L’école primaire Très Saint-Sacrement à Lachine
Actualités Affaires d'ici Communautaire Éducation Lachine LaSalle Le Bronx Le Sud-Ouest Verdun

Écoles du CSSMB : rentrée des classes, taux de réussite, mesures sanitaires et pénurie de personnel

La séance publique virtuelle du 31 août qu’a tenue le conseil d’administration du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) a permis de faire le point sur la rentrée des classes dans les 102 établissements scolaires d’ici (dont l’école primaire Très Saint-Sacrement à Lachine sur la photo illustrant cet article). 

D’excellents taux de réussite pour les élèves du CSSMB

Dominic Bertrand, directeur général du CSSMB, en a profité pour partager un premier bilan des taux de réussite au primaire et secondaire à l’issue de l’année scolaire 2020-2021.

“Les résultats au primaire en 2e, 4e et 6e années sont comparables à ceux obtenus avant la pandémie” a expliqué M. Bertrand. Selon les données partagées lors de la réunion, les taux de réussite au primaire vont de 93% à 94% dans les matières évaluées (le français et les mathématiques). Au secondaire, le CSSMB a même observé des taux plus élevés qu’à l’habitude pour certaines des cinq matières prises en compte :

  • 98% en anglais
  • 97% en français (plus élevé en raison de l’absence d’examens du ministère)
  • 88 % en maths régulières ainsi que 90% et 95% en maths enrichies
  • 95% en histoire

Pour faire face aux défis académiques liés à la pandémie de certains des 75 000 élèves du CSSMB, le centre a aussi organisé des camps d’été pédagogiques pour les élèves du primaire et des classes d’accueil (une première cette année !) ainsi que des cours d’été pour les élèves du secondaire qui en avaient besoin.

Rentrée des classes sur le plan sanitaire : masques, vaccination et pas d’école virtuelle ÉVA cette année

“Notre calendrier scolaire nous a donné plus de temps pour nous préparer aux mesures sanitaires annoncées au dernier moment” a souligné M. Bertrand avant d’ajouter que les équipes du CSSMB étaient prêtes à accueillir les élèves à partir du 30 août. Le Centre de services scolaire de Montréal (CCSDM), le centre servant les autres écoles de la métropole, n’a pas eu autant de chance car la rentrée avait lieu dans ses écoles au lendemain des annonces de la Santé publique pour les écoles

Sécurisation des abords de l'école du Grand-Héron
Aux abords de l’école du Grand-Héron à LaSalle
crédit photo : Karine Joly

Sur le plan sanitaire, la rentrée des classes s’est faite dans le respect des consignes avec le port du masque dans les 102 établissements scolaires du CSSMB.

Mise en place à la rentrée 2020, l’école virtuelle ÉVA du CSSMB ne sera pas en fonction cette année. “Il y avait trop peu d’élèves éligibles pour justifier son maintien” a indiqué M. Bertrand. Moins d’une trentaine d’élèves contre 570 à la rentrée 2020 avaient un billet du docteur justifiant le besoin d’un enseignement à distance. “Le service d’enseignement à distance sera proposé par les écoles” a expliqué le président du CA, Ghislain Laporte en réponse à une question du public à ce sujet en début de séance. Il a aussi rappelé que l’enseignement à la maison dans le cadre d’une entente avec le Ministère de l’Éducation reste une option pour les parents au Québec. 

Revenant sur les pourcentages de vaccination dans les écoles d’ici, le directeur général n’a pas caché qu’ils étaient assez faibles dans certains secteurs. La moyenne se trouve autour de 70% d’après lui. Des efforts supplémentaires vont être faits en collaboration avec les CIUSSS pour offrir des cliniques de vaccination.

Une pénurie de personnel aux effets modérés par la baisse des effectifs d’élèves dans les écoles d’ici

“La pénurie de personnel nous frappe de plein fouet” a reconnu M. Bertrand. Au début de la semaine, 311 postes (l’équivalent de 113 employés à plein temps) n’étaient toujours pas pourvus à la CSSMB. 

En revanche, pas de classe sans enseignant au moment de la tenue du conseil d’administration selon le directeur car les postes à 100% ont été comblés en priorité. 

École Levi-Sauvé à Verdun
École Levi-Sauvé à Verdun – Crédit photo : Karine Joly

Le CSSMB a mené plusieurs initiatives pour ce faire en partenariat notamment avec la TELUQ et d’autres universités. Il a aussi conduit une opération de recrutement d’enseignants en France. Une soixantaine de professeurs français ont ainsi été recrutés pour enseigner dans les écoles d’ici. 

La réduction du nombre total d’élèves en classe d’accueil a permis de limiter l’impact des défis actuels. Le CSSMB accueille ainsi 2000 élèves de moins qu’avant la pandémie en raison du ralentissement de l’immigration.

La pression est surtout forte pour combler les postes de techniciens et de professionnels comme les psychoéducateurs, les professionnels de l’adaptation scolaire, les psychologues et les orthophonistes. Des solutions créatives vont s’imposer car “on ne peut pas recruter des gens qui n’existent pas” a conclu le directeur.

La photo de l’école primaire l’école primaire Très Saint-Sacrement à Lachine (l’une des 102 écoles du CSSMB) en haut de cet article a été prise par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 65 896 lecteurs en 10 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine y a fondé sa famille et son centre de formation en ligne pour les professionnels du digital dans les universités. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été la rédactrice en chef de la section "Cities & Towns" d'une grande dot com américaine à New York. Juste avant la pandémie, elle a proposé au comité Catalyseur du Bronx de créer le Bulletin du Bronx -- ce qui lui a donné l'envie de lancer Nouvelles d'Ici.