Neige et déneigement dans une rue du Bronx à LaSalle
Actualités Affaires d'ici LaSalle Le Bronx Municipal Politique

Bientôt une « police de la neige » à LaSalle

Lors de sa séance du 16 janvier 2023, au 3e jour de la seconde opération de déneigement déclenchée à Montréal, le conseil de LaSalle a décidé que l’Escouade mobilité de la Ville de Montréal pourra intervenir dans l’arrondissement pour faire appliquer la réglementation en matière de dépôt de la neige sur le domaine public.

Largement débattue durant la séance du conseil de Ville du 21 novembre 2022, l’idée avait alors été qualifiée de “police de la neige” par l’Opposition officielle. Cette proposition du conseil municipal vise “à faire respecter les dispositions réglementaires régissant le dépôt de neige sur le domaine public en coordination avec les équipes d’arrondissement”, comme le précise le sommaire décisionnel du conseil de LaSalle. Chaque arrondissement peut l’accepter ou pas. 

Des amendes pour le non-respect de la réglementation, mais pas de permis de dépôt de neige

Concrètement, l’équipe en charge du respect de la réglementation en matière de stationnement à Montréal pourra aussi constater et verbaliser les manquements au règlement encadrant le dépôt de la neige dans la rue. “À la demande de l’arrondissement de LaSalle, elle procéderait à des blitz planifiés ciblant les secteurs problématiques sur le territoire, en assurant une coordination appropriée avec les équipes en arrondissement, ainsi qu’en produisant des bilans d’interventions partagés avec cette dernière”, expliquent les documents décisionnels.  

Pas question ici d’instituer un permis de dépôt de neige dans la rue comme c’est déjà le cas dans le Sud-Ouest et d’autres arrondissements centraux de Montréal. La décision des élus laSallois cible plutôt les comportements non-réglementaires restés impunis jusqu’alors faute d’un inspecteur de l’Arrondissement présent au bon endroit et au bon moment.

Une solution à un problème laSallois qui n’en avait pas jusqu’alors

Comme l’avait expliqué, lors de la séance du conseil du 17 janvier 2022, la mairesse Nancy Blanchet en réponse à une question du public à propos de certaines compagnies de déneigement, il n’est pas possible d’émettre des constats d’infraction sur plainte seulement. Il faut pouvoir constater l’infraction pour que la demande ne puisse être contestée. Jusqu’alors on ne pouvait que “travailler sur le civisme de ces entreprises privées” selon les mots de Mme Blanchet en janvier 2022 pour éviter le dépôt de neige au mauvais endroit ou après le passage de la souffleuse. 

Avec la possibilité de déclencher une opération ciblée à l’endroit où c’est nécessaire, de jour comme de nuit et même en fin de semaine, le conseil se dote maintenant des moyens pour punir les contrevenants. C’est aussi une raison de plus de respecter la réglementation dont l’objectif vise à faciliter le dégagement et l’enlèvement de la neige sur l’ensemble des rues du territoire de l’arrondissement.

Des infractions qui ont un coût non négligeable pour la collectivité

Au-delà des enjeux de mobilité évidents, le dépôt de neige non réglementaire sur le domaine public entraîne des coûts supplémentaires pour la collectivité. Le coût moyen de chaque mètre cube de neige transporté était de 3 $ en 2021. C’est sans compter la production de GES occasionnée par les camions et souffleuses. La Ville de Montréal semble donc vouloir adopter une stratégie de réduction à la source pour son déneigement, une approche identique à celle en vigueur dans la gestion de ses matières résiduelles.

Comme l’interdiction des abris tempos à LaSalle a finalement été maintenue, il n’est pas exclu que les bitz de l’Escouade mobilité servent aussi à faire appliquer cette réglementation. Nous confirmerons ce point dès que nous aurons reçu la réponse de l’Arrondissement à ce sujet.

Réglementation sur le dépôt de neige dans la rue à LaSalle, Lachine, Verdun et dans le Sud-Ouest

LaSalleLachineVerdunSud-Ouest
ConditionsImmeubles résidentiels seulement si le volume de neige ne dépasse pas 8 m de long sur 2 m de hautSi vous manquez de place pour déposer la neige sur votre propriété, vous pouvez déposer dans la rue la neige provenant de l’entrée principale ou de l’entrée charretièreSi vous manquez de place pour déposer la neige sur votre propriété, vous pouvez déposer dans la rue la neige provenant d’une voie d’accès à un stationnement ou à un quai de chargement.Immeubles résidentiels de 4 logements ou moins seulement si vous manquez de place pour déposer sur votre propriété provenant des espaces de stationnement AVEC un permis
RestrictionsNe pas gêner la circulation des piétons ou des véhicules.

Ne pas bloquer une borne d’incendie.

Interdit aux commerces, industries et établissements scolaires
Avant que la Ville procède au chargement de la neige.Déposer la neige du même côté que la propriété, avant que la Ville ne procède au chargement. Permis obligatoire
CoûtAmende possible en cas d’espace suffisant sur le terrain privéAmende possible si les conditions ne sont pas remplies183 $ par place de stationnement à déblayer
Amende possible sans permis

La photo d’une rue enneigée du quartier du Bronx à LaSalle, en haut de cet article, a été prise par Karine Joly en janvier 2023.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Karine Joly
Résidant dans le Bronx à LaSalle depuis 2004, Karine a fondé Nouvelles d'Ici avec un groupe de citoyennes et citoyens en octobre 2020. Elle en est aujourd'hui la rédactrice en chef. Journaliste locale en presse écrite et radio au début de sa carrière en France, elle a aussi été managing editor de la section Cities & Towns d'une grande dot com américaine à New York. Avant de retourner au journalisme, Karine a fondé sa famille et un centre de formation en ligne pour les professionnels de la communication digitale.