École Levi-Sauvé à Verdun
Actualités Affaires d'ici Communautaire Éducation Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Verdun

Écoles du CSSMB : Tutorat, réallocation budgétaire et qualité de l’air

En présence d’une cinquantaine de personnes, la séance publique virtuelle du 16 mars qu’a tenue le conseil d’administration du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) a permis de faire le point pour l’organisme en charge des 102 établissements scolaires d’ici (dont l’école Lévis-Sauvé à Verdun sur la photo illustrant cet article). S’ils ne sont pas élus comme l’étaient les commissaires avant la réforme de 2020, les membres de ce CA représentent des enseignants, parents, élèves et membres de la communauté.

Répartition des fonds « mesures COVID-19 » entre les écoles primaires et secondaires du CSSMB

Alors que le conseil était amené à se prononcer sur la mise à jour budgétaire proposée par le Comité de répartition des ressources du CSSMB, trois représentants syndicaux sont intervenus durant la période de questions du public pour exprimer leur surprise à la vue du transfert total, du secteur secondaire vers le secteur primaire, de certaines enveloppes budgétaires débloquées dans le cadre de « mesures COVID ». David Hamel, vice-président du Syndicat de l’enseignement de l’Ouest de Montréal (SEOM), et deux de ses collègues, Simon-Pierre Hébert et Aura Oporanu-Cojocanu ont ainsi fait part de leurs inquiétudes à voir les écoles secondaires publiques privées ainsi de ce dont elles avaient grandement besoin.

Le CSSMB a tenu à rassurer les représentants syndicaux en expliquant que ce transfert budgétaire ne se traduisait pas, dans les faits, par une réduction de moyens au secondaire. Si les écoles primaires ont reçu la totalité des dotations des mesures COVID (15.021 et 30.291), les écoles secondaires ont pu bénéficier de la réallocation de l’enveloppe budgétée pour les activités parascolaires, activités qui n’ont pu avoir lieu à cause de la pandémie.

Du tutorat pour 4400 élèves d’ici fourni par 650 tuteurs

Dominic Bertrand, directeur général du CSSMB, a d’ailleurs annoncé au cours de la séance que 4400 jeunes d’ici, incluant près de 2000 au secondaire, ont accès à du tutorat dans le cadre de ces mesures COVID.

Financé par les mesures provinciales, ce service de tutorat est assuré dans les écoles du CSSMB par 650 tuteurs sur le territorie du CSSMB. « Ce sont 500 enseignants, 75 membres du personnel de soutien, 2 professionnels et une cinquantaine d’étudiants du milieu universitaire qui ont répondu à l’appel » a indiqué M. Bertrand.

Fenêtres et portes au coeur de la qualité de l’air dans les écoles de Montréal

Comme c’était le cas lors de la séance publique du 19 janvier, il a aussi été question de ventilation et de qualité de l’air dans les écoles.

Le sujet est préoccupant en milieu scolaire qui comptabilise 38 éclosions (dont 42% associées à un variant sous surveillance) sur l’ensemble de l’Île de Montréal selon le dernier bilan de la Direction régionale de santé publique en date du 16 mars.

Interpellé sur le sujet par une enseignante de l’école Cavelier-de-LaSalle pendant la période de questions, le président de la séance, Ghislain Laporte, s’est voulu rassurant, notant que les tests de qualité d’air n’ont rien révélé d’inquiétant et que le CSSMB « respecte à la lettre les directives ».

L’enseignante de l’école secondaire de LaSalle a indiqué avoir fait la demande d’un filtreur à air pour sa classe, un dispositif déjà mis en place, selon elle, dans les écoles du secteur de la Commission scolaire Lester-B-Pearson.

« C’est rendu impossible d’enseigner avec le bruit » a expliqué l’enseignante. Le local de sa classe ne possède aucune fenêtre que l’on peut ouvrir. Entre les bruits de la cafétéria et des autres classes, devoir laisser la porte de la classe ouverte pour respecter les directives sanitaires se fait malheureusement au prix de la concentration de tous.

La photo de l’école primaire Lévis-Sauvé à Verdun (l’une des 102 écoles du CSSMB) en haut de cet article a été prise par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 88 425 lecteurs en 12 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. C'est la pandémie qui l'a amenée à lancer Nouvelles d'Ici avec une autre citoyenne de son quartier en octobre 2020.