LaS-O pour redévelopper le quartier de LaSalle-Ouest
Actualités LaSalle Municipal Transports Urbanisme

Coup d’envoi de la consultation sur le futur de LaSalle-Ouest : LaS-O, un quartier à imaginer !

Si l’on vous dit LaS-O, à quoi pensez-vous ? Aux cowboys à cheval des films américains? Il s’agit bien d’une référence à l’Ouest, mais celui de l’arrondissement de LaSalle.

LaS-O est l’acronyme retenu pour le projet de redéveloppement du secteur de LaSalle-Ouest qui fera l’objet à terme d’un Programme particulier d’urbanisme (PPU). Comme dans le cas de la Partie Nord de l’Île-des-Soeurs à Verdun et de Lachine-Est dans l’arrondissement du même nom, le futur PPU de LaSalle-Ouest permettra de définir les règles précises, notamment en termes de densité et de hauteur, pour ce secteur. 

Localisé dans un rayon d’un kilomètre autour de la gare de LaSalle, le quartier LaSalle-Ouest a été identifié comme un TOD (Transit-Oriented Development) par la Communauté métropolitaine de Montréal.

Carte de LaS-O
Carte de LaS-O – Crédit photo : Arr. LaSalle & Ville de Montréal

Son développement immobilier devra donc être structuré autour de sa gare, comme le Nord de l’Île-des-Soeurs l’a été autour de la future station du REM.

Outil de planification, le futur PPU de LaSalle-Ouest permettra de fixer des objectifs et de définir les mesures adéquates pour les atteindre après avoir consulté les LaSalloises et les LaSallois.

Invitation à rêver le quartier idéal : l’atelier de cocréation LaS-O du 22 mars 2022

Atelier de cocréation du 22 mars 2022 au buffet Sofia
Atelier de cocréation du 22 mars 2022 au buffet Sofia – Crédit photo : Céline Belzile

À l’invitation de l’arrondissement de LaSalle, ils étaient donc une quarantaine de personnes à avoir répondu présents au buffet Sofia pour imaginer le secteur de LaS-O. Après des rencontres en virtuel avec les commerçants et les acteurs du milieu, c’est un atelier en présentiel qui devait permettre d’entreprendre une démarche de cocréation avec les résidentes et les résidents. 

Animée par Isabelle Gaudet du Centre d’écologie urbaine de Montréal, la soirée fut riche en idées de toutes sortes pour faire (re)vivre ce secteur laSallois qui en a grand besoin !

« Laissez aller votre imagination ! » a lancé la mairesse de LaSalle, Nancy Blanchet, après avoir accueilli les participants et participantes. L’arrondissement souhaite qu’une réflexion collective sur l’avenir du secteur LaSalle-Ouest puisse avoir lieu. Le but ? Faire émerger une vision concertée, structurante et novatrice du quartier pour en planifier son développement. « Nous avons beaucoup d’ambition pour le secteur » a indiqué Mme Blanchet.

Un quartier, de nombreux enjeux

À LaS-O, les enjeux sont nombreux selon la représentante du groupe AECOM, des consultants en ingénierie qui travaillent sur ce dossier avec l’arrondissement de LaSalle. Parmi ces préoccupations, on retrouve notamment la conservation du patrimoine industriel et ferroviaire, la mobilité, la sécurité des déplacements, l’aménagement des terrains, la croissance démographique, le verdissement et le développement durable. 

Atelier de cocréation du 22 mars 2022 au buffet Sofia - Crédit photo : Céline Belzile
Tout le nécessaire pour imaginer LaS-O
Crédit photo : Céline Belzile

LaSalle-Ouest est coupé en deux par la voie ferrée et la route 138. Ces deux axes de transport réduisent grandement la mobilité piétonne. Lors des discussions, certains résidents ont confirmé que, selon l’endroit où l’on habite, ce n’est vraiment pas facile de marcher jusqu’à la gare. La raison d’être d’un TOD qui vise à densifier l’offre de logement autour d’un moyen de transport collectif structurant pour justement éclipser la voiture solo !

Rassemblés autour de tables rondes, avec au centre une grande carte du secteur, les personnes présentes à l’atelier ont été invitées à créer leur quartier de rêve.

À l’aide de mini-figurines et de blocs de couleurs, elles ont placé beaucoup d’arbres et de verdure, des toits verts, des logements abordables, des installations sportives ou culturelles, des services de proximité, un regroupement de la gare et du terminus d’autobus, des pistes cyclables et même une plage !

Les idées n’ont pas manqué aux tables de cocréation.

Sondage en ligne en juin, plan détaillé à l’automne

Si la date à laquelle les faits saillants de cet atelier seront présentés sur le site Réalisons Montréal n’a pas été précisée lors de l’atelier du 22 mars, il est cependant possible de consulter la carte interactive utilisée pour identifier certains endroits et suggestions. Un sondage en ligne permettra aussi au plus grand nombre de s’exprimer au mois de juin.

Directeur de l’aménagement urbain et des services aux entreprises de LaSalle, Hugo Rousseau a d’ailleurs invité les gens de LaSalle à participer à ce sondage après avoir réitéré son souhait de faire de LaSalle-Ouest « un quartier modèle » avec une signature forte.

L’ensemble des étapes de cette démarche permettra de définir la vision et les orientations d’aménagement pour ce secteur. Un rapport final d’aménagement doit être publié au début de 2023. Une consultation publique menée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), à l’image de celle qui va débuter pour le PPU de Lachine-Est, devrait suivre avant l’adoption définitive du PPU de LaSalle-Ouest.

Karine Joly a aussi participé à la rédaction de cet article.

L’illustration en haut de cet article est une composition d’une photo prise par Céline Belzile dans le quartier de LaSalle-Ouest là où s’est tenu l’atelier de cocréation du 22 mars et de la carte du secteur de l’arrondissement de LaSalle.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Céline Belzile
Résidente du Bronx depuis 20 ans, Céline et son mari Claude y ont élevé leurs deux garçons. Biologiste et spécialiste en environnement de formation, Céline a travaillé pour Hydro-Québec pendant 25 ans, à titre de chargée de projets et gestionnaire. Elle a siégé sur plusieurs panels lors de consultations publiques de grands projets hydroélectriques. Elle considère que la participation citoyenne et la communication sont au cœur du dynamisme d'un quartier.