Les pylônes de la ligne Beauharnois‑Aqueduc sur le boulevard LaSalle.
Actualités Affaires d'ici Entreprises LaSalle Urbanisme

Démantèlement de pylônes et entraves à la circulation en février à LaSalle

Carte de la ligne Beauharnois-Aqueduc d'Hydro-Québec
Carte de la ligne Beauharnois-Aqueduc
Crédit photo: Hydro-Québec

C’est cette semaine que commence le chantier d’Hydro-Québec à LaSalle pour enlever les pylônes de la ligne Beauharnois‑Aqueduc. Constituée de deux branches sur le territoire de LaSalle, cette ligne à 120kV permettait d’acheminer l’électricité produite à la centrale de Beauharnois en Montérégie jusqu’au poste de l’Aqueduc sur l’île de Montréal.

Elle arrivait sur le territoire lasallois depuis le Saint-Laurent à hauteur du poste de police d’une part et à hauteur du parc Marie-Claire-Kirkland-Casgrain et du canal de l’Aqueduc d’autre part. 

Fermeture de la piste cyclable au bord du fleuve

Débutés à l’automne 2020 sur la rive Sud, ces travaux vont occasionner des entraves à la circulation des voitures, cyclistes et piétons à LaSalle jusqu’en mars.

Une section du stationnement du parc Marie-Claire-Kirkland-Casgrain à la station de pompage de LaSalle sera ainsi fermée pendant le démantèlement du pylône à proximité, soit une semaine. “Deux semaines seront nécessaires pour le retrait des conducteurs et deux autres pour le démantèlement des 2 pylônes” a confirmé par courriel Mme Johanne Savard, conseillère en communication chez Hydro-Québec.

La piste cyclable au bord de l’eau sera aussi fermée sur cette période. Mais, l’accès au parc ainsi qu’aux résidences et aux commerces du secteur sera maintenu en tout temps pendant les travaux. Des informations seront aussi disponibles sur la page web Hydro-Québec consacrée à ce chantier. La remise en état des lieux est prévue au mois de mai.

Pas de coupures à prévoir, mais bientôt une vue dégagée

Pas d’inquiétude à avoir sur d’éventuelles coupures d’électricité majeures liées à ce chantier (une information à souligner après la coupure de la semaine dernière dans le secteur !), car une autre ligne à 315 kV est déjà en fonction depuis la conversion à cette tension du réseau électrique à Montréal.

Tous les désagréments de ces travaux sont le prix à payer pour voir disparaître du sol (et du ciel!) lasallois plusieurs pylônes. Interrogée sur les plans de son entreprise pour les terrains où est située la ligne démantelée, Mme Savard a indiqué que “Hydro-Québec conservera ses droits de servitude bien qu’elle n’ait pas de projet d’ajout de ligne dans ces emprises pour le moment.” Si la nouvelle ligne à 315 kV suit le parcours de l’ancienne branche à hauteur de l’Aqueduc, l’ancienne branche à hauteur du poste de police devrait disparaître pour un moment. Peut-être pas définitivement, mais au moins pour quelque temps.

Ce démantèlement des pylônes à LaSalle est le résultat d’une entente conclue entre Hydro-Québec et le Conseil de bande de Kanawà:ke car l’ancienne ligne traversait son territoire. 

À LaSalle, la seconde phase du chantier est prévue en 2022. Cette fois-ci, ce sont des pylônes entre le boulevard LaSalle et le boulevard Champlain à l’angle de la rue Gagné qui seront démantelés.

La photo en haut de cet article a été prise par Mariève Deschamps.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 55 764 lecteurs en 9 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.