Les Éco-Héros, un camp d'Héritage Laurentien pas comme les autres
Actualités Communautaire Environnement LaSalle Le Bronx Loisirs Nature

Éco-Héros d’Héritage Laurentien : un camp de jour d’ici pour apprendre les bases de l’écocitoyenneté

Entre chaleur accablante et fraîcheur inattendue, la météo d’ici joue au yo-yo depuis le début de l’été. Impossible d’ignorer les changements climatiques et de ne pas se préoccuper des conséquences désastreuses qu’ils peuvent avoir pour notre planète, surtout quand on est jeune ! 

C’est la raison pour laquelle le camp Éco-Héros organisé pour la première fois cet été au parc des Rapides par Héritage Laurentien a rencontré un vif succès. Conçu par Virginie Michaud, la coordonnatrice de l’éducation à l’environnement, ce nouveau camp de jour pour les 10-15 ans avait pour objectif de sensibiliser les jeunes à l’écocitoyenneté tout en les poussant à l’action.

En apprenant plus sur notre planète, les jeunes participants et participantes ont eu plusieurs occasions de poser des gestes concrets pour protéger leur environnement : contrôle des espèces envahissantes, atelier de vermi-compostage, collecte de mégots jetés par terre, fabrication d’un emballage alimentaire avec de la cire d’abeille, aide aux jardins communautaires, plantation d’arbres et entretien du jardin des pollinisateurs. 

Apprendre dans l’action pour devenir ambassadeur

Le kiosque sur les mégots au parc des Rapides –
crédit photo : Camille Marquet (HL)

Ils ont pu apprendre beaucoup dans l’action, mais sont aussi devenus de véritables ambassadrices et ambassadeurs de notre planète auprès du grand public. 

Pendant ce camp, les Éco-Héros ont aussi tenu des kiosques d’information sur des sujets comme l’importance des pollinisateurs ou la pollution engendrée par les mégots de cigarette.

Leur kiosque sur les pollinisateurs que j’ai visité permettait de découvrir le rôle essentiel des abeilles dans le maintien de plusieurs écosystèmes. Au cours de la présentation, accompagnée d’une belle affiche décorée avec des dessins réalisés par les campeurs, il était possible d’apprendre de nombreuses choses sur le sujet. Et, pour être sûrs que l’on retienne bien, les Éco-Héros avaient même prévu un quiz où 8 bonnes réponses sur 10 donnaient droit à un paquet de graines de fleurs dont raffolent les pollinisateurs.

Un camp de jour à garder en tête pour l’été prochain mais aussi pour le futur de notre planète !

La photo en haut de cet article du kiosque sur les pollinistaeurs du camp Éco-Héros a été prise par Valerius.
Karine Joly a collaboré à la rédaction de cet article.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 65 896 lecteurs en 10 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Valérius
Résident du Bronx depuis sa naissance, Valérius va terminer son secondaire dans le programme Scimatic du Collège Sainte Anne de Lachine. Passionné de musique, il a commencé à prendre des cours de piano à 3 ans et s’amuse aujourd’hui à composer des chansons. Il passe bien entendu une partie de son temps libre en ligne sur Instagram ou à jouer à Among Us et Minecraft. Il a décidé de s’impliquer avec « Nouvelles d’Ici » pour faire sa part dans le projet de son école secondaire “4000 heures de Bénévolat.”