Les finissants lève leur mortier
Actualités Éducation Gens d'ici Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Montréalais d'ici Verdun

Lettre ouverte à vous qui finissez votre secondaire en juin 2021

Pour célébrer tous les finissants du secondaire et souligner ce moment important dans leur vie, Nouvelles d’ici a proposé à l’un d’entre eux, David Tremblay, de composer une lettre ouverte à tous ces jeunes d’ici. L’occasion pour notre rédaction de leur donner la parole et de rendre hommage à la résilience dont ces jeunes (et leur famille !) ont fait preuve depuis le début de la pandémie.

Lettre à nous, les finissants 2020-2021

Septembre 2020 : rentrée scolaire. Personne ne savait à quoi s’attendre, ni toi, ni moi.

Des cours en ligne ? En classe ? Avec masque ? Sans masque ? Tout ce que tu savais était que cette année allait être particulière.

Et puis, restrictions après restrictions, tu as tout perdu : sports, arts et sorties scolaires.

Seule chose que tu pouvais côtoyer outre ta bulle-classe ? L’absence. Absence de motivation, absence d’interactions, absence de tout ce que tu as connu et de tout ce que tu aimais. Enfin, tout ce que nous aimions. Parce que toi et moi, nous ne nous connaissons peut-être pas, mais je ne t’ai jamais autant ressemblé.

Je faisais du théâtre, de l’improvisation, de la peinture. Je vivais pour l’art à mon école. En une seule journée, j’ai été privé de tout ce qui m’animait. Malgré tout ça, j’ai réalisé qu’il y avait de belles choses à en tirer. Il y en a toujours.

La pandémie n’a été facile pour personne. Alors que nous devions vivre les plus beaux moments de nos vies, nous avons été séparés les uns des autres. Avec une charge de travail plus importante et des cours en alternance, garder le cap a été particulièrement laborieux. Jamais aussi près de notre lit, jamais aussi peu dormi.

Mais, cette année, nous avons tout de même redoublé d’ardeur. Nous avons entendu ô combien de fois que notre année allait être difficile. Cependant, nous avons surmonté toutes ces embûches. 

Encore plus que jamais, les réseaux sociaux nous ont permis de nous rassembler. Et même si nos rencontres étaient en ligne, nos amitiés étaient loin d’être virtuelles. Au contraire, nous n’en sommes que plus soudés. 

15 mois

Au total, nous avons été mis sur pause pendant 15 mois. 15 mois d’attente et d’espoir pour un bal où nous pourrions être enfin rassemblés.

Mais grâce à cette pandémie, nous avons découvert notre solidarité, une force que même une centaine de bals n’aurait pu développer.

Te souviens-tu des garçons en jupe mobilisés contre le sexisme des codes vestimentaires? Partout au Québec, nous nous sommes réunis pour dénoncer cette situation. Peu importe notre école ou notre région, nous avons prouvé que nous, les jeunes, voulons du changement. Nous sommes le changement.

La fin ? Un début !

Dans quelques jours, nous allons franchir une grande étape de la vie : la fin de notre secondaire.

Nous allons devenir des adultes. Nous allons continuer de faire progresser les causes qui nous tiennent à cœur. Et peut-être que ce sera difficile, mais je ne m’inquiète pas. Nous avons surmonté bien des épreuves, tout en restant unis malgré tout.

Cette force va rester avec nous pendant bien des années. Et dans le futur, on se souviendra de la cohorte 2020-2021, porteuse d’espoir, de résilience et de solidarité.

J’aurais pu adresser ce texte au premier ministre, mais j’ai décidé de t’écrire à toi, à nous tous, les finissants. Cette lettre t’est destinée, car tout ce que tu as accompli durant cette année exceptionnelle mérite d’être souligné. 

Alors, à vous tous qui finissez votre secondaire, je lève mon mortier.

David Tremblay

David Tremblay
Collaboration spéciale
Résident de LaSalle, finissant 2020-2021 de l’école Cavelier De-LaSalle et futur étudiant au cégep André-Laurendeau, David a aussi représenté Montréal au rendez-vous panquébécois du concours Secondaire en spectacle.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Collaborations spéciales
Avec les collaborations spéciales de Nouvelles d'Ici, les gens d'ici ont l'opportunité de joindre leur voix à l'équipe des collaborateurs de NDI.