David Orlowski, professeur de piano et guitare
Actualités Art LaSalle Le Bronx Montréalais d'ici

David Orlowski, tout pour la musique

J’ai rencontré David Orlowski pour la première fois à l’Académie de Musique de LaSalle en 2017. C’était mon nouveau professeur de piano. Depuis j’ai pu découvrir le personnage inspirant qu’il est. 

Un musicien de Montréal 100% Bronx

Gros plan sur les mains d'un guitariste
La musique au bout des doigts – Crédit photo : Canva

Né en 1994 à LaSalle, David a toujours habité dans le Bronx. Ses parents, des immigrants venus de Pologne, s’y sont installés quelques années avant sa naissance. 

David a fréquenté l’école primaire Ste-Geneviève et l’école secondaire Cavelier de LaSalle. 

En 2011, Louie LaPosta, le directeur de l’Académie de Musique de LaSalle sur Édouard, lui offre un poste de professeur. David travaille pendant un an avant de débuter son éducation musicale au Cégep de St Laurent. Après une année à l’Université de Montréal et une autre à l’UQAM où il étudie la guitare pop et la musicologie, il se lance dans une carrière musicale.

Il explore sa passion pour la musique en jouant du piano et de la guitare.C’est à cette époque que David devient organiste pour la Holy Trinity Parish, l’Église polonaise catholique près du Vieux-Port.

Professeur et assistant directeur à l’Académie de Musique de LaSalle

En 2017, il retourne à l’Académie de Musique et en devient rapidement un élément essentiel. 

Son avantage ? David a presque littéralement grandi à l’école de musique où il a commencé à prendre des cours en 2005 avant d’en donner. Il est aussi bien décidé à ce que la musique devienne son seul métier. 

Il devient ainsi assistant directeur de l’école en 2019, un poste qu’il occupe toujours aujourd’hui. David aime son travail : «mon but, c’est d’aider les habitants de Lasalle et d’ailleurs en leur enseignant la musique » 

En 2019, le professeur rejoint un groupe comme guitariste. L’ensemble joue de la musique folklorique et populaire en spectacles pour la communauté polonaise de Montréal. Le groupe anime aussi des mariages. Malheureusement, la pandémie a tout arrêté pour eux.  

Le Bronx à coeur

Fier citoyen du Bronx, David a observé beaucoup de progrès dans le quartier depuis son enfance. “Il y a une quinzaine d’années, on ne pouvait pas aller au parc Leroux sans se faire embêter”. Aujourd’hui, le quartier est beaucoup plus paisible.

« Tu trouves seulement des ennuis si tu les cherches.» 

David aime son quartier. « Il me donne un sentiment d’appartenance » explique-t-il pendant notre entrevue. Pour lui, le Bronx est l’endroit idéal pour les immigrants et les nouvelles familles. 

Comme plusieurs autres, ce résident du Bronx  apprécie la proximité des commerces et du fleuve. « J’aime bien prendre des marches au bord de l’eau, c’est sympa… quand les outardes n’y ont pas laissé trop de présents sur l’herbe » ajoute-t-il en riant. 

Le seul problème du quartier selon lui ?
Le stationnement : “Je n’arrive presque jamais à me garer devant chez moi”. 

David Orlowski est un homme inspirant et passionné. C’est le meilleur professeur de piano que j’ai eu jusqu’à présent. Entre nos duos de piano et guitare ou nos lives sur Instagram pendant nos rendez-vous hebdomadaires, il sait rendre mes cours de piano captivants. 

Ce modèle pour tous les jeunes passionnés de musique est la preuve vivante qu’on peut vivre ses passions avec succès.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 55 764 lecteurs en 9 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Valérius
Résident du Bronx depuis sa naissance, Valérius va terminer son secondaire dans le programme Scimatic du Collège Sainte Anne de Lachine. Passionné de musique, il a commencé à prendre des cours de piano à 3 ans et s’amuse aujourd’hui à composer des chansons. Il passe bien entendu une partie de son temps libre en ligne sur Instagram ou à jouer à Among Us et Minecraft. Il a décidé de s’impliquer avec « Nouvelles d’Ici » pour faire sa part dans le projet de son école secondaire “4000 heures de Bénévolat.”