Ex-école Allion recouverte d'un filet de protection
Actualités Affaires civiques Communautaire LaSalle Le Bronx Loisirs Municipal Verdun

Ex-école Allion : un grillage, des discussions, mais toujours pas de réponse sur l’avenir du bâtiment

Un grillage métallique recouvre depuis quelques semaines l’ancienne école Allion sur la rue Édouard à LaSalle. Ayant été installé en décembre 2022, ce filet englobant complètement les façades du bâtiment est maintenu en place par une série d’imposants blocs de béton.

Un filet de sécurité pour l’ancienne Allion

L’installation a remplacé les simples clôtures qui étaient disposées autour du terrain auparavant. C’est la Commission scolaire Lester-B.-Pearson (CSLBP), toujours propriétaire de la bâtisse, qui a fait installer ce grillage pour des raisons sécuritaires.

« Rien n’est tombé, il n’y a aucun danger pour l’instant, mais nous avons décidé d’être proactifs », affirme le directeur des communications et du développement communautaire de la CSLBP, Darren Becker. Il ajoute du même souffle que des briques commençaient à se détacher. Il s’agissait également d’éviter des actes de vandalisme ou que des squatteurs prennent possession des lieux.

Une « demande a été effectuée cet été lors d’une visite des lieux des représentants de l’Arrondissement et de la Commission scolaire Lester-B.-Pearson (CSLBP). Lors de cette rencontre, il a été convenu qu’il était important de sécuriser le site », souligne de son côté, la chargée de communication de l’arrondissement de LaSalle, Caroline Elliott.

« Plus le temps avance, plus il y a des risques de dégradation de l’immeuble. Les coûts de rénovation vont être en fonction des dommages qui vont être causés à l’édifice », analyse le président du conseil d’administration (CA) d’Allions-Nous, Claude Dorion.

Où en est le projet de requalification de ce bâtiment patrimonial laSallois ?

Des pourparlers sont en cours entre l’organisme à but non lucratif (OBNL) et l’arrondissement de LaSalle. Une rencontre qualifiée de « cordiale et franche » par M. Dorion a justement eu lieu le 19 janvier en compagnie des huit autres membres du CA ainsi que de la mairesse de LaSalle, Nancy Blanchet, et du conseiller d’arrondissement, Benoît Auger. Elle a permis de mettre la table pour d’autres réunions de remue-méninges collaboratif où différents scénarios seront proposés pour l’avenir de l’ex-école Allion.

Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys a déjà refusé d’acheter ou de reprendre les lieux et c’est maintenant à l’arrondissement d’avoir des discussions avec le propriétaire pour en faire l’acquisition ou encore de le laisser aller pour une mise en vente au public, explique le président d’Allions-Nous.

« Ça avance très lentement, car le propriétaire n’avance pas dans le dossier, ne nous a pas rencontrés et ne nous a pas encore donné l’autorisation de visiter les lieux », se désole M. Dorion.

Il est impossible, dans ces conditions, de faire un montage financier pour la future Maison de la citoyenneté écoresponsable et solidaire, puisque l’étendue des travaux reste une inconnue. En attendant, Allions-Nous a déposé à l’arrondissement une demande de soutien financier pour l’embauche d’une personne-ressource, demande qui est toujours en cours d’analyse.

« L’arrondissement est très chaud à l’idée de passer à l’action : comme Mme Blanchet nous l’a déjà dit cela ne l’intéresse pas que l’édifice s’écroule sous sa gestion », ajoute le président du CA d’Allions-Nous.

L’OBNL ne cache pas qu’il souhaite essayer de devenir propriétaire des lieux, mais il aura besoin du soutien des différents paliers de gouvernement. Le projet pourrait prendre une dizaine d’années, selon le représentant de l’organisme.

Mission inchangée pour Allions-Nous

« La mission n’a pas changée. Les objectifs sont de : protéger un édifice à valeur patrimoniale, puis d’offrir des activités et des services aux citoyens et citoyennes de l’arrondissement », explique M. Dorion.

La Maison de la citoyenneté écoresponsable et solidaire serait « complémentaire » au Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, situé juste de l’autre côté de la rue, et aux autres commerces et services du Bronx à LaSalle.

Ateliers de réparation de petits appareils électriques ou de vélos, prêt d’outils, diverses formations et ateliers, café muni d’une scène qui pourrait se transformer en brasserie, le soir venu, sont évoqués parmi d’autres options. La cour pourrait être transformée en jardin collectif et en agora où pourraient avoir lieu des projections de films. La Maison de la citoyenneté écoresponsable et solidaire pourrait aussi accueillir des organismes communautaires en recherches de locaux.

Envie d’en apprendre plus sur l’ex-école Allion à LaSalle ?

La photo de l’ancienne école Allion en haut de cet article a été prise par Karine Joly en janvier 2023.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste pigiste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.