Terrain de soccer du parc Riverside
Actualités Communautaire LaSalle Le Bronx Loisirs Social

Différents mais tous sur le même terrain avec le camp de jour du Club de soccer de LaSalle

“Sans vous rien n’aurait été possible car il ne suffit pas d’avoir des idées !” C’est ainsi que le président du Club de soccer de LaSalle, Carlo D’Ambrosio, a tenu à remercier les bénévoles et les partenaires financiers du projet Tous sur le même terrain lors d’une rencontre le 8 juillet dernier au parc Riverside à LaSalle. 

Depuis le début de l’été, le projet Tous sur le même terrain permet à des enfants ayant des limitations fonctionnelles ou provenant de familles plus vulnérables de participer au camp de jour géré par le club sportif laSallois. Avec cette initiative, l’organisme à but non lucratif fait disparaître les obstacles à la pratique du ballon rond, des obstacles bien présents pour certains jeunes LaSallois et LaSalloises. 

Camp de jour de soccer : un rêve devenu réalité pour une trentaine de jeunes chaque semaine

Avec un budget total de 100 000 $, une douzaine de jeunes avec des limitations fonctionnelles et une vingtaine d’autres enfants bénéficiant d’un tarif plus abordable peuvent participer aux activités du camp de jour de soccer. Cette enveloppe finance la réduction de tarifs sur les 8 semaines du camp et le salaire des 10 éducateurs supplémentaires qui accompagnent, parfois individuellement, chacun des enfants présentant des limitations fonctionnelles. 

Partenaires du projet Tous ensemble sur le terrain
Partenaires du projet Tous ensemble sur le terrain du Club de soccer de LaSalle (8 juillet 2022)
Crédit photo : Karine Joly

“Le but c’est que tous les jeunes qui veulent jouer puissent le faire et être sur le terrain” a résumé, Todd Beck dans une courte allocution après le discours de la mairesse de LaSalle qui s’est dite “fière d’être partenaire de cette belle initiative”. Le patron d’IGA Beck tout comme la Caisse Desjardins de LaSalle, la Ville de Montréal à travers un partenariat avec AlterGo et l’arrondissement de LaSalle ont tous contribué à cette initiative. 

Ingrid Moatti Pichon et Carlo D'Ambrosio
Ingrid Moatti Pichon et Carlo D’Ambrosio (8 juillet 2022) – Crédit photo : Karine Joly

Après avoir accueilli deux enfants avec des limitations fonctionnelles l’été dernier, le conseil d’administration du Club de soccer de LaSalle a souhaité développer un projet plus ambitieux. Ancienne conseillère technique pour l’organisme français Handisport, Ingrid Moatti Pichon, consultante au club, a relevé ce défi en mars dernier avec l’aide de nombreux partenaires. 

“On espère que cela devienne une évidence d’accueillir des enfants différents avec les autres, car nous sommes tous différents !” n’a pas manqué de rappeler Mme Moatti Pichon avant d’ajouter que ce programme n’est qu’un début. “On ne peut pas être inclusif seulement sur un été” a-t-elle lancé en annonçant sa volonté de poursuivre ses efforts dans cette direction.

En attendant, chaque semaine cet été sur les terrains du parc Riverside à LaSalle, 130 jeunes peuvent s’adonner à leur sport favori. Tous différents, ces enfants de 6 à 13 ans unis par la même passion sont la preuve qu’il est vraiment possible d’être tous ensemble sur le même terrain.

La photo du camp de jour du Club de soccer de LaSalle en haut de cet article a été prise le 8 juillet 2022 par Karine Joly.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.