NutriAGES
Actualités Affaires civiques Communautaire Lachine Social

Lachine accueille un projet-pilote pour améliorer la santé des personnes aînées grâce à du lait protéiné

Des personnes aînées de Lachine participent actuellement au projet pilote NutriAGES. Initiée par la Fondation AGES et portée localement par le Centre multi-ressources de Lachine (CMRL) ainsi que la Popote roulante des Saints-Anges, cette initiative leur permet de recevoir gratuitement du lait protéiné toutes les deux semaines et d’en évaluer les bienfaits sur leur santé.

C’est le laboratoire d’innovation en santé des aînés de la Fondation qui propulse ce projet-pilote dans 5 des 18 projets de gériatrie sociale en cours au Québec : basse-ville de Québec, Laval, Lachine, MRC du Granit et Saint-Laurent.

« Les études ont démontré qu’à partir de 65 ans, notre besoin en protéines augmente : 45% des aînés arrivent à l’hôpital en état de dénutrition. Ils se sont dit pourquoi ne pas essayer de faire prendre des suppléments de protéines? C’est un lait protéiné à 18%, sans lactose », relate Jean Dumas, coordonnateur du volet 50 ans et plus au CMRL. Des multi-vitamines doivent aussi être prises pendant l’heure du dîner.

Cette première phase de test est réalisée auprès de 150 personnes dans la province.

La plupart des personnes aînées qui en bénéficient résident à domicile et sont en perte d’autonomie. Elles doivent être cognitivement apte à remplir des tableaux et répondre aux questions, comme l’explique la présidente de la Popote roulante des Saints-Anges, Johanne Comeau, responsable de la livraison. Une dizaine de bénéficiaires participent au projet, en plus de 5 autres bénévoles, généralement âgés de 80 ans et plus. La participante la plus âgée a 102 ans et bientôt 103.

Concrètement, ils doivent prendre 3 doses de 100 ml de lait : le matin, le midi et le soir. Le poids des participants et participantes a été mesuré avant la première distribution du 25 avril et le sera encore après la dernière distribution du 16 juillet.

Déjà des résultats ?

Comme la phase de test de 12 semaines ne fait que commencer, il est difficile pour les organisatrices et organisateurs de connaître l’impact réel, mais « je les trouve plus allumés et souriants. Du côté de l’humeur, je vois une différence », confie Mme Comeau en ajoutant avoir vu des exemples concrets où la personne semblait avoir beaucoup de difficultés à faire ses activités avant, mais semble maintenant déborder d’énergie.

Les résultats seront évalués à la fin du programme par une firme indépendante. Les personnes participantes devront également remplir un questionnaire final pour aider à améliorer ce programme pour une deuxième phase. M. Dumas confirme d’ores et déjà son intérêt de participer à cette deuxième phase qui pourrait aussi s’étendre à d’autres secteurs.

« Dans le cadre du programme de gériatrie sociale, on veut travailler en amont et prévenir le vieillissement accéléré. NutriAGES, c’est exactement ça. En prenant davantage de force, on peut prévenir les chutes et la détérioration de la santé, en général », s’enthousiasme M. Dumas.

La photo en haut de cet article a été fournie par le CMRL.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.