas du tout surpris de son ampleur.

«À Lachine, on est comme des Gaulois. Quand c’est le temps de se mobiliser pour les bonnes raisons, on est présent», dit-il.Il tient aussi  à souligner l’implication de la présidente du  Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) de l’Hôpital de Lachine, Geneviève Chaput, qui «s’est tenue debout et a réussi à aller chercher du soutien» un peu partout dans l’hôpital et dans le CUSM, mais aussi du député de Marquette, Enrico Ciccone, qui a ouvert bien des portes, dont celle du ministre de la Santé, Christian Dubé.

Au cours des 12 à 18 prochains mois, 20 lits supplémentaires seront ajoutés dans les unités d’hospitalisation pour porter le nombre total à 56. Le CUSM compte d’ailleurs développer davantage les départements de chirurgie, d’imagerie et de médecine spécialisée de l’Hôpital de Lachine.

L’avenir de l’institution était en discussion depuis plusieurs semaines au CUSM. Ce dernier évaluait plusieurs options, dont celle de changer sa mission communautaire, et ce malgré l’important chantier de modernisation de 220 M$, toujours en cours à l’Hôpital de Lachine.

Le CUSM a refusé notre demande d’entrevue en nous référant au communiqué.

Retour sur la mobilisation pour le maintien des services à l’hôpital de Lachine

La photo de l’hôpital de Lachine en haut de cet article a été prise en mars 2023 par Carl Sincennes.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.