Johanne Richards, Dorothée, Crédit Nathalie Côté
Actualités Communautaire Gens d'ici Lachine LaSalle Social Verdun

Tous contre la violence conjugale avec des solutions d’ici

Mis à jour le 11 avril avec les ressources données par Rachel Desmarais l’agente communautaire du poste 13 de la SPVM de LaSalle.

La violence conjugale envers les femmes est malheureusement au cœur de l’actualité depuis deux mois. Le Québec a connu huit féminicides en huit semaines. À LaSalle en mars, le féminicide de Rebekah Harry, une jeune mère, a bouleversé tous les gens d’ici.

Ils étaient ainsi nombreux à participer à la manifestation en appui aux victimes et à leurs famille le 2 avril dernier à Montréal. 

Victime de violence conjugale ? Besoin d’aide ?

  • Le SPVM rappelle que le couvre-feu ne s’applique pas dans une situation d’urgence de violence conjugale ou intrafamiliale. « N’hésitez pas à fuir si vous êtes victime de violence !«
  • Si vous êtes en danger immédiat, n’hésitez jamais à composer le 9-1-1. Les policiers sont formés pour cette situation et peuvent intervenir 24/7.
  • Si vous avez besoin d’aide ou de conseils, vous pouvez contacter Violence info (418 667-8770) ou SOS violence conjugale (1 800 363-9010)

Tous contre la violence conjugale à LaSalle, Verdun et Lachine

La violence conjugale a également été unanimement condamnée par les élues et élus d’ici lors des conseils d’arrondissement de LaSalle, Lachine et Verdun qui se sont tous tenus le 6 avril au soir.

Conseiller d’arrondissement à Verdun, Sterling Downey, qui avait aussi participé à la marche du 2 avril, a notamment lancé, lors de la séance, un appel aux hommes vivant des problèmes à chercher de l’aide avant qu’il ne soit trop tard. Père d’un garçon de 3 ans, M. Downey a ainsi invité les autres hommes à faire partie de la solution en assumant leur responsabilité « d’éduquer nos enfants (…) sur les enjeux de violence conjugale et (ce qui) ne devrait pas être toléré.» 

À LaSalle, plusieurs acteurs locaux se sont mobilisés contre ce problème et travaillent depuis quelques temps à la mise en place de solutions durables. 

Une solution au-delà des déclarations : la future Maison Marie-Claire Kirkland-Casgrain à LaSalle

Un centre d’aide pour les femmes subissant de la violence conjugale devrait ainsi bientôt voir le jour comme nous l’annoncions en novembre 2020. Depuis le 25 janvier 2021, la Maison Marie-Claire Kirkland-Casgrain (MCKC) s’est officiellement constituée en OBNL avec un conseil d’administration exclusivement féminin.

Jeune femme prostrée qui a peur
La violence à l’égard des femmes est un fléau – Crédit photo : Canva

Constitué de neuf femmes, le CA de la Maison MCKC est maintenant prêt à passer aux prochaines étapes de son plan d’action. « Il nous faut maintenant trouver une maison pouvant accueillir un minimum de douze lits et poursuivre la recherche de financement » explique Johanne Richards, la présidente de l’OBNL qui est également propriétaire du Café Grind sur Centrale à LaSalle.

C’est tout naturellement que ces femmes mobilisées contre la violence conjugale ont participé à la manifestation de vendredi dernier. « Ça suffit, c’est assez, il faut que ça bouge, ça prend un changement de culture » insiste Mme Richards.

Une fois ouverte, la Maison MCKC sera le premier centre d’hébergement à LaSalle. Un projet auquel l’arrondissement vient d’ailleurs d’allouer une aide financière de 8 403 $ dans le cadre du Programme de soutien financier en matière de sécurité urbaine.

Un comité provisoire de la Table d’action et de concertation en sécurité urbaine (TACSU), sur lequel siègent les conseillères de LaSalle, Nancy Blanchet et Lise Zarac, travaille aussi à la concrétisation de ce projet.

Informer pour lutter contre la violence avec une conférence virtuelle du SPVM le 10 avril à 10h

Samedi le 10 avril a eu lieu une discussion sur la violence conjugale avec Rachel Desmarais, l’agente communautaire du poste 13 de la SPVM de LaSalle. Cette conférence virtuelle organisée par Bienvenue à l’immigrant a été enregistrée et elle est accessible à tous avec ou sans compte Facebook en cliquant ici.

Lors de cette conférence Mme Desmarais a expliqué que le SPVM répond à tous les types de violence conjugale ou intrafamiliale que ce soit de la violence physique ou psychologique. Comment signaler si vous êtes témoin? »Si on entend des cris d’une personne qui semble en détresse, il faut simplement faire le 911. (…) Ça peut rester anonyme. » explique Mme Desmarais. Des policiers iront ensuite faire une enquête sur les lieux. Vous trouverez également des ressources pour les victimes sur le site de la SPVM.

Henriette Mvondo, présidente de Bienvenue à l’immigrant et vice-présidente de la Maison MCKC, a invité les gens d’ici à prendre part à cette discussion: « ensemble, sauvons des vies. Passons à l’action avant qu’il ne soit trop tard. »

Karine Joly a contribué à cet article.

Sur la photo en haut de cet article prise par Nathalie Côté lors de la marche en appui aux victimes de féminicides du 2 avril figurent Johanne Richards, Dorothy Rhau, Sylvia Guépi et Ingride Falaise

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 37 189 lecteurs en 7 mois avec une équipe à 100% bénévole.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou nous aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Avatar
Mariève Deschamps
Résidente du Bronx, elle a grandi dans le quartier. Passionnée par les arts et la culture, elle a géré pendant 12 ans la troupe Expression du Collège Saint-Louis. Elle compte à son actif des mandats pour des compagnies québécoises renommées tels que Bob Agence (Fabuleux Cirque Jean Coutu), le Cirque Éloize et le Cirque du Soleil. Faisant partie du comité Catalyseur du Bronx et du conseil d’administration de l’École de cirque de Verdun, elle est impliquée au développement de son quartier et des environs.