Le culture dans l'assiette à Lachine
Actualités Affaires d'ici Consommation Cuisine Entreprises Lachine Restaurants

À Lachine, le Monde s’invite dans vos assiettes

À l’occasion de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles organisée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du 7 au 13 novembre 2022, c’est un tour du monde culinaire qui est au programme à Lachine avec “La culture dans l’assiette”, un rendez-vous spécial qui va enchanter vos papilles gustatives à petit prix.

La culture dans l’assiette du 7 au 13 novembre sur Notre-Dame et à Saint-Pierre

Jacob Nidam, PITA FRENA
Une douzaine de restaurateurs participent incluant Jacob Nidam de PITA FRENA – Crédit photo : Karine Joly

Pour cet évènement mis en place par Lachine accueille et en partenariat avec l’Association du centre-ville de Lachine (ACVL), une douzaine de restaurateurs installés à Lachine et à Saint-Pierre ont répondu présent. Au total c’est plus d’une dizaine de pays du monde entier qui vont s’inviter dans vos assiettes. 

Tous les propriétaires ont choisi d’offrir un prix spécial pour un plat incontournable de leur pays d’origine afin de proposer à tous les Lachinois et Lachinoises de découvrir un peu de leur culture.

Plus qu’une simple invitation au voyage, cet événement propose de célébrer la diversité de Lachine autour des valeurs québécoises de partage, d’intégration, de soutien et d’entraide autour des tables des restaurateurs locaux.  

Voici un avant-goût avec une invitation à découvrir deux restaurateurs qui participent à “La culture dans l’assiette” à Lachine du 7 au 13 novembre.

Avec Fouzia Abderrahmani du restaurant ARGANA, découvrir la cuisine traditionnelle marocaine à Saint-Pierre

Fouzia Abderrahmani du restaurant de spécialités marocaines Argana a ouvert avec son frère cet établissement à Saint-Pierre  en mai dernier. Ils ont choisi d’ouvrir leur restaurant dans ce quartier enclavé de l’arrondissement de Lachine, car ils y avaient remarqué le manque d’options. Depuis son ouverture, Argana accueille une clientèle des alentours et d’autres quartiers de Montréal.

Arrivée il y a 9 ans au Québec, elle s’est directement installée à Lachine avec toute sa famille. Ensemble ils ont ouvert le restaurant Argana où ils préparent chaque jour un plat cuisiné le matin même pour leurs clients et clientes. 

Pour cette famille marocaine, l’essentiel est de préparer des repas de manière traditionnelle, comme s’ils vous recevaient chez eux. Le concept de ce restaurant est d’ailleurs tiré d’une tradition familiale : tous les vendredis ils avaient l’habitude de se réunir en famille pour manger un couscous Tagine et partager un moment ensemble. C’est donc cet esprit de partage que Mme Abderrahmani souhaite transmettre avec le couscous qui sera mis en avant du 7 au 13 novembre à Argana.

Elle souhaite transmettre sa culture, ses valeurs familiales et sa positivité à tous. 

Argana et Pain Azer
Argana et Pain Azer – Crédit photo : Carlo Primerano & PA

Découvrir le goût de l’Iran avec Hamed Moini sur Notre-Dame à Lachine

Hamed Moini a ouvert sa boulangerie sur la rue Notre-Dame en 2019, il y propose du pain et des pâtisseries iraniennes et du moyen orient. Il décrit Lachine comme une ville paisible où il fait bon vivre : “Les Lachinois sont très accueillants, la ville est belle, on peut se promener partout et le bord de l’eau est très beau”.

Au Canada depuis l’âge de 15 ans, Hamed est ébéniste de formation. Dans sa boulangerie, le bois est omniprésent car il a tout fait de ses mains dans la boutique. Après quelques années à travailler le bois, M. Moini s’est lancé dans une aventure plutôt inattendue : ouvrir une boulangerie iranienne traditionnelle.

c
Hamed Moini enfourne son pain – Crédit photo : PA

Il a donc suivi une formation au métier de boulanger-pâtissier. De nombreuses épreuves et difficultés ont parsemé  son chemin, à commencer par se procurer un four à pain en pierre, traditionnellement utilisé en Iran. Armé de courage et de détermination, il en a fait venir un d’Iran. Le mode de cuisson différent de cette  machine donne au pain un goût authentique.

Après avoir adapté cette machine aux normes canadiennes, M. Moini se lance dans l’expérimentation, en quête de la saveur du pain de son enfance, un pain qui n’est malheureusement plus fait de la sorte dans son pays natal.

Après des débuts difficiles où il a dû relever de nombreux défis et a beaucoup investi, la boulangerie-pâtisserie sur Notre-Dame  a des clients et des clientes d’un peu partout. Hamed explique que certains d’entre eux viennent même des États-Unis et font le déplacement jusqu’à Lachine pour retrouver le goût de son pain traditionnel. 

Il a choisi de participer à “La culture dans l’assiette” pour faire découvrir sa boulangerie et son pain vraiment unique, préparé avec des ingrédients naturels et une méthode ancestrale.  Ce dernier sera mis de l’avant à cette occasion ainsi que deux douceurs : des biscuits typiques de ses origines orientales et ses baklavas.

Au menu de “La culture dans l’assiette” 

Voici les restaurants de l’arrondissement de Lachine à découvrir.
En cliquant sur un nom de restaurant, vous pourrez localiser son adresse sur une carte Google.

RestaurantsOriginesPlat mis de l’avant 
Argana Maroc Couscous au poulet é au veau (13$)
ONE STOP Caraïbes Caraïbes Poulet Jerk (8.99$)
Falafel Saint JacquesMoyen-orientAssiette de falalfel (13$)
Boulangerie Pita Fréna Moyen-orient Pita au poulet (11.99$)
Restaurant Honi Honi Sucré Sushi & Poke Hawaï et JaponBol poké au saumon 99.90$)
Souvlaki AuthentiqueGrecPita gyro et salade grecque (14.95$)
Boulangerie Au bout là-bas FranceSandwich jambon beurre (8$)
El Meson Mexique Nopalitos con carne (17$)
Boulangerie Pain Azer Iran Pain iranien sangak (2$), biscuits et baklavas
Marché la picada/ Boulangerie la ruka Chili Empanada, salade et jus (9.90$)
Nonnina Italie
Uno Gelato Italie 


L’illustration en haut de cet article est une composition de plusieurs photos de commerce lachinois (Argana, Pain Azer et Pita Frena) prises par Carlo Primerano, Karine Joly & CANVA.

Yasmine Kouadio

Yasmine Kouadio
Collaboration spéciale
Yasmine Kouadio vit et travaille à Lachine depuis qu’elle a quitté le sud de la France où elle a grandi bercée par le chant des cigales. Chargée de communication du Centre multi-ressources de Lachine, cette maman d’une petite fille d’un an est passionnée de cinéma et de musique.

Les « nouvelles d’ici » vous passionnent ?

Impliquez-vous dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 112 395 lecteurs en 2021 avec une équipe composée de nombreux bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise devenez un Partenaire d’Ici pour aider à assurer la viabilité de cet organisme à but non lucratif (OBNL) sur le long terme !

Collaborations spéciales
Avec les collaborations spéciales de Nouvelles d'Ici, les gens d'ici ont l'opportunité de joindre leur voix à l'équipe des collaborateurs de NDI.